Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art : un classique au goût du jour

par Nadia et Benoit
Publié : Mis à jour :

Petit nouveau en L-Mount et en E-Mount, le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art vient tout juste d’être annoncé. Ce zoom standard reconnu par les photographes comme les vidéastes est une nouvelle itération du célèbre classique de ce constructeur. Avec ce Mark II, Sigma propose un objectif plus léger, plus compact, doté d’une meilleure qualité optique et d’un moteur d’autofocus plus rapide. Ces dernières semaines, j’ai eu l’occasion de fixer ce Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art sur mon Lumix S5IIX. À travers ce test terrain, je peux partager avec vous mon avis sur ce zoom standard au prix compétitif.

Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art

Prise en main du Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art

Je vais commencer ce retour d’expérience par la prise en main du Sigma 24-70mm f2.8 car il y a fort à dire. Fidèle à la gamme Art, il dispose d’une excellente qualité de construction. Moi qui possède plusieurs objectifs Art, j’aime particulièrement cette série. Chaque objectif est un véritable bijou et ce 24-70mm II ne déroge pas à la règle. S’offrir une telle optique est alors un vrai plaisir. Mais passons à la suite de sa construction !

Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art poids

Poids et ergonomie

Le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art est un beau zoom standard qui pèse 745 grammes. De prime abord, ce poids peut sembler élevé. Néanmoins, en comparaison, le Mark I pèse 835 grammes. Quant au Lumix 24-70mm f2.8, il pèse 935 grammes. Seul le Sony 24-70mm f2.8 II est plus léger avec ses 695 grammes…Cependant, à 50 grammes près, la différence de prix entre les deux est sans commune mesure, comme vous pourrez le constater.

Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art ergonomie

Il faut dire que cet objectif Sigma ne s’adresse pas aux photographes et vidéastes qui cherchent la légèreté à tout prix. Ce Sigma 24-70mm f2.8 II DG DN Art est là pour vous permettre de photographier et filmer avec un zoom standard de qualité doté d’une grande ouverture de f2.8. Et pour y arriver, le poids est un compromis à faire, à moins de vous tourner vers le 28-70mm f2.8 qui pèse 470 grammes pour un champ de vision moins large.

zoom standard L-Mount f2.8

Un peu plus compact que le Mark I

Personnellement, je l’ai fixé sur mon Lumix S5IIX et à aucun moment son poids ne m’a gêné. Pourtant, je venais de passer un week-end dans le Sud avec le Lumix 28-200mm f4-7.1 qui fait office de poids plume à côté. Mais quand on veut un objectif pour le paysage, l’architecture autant que le portrait avec une ouverture de f2.8, le Sigma 24-70mm f2.8 est le meilleur choix, j’y reviendrai.

Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art construction

Il n’en reste pas moins plutôt compact puisqu’il mesure 120,2mm de long contre 122,9mm pour le Mark I. Même si je ne suis pas là pour peser les légumes, ces indications nous montrent que Sigma a pris soin de diminuer l’encombrement de son 24-70mm f2.8 DG DN II Art. Si l’encombrement et le poids me préoccupent peu, je sais qu’avec l’avènement des appareils photo hybrides, ils sont devenus des critères de choix.

test terrain objectif L-Mount

Un objectif équilibré

Plutôt que son encombrement réduit, j’ai surtout apprécié sa prise équilibrée. Fixé avec mon Lumix S5IIX, l’ensemble offre un duo que j’ai aimé. Il faut dire que la poignée creusée du Panasonic permet un confort d’utilisation quelque soit l’objectif que l’on fixe. L’ergonomie participe à mon choix de photographier et filmer avec des boitiers Lumix et des objectifs Sigma. Si vous possédez un Sony, rassurez vous, la prise sera tout aussi agréable. Même les détenteurs de Sony a7CR ou Sony a7C II auront une bonne prise en main avec ce Sigma 24-70mm II.

Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art compatibilité

Une qualité de construction excellente

Au delà de l’ergonomie, le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art a surtout une qualité de construction irréprochable. Tout d’abord, il possède une bague de zoom qui permet de passer de 24mm à 70mm. Un classique pour un objectif zoom. Cette bague de zoom est tout à fait fluide pour passer d’un plan large (24mm) à un plan serré (70mm). Petite nouveauté, un bouton est disponible pour verrouiller cette bague de zoom. Autre bague : la bague de mise au point manuelle qui, comme son nom l’indique, sert à effectuer la mise au point manuellement. Quand on se passe d’autofocus, cette bague est tout à fait fluide également afin de sélectionner précisément la zone de mise au point. À noter, un bouton AF/MF est disponible afin de passer de la mise au point automatique à la mise au point manuelle.

bague de zoom et qualité de construction

Une bague d’ouverture avec de nombreuses options

Qui dit gamme Art, dit élégance et je pense que ce mot qualifie parfaitement le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art. Sa bague d’ouverture lui donne un style tout en finesse que j’aime particulièrement. Cette bague d’ouverture permet de choisir son ouverture entre f2.8 et f22. Et si, comme moi, vous préférez effectuer ce réglage sur votre appareil directement, vous pouvez sélectionner « A » afin de laisser l’appareil gérer. La bague d’ouverture peut aussi être verrouillée. Ce point est très important car ce verrou évite que la bague tourne et que vos réglages changent. Dans le transport, c’est vite arrivé. Le bouton pour verrouiller est donc très important.

zoom standard L-Mount qualité de construction

Autre option fondamentale : on peut décider de quelle manière est modifiée l’ouverture sur la bague. Si vous entendez un clic, alors, on passe de f2.8 à f3.5, à f4, etc. Conséquence ? En vidéo, des sauts de lumière peuvent se voir ce qui donnent un rendu inesthétique. Heureusement, le bouton CLICK vient contrecarrer cette difficulté. Dans ce cas, l’ouverture changera avec une fluidité de telle sorte que les changements de lumière seront progressifs et donc moins visibles à l’image. Ce choix est très important en vidéo. Le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art possède également deux boutons AFL qui font office de boutons raccourcis sur lesquels vous pourrez ajouter le réglage que vous préférez.

Sigma 24-70mm f2.8 II

Pare-soleil et housse de protection

Je peux donc dire que le Sigma 24-70mm f2.8 a une qualité de construction pensée dans les moindres détails. D’ailleurs, il est fourni avec un pare-soleil en pétale et une housse de protection rembourrée, histoire de transporter le matériel en toute sérénité. Enfin, pour être parfaitement complète, sa taille de filtre est de 82mm.

Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II comparatif

Pas de stabilisation optique

Point important à savoir, le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art n’est pas doté de la stabilisation optique. Il en résulte qu’avec un appareil photo stabilisé sur 5 axes, vous ne bénéficierez que de la stabilisation capteur. En pratique, l’absence de stabilisation optique ne m’a pas gêné. Je n’ai aucun flou de bougé à déplorer. De plus, on ne perd rien à choisir cet objectif plutôt qu’un autre 24-70mm car aucun n’est stabilisé, ni le Lumix 24-70mm f2.8, ni le Sony 24-70mm f2.8 II.

Sigma 24-70mm f2.8 II test et avis

Quelle compatibilité avec les Lumix plein format ?

Côté compatibilité, le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art est compatible en E-Mount avec les appareils photo hybrides plein format Sony. En L-Mount, il est compatible avec les appareils photo hybrides plein format : Lumix, Sigma et Leica. En ce qui me concerne, je l’ai testé avec mon Lumix S5IIX pour lequel je venais tout juste d’effectuer la mise à jour 2.0 qui a, notamment, amélioré l’autofocus. Côté E-Mount, comme en L-Mount, cet objectif Sigma est parfaitement compatible sans bague d’adaptation. L’autofocus fonctionne parfaitement, y compris avec l’autofocus à détection de phase. Même avec la toute nouvelle version du logiciel du S5IIX, alors que j’étais sur un objectif de pré-production, tout a parfaitement fonctionné.

Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art stabilisation optique
Formation Lumix S5 Nadia

Vous êtes complètement perdu avec le manuel utilisateur de votre Lumix ? Vous débutez en photo avec ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil et les réglages photo !

Avis aux détenteurs de Lumix G, Gx et GH, cet objectif n’est pas compatible, il faudra vous tourner vers le Leica 12-35mm f2.8 pour acheter son équivalent. Maintenant que vous savez tout de la qualité de construction du Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art, qu’en est-il sur le terrain ? Il est temps de vous évoquer mon test terrain de cet objectif.

Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art : test terrain

Si je suis toujours encline à apprécier une belle construction, rien ne vaut la qualité d’image à mes yeux. Pour immortaliser mes souvenirs de famille, je ne fais pas de compromis. Je veux la meilleure qualité possible, un point c’est tout. Heureusement, les objectifs de la gamme Art ne déçoivent jamais. Le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art respecte cette règle à la lettre.

Sigma 24-70mm f2.8 test terrain

Le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art : la qualité avant tout

En termes de construction optique, le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art est composé de 19 éléments répartis en 15 groupes dont 6 lentilles FLD, 2 lentilles SLD et 5 lentilles asphériques. Cette formule a été quelque peu retravaillée en comparaison au Mark I qui comporte 3 lentilles asphériques. Quant au diaphragme du mark II, il contient 11 lamelles. Cette formule optique est la promesse d’une qualité d’image irréprochable.

Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II test

Qualité d’image

Et c’est vrai que la qualité d’image du Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art est absolument superbe. J’ai pris près de 1000 photos avec cet objectif durant ce test et j’aime beaucoup comment mes photos sont nettes et détaillées. Le moindre portrait à l’occasion d’une sortie en famille devient un superbe souvenir. Sur chaque image, mon sujet se détache parfaitement et ressort clairement. Ce point est important pour moi car j’ai découvert les joies de la photographie en voulant photographier mon fils. À l’occasion du test terrain du Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art, j’en ai profité pour immortaliser son tout nouveau vélo. J’ai adoré comme chaque détail est parfaitement restitué.

test terrain objectif L-Mount f2.8

Un piqué excellent

Je dois dire que sa netteté m’a vraiment bluffé lorsque j’ai photographié un pain fait maison. Quand on zoome dans l’image, on peut observer très nettement dans le moindre détail chaque relief du pain. On a l’impression qu’on pourrait le toucher et ressentir sa texture. C’est absolument superbe. Une qualité d’image que j’ai pu retrouver à tous les niveaux d’ouverture, de f2.8 à f22.

Sigma 24-70mm f2.8 II piqué

Au delà du piqué qui est indéniable, j’apprécie comme les couleurs sont absolument superbes. Combiné à la colorimétrie des Lumix S, ce 24-70mm f2.8 offre des images très contrastées. Profitant d’une balade au parc, j’ai pu jouer avec les verts sublimes que nous donnent la nature. Les rouges et les bleus sont aussi très beaux. Cet objectif restitue parfaitement la lumière. Moi qui ai manqué de lumière du soleil pour ce test terrain, j’ai sauté sur le moindre rayon de soleil pour capter ces belles lueurs. À la sortie de l’hiver, j’ai immortalisé toutes ces belles couleurs à l’aide de ce zoom standard aux qualités optiques absolument superbes.

Serre Parc Tête Or

Flou d’arrière plan & bokeh

Côté flou d’arrière plan, on obtient un doux flou d’arrière plan exactement comme je les aime. Ceci explique que j’ai pu passer facilement du portrait à l’architecture avec ce seul objectif. Avec lui, le flou d’arrière plan est doux et naturel, de quoi mettre en avant votre sujet. En jouant avec la lumière, quand elle pointe le bout de son nez, on obtient aussi de jolies billes de bokeh.

Sigma 24-70mm f2.8 II qualité image

Le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art offre ainsi une excellente qualité optique et une grande latitude en termes de créativité. Pour être parfaitement complète sur ses qualités optiques, je dois dire que je n’ai pas constaté d’aberration chromatique lors de ce test terrain. En ce qui concerne le flare, en l’absence de soleil durant mon test, je peux difficilement me prononcer. Pour vérifier le flare, encore faut-il qu’il fasse beau…Or, le soleil a cruellement manqué ces dernières semaines. Il n’empêche que cet objectif est fourni avec un pare-soleil qui devrait limiter les risques de flare disgracieux.

Sigma 24-70mm f2.8 II flou arrière plan
cours techniques photos

La photographie vous semble compliqué ? Vous avez envie d’apprendre mais vous ne savez pas par où commencer ?

Apprenez la photo simplement avec moi !

Autofocus

Une des particularité du Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art en comparaison à son illustre prédécesseur est son moteur d’autofocus. Sa construction embarque un moteur d’autofocus plus rapide pour s’adapter aux systèmes d’autofocus de plus en plus performants des appareils photo hybrides récent. Sur le terrain, je dois dire que oui, l’autofocus est rapide avec cet objectif. J’ai eu l’occasion de photographier mon fils qui s’amusait à courir pour se dégourdir les jambes. J’ai de belles photos nettes (avec de jolies couleurs qui plus est). Il a ainsi pu s’amuser sans faire attention à maman tandis que je le photographiais avec une attitude plus naturelle que si je lui avais demandé de poser. Ce sont typiquement le genre de photos que j’aime obtenir, en laissant mon sujet totalement libre de ses actions.

Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art autofocus
autofocus test terrain

Mise au point automatique et autofocus à détection de phase

Le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art est tout à fait compatible avec l’autofocus à détection de phase des Lumix S (tout comme des Sony). D’ailleurs, je l’ai testé avec la toute dernière mise à jour du Lumix S5IIX (2.0). Le calcul de l’autofocus a parfaitement fonctionné, y compris la toute nouvelle détection de l’oeil sur les animaux. Lorsque j’ai croisé un cheval au parc, la détection de l’oeil sur les animaux a tout à fait fonctionné. J’ai donc pu m’exprimer en image comme je le souhaitais.

Sigma 24-70mm f2.8 II autofocus détection animal

Distance minimale de mise au point

Cet objectif offre d’autant plus de latitude que sa distance minimale de mise au point est rapprochée. En effet, à 24mm, la distance minimale de mise au point est de 17cm. Et à 70mm, la distance minimale de mise au point est de 34 cm. Concrètement, cela signifie qu’à 24mm, vous pouvez tenir l’appareil photo à 17cm ou plus du sujet. Et à 70mm, vous pouvez placer l’appareil photo à 34 cm ou plus du sujet.

distance minimale de mise au point

Cette faculté est tout à fait intéressante pour photographier un sujet en étant proche de lui. En comparaison, le Mark I a une distance minimale de mise au point de 18 cm à 24mm et 38 cm à 70mm. La distance minimale de mise au point est donc légèrement plus rapprochée à 70mm avec le Mark II. Ça peut sembler anecdotique, pourtant en pratique, on peut alors obtenir des photos nettes même quand le sujet s’approche. Je pense à mon fils qui s’amuse et n’a que faire des contraintes techniques de sa maman !

Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art distance minimale mise au point

Ouverture constante de f2.8

Autre atout du Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art : son ouverture constante de f2.8. Cette ouverture constante explique autant le poids que le prix de cet objectif. Une telle ouverture est un véritable point fort qui a bien des conséquences positives en pratique. En effet, grâce à cette grande ouverture de f2.8, on obtient un joli flou d’arrière plan et un beau bokeh quand on joue avec la lumière. Avis aux adeptes de portraits ou simplement de flou, cet objectif a de bonnes raisons de finir dans votre sac photo ! Mais ce n’est pas tout !

ouverture constante f2.8 et bokeh

Pour la basse lumière aussi

Une telle ouverture est aussi idéale pour la basse lumière. Si vous devez photographier ou filmer en basse lumière, ce zoom standard sera bien plus pertinent qu’un zoom ouvrant à f3.5-5.6 ou même à f4. À noter, qui peut le plus, peut le moins. Une grande ouverture ne veut pas dire que vous serez toujours à f2.8. L’ouverture minimale est même de f22 sur cet objectif.

photo culinaire studio

Un compromis entre zoom standard et focale fixe

En général, quand on veut une grande ouverture, on opte pour une focale fixe. On aura alors une très grande ouverture entre f2 et f1.2. Mais qui dit focale fixe, dit qu’on ne peut pas zoomer, ni dézoomer. On a donc moins de latitude en termes de cadrage. Pour un voyage, une focale fixe n’est que rarement conseillée. Pourtant, en voyage aussi, on peut être amené à vouloir photographier & filmer avec une grande ouverture.

plage focale 24mm
24mm

Je me souviens de mes premiers voyages en famille, j’étais heureuse d’avoir un zoom de ce type pour immortaliser de beaux portraits de famille. Ici, on a une plage focale qui va de 24mm à 70mm. On peut donc cadrer avec une latitude intéressante. Cela permet d’être en plan large (24mm) puis ensuite en plan serré (70mm). On peut alors varier les cadrages assez facilement. C’est, à mon avis, un véritable atout du Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art qui réunit le meilleur des deux mondes.

test Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II
70mm

Maintenant que vous savez tout sur cet objectif, quel est mon avis ? À qui s’adresse t’il ? Pour quelles types d’images est-il taillé ?

Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art : mon avis !

Tout l’intérêt du Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art est l’alliance d’une plage focale (24-70mm) avec une grande ouverture de f2.8. Grâce à cette alliance, cet objectif se prête à de nombreuses pratiques…Avec, qui plus est, une excellente qualité d’image, c’est peu de le dire. Voilà pourquoi ce type d’objectif est très apprécié des photographes professionnels. Ils font ce choix non pas parce que ce type d’optique leur est réservée. Non ! Ce choix s’explique par les nombreux points forts que j’ai évoqué. Réunir tout ces points forts dans une seule optique est une sacré réussite !

Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art avis

24-70mm : une plage focale pour les paysages

Ainsi, avec sa plage focale de 24mm à 70mm, cet objectif Sigma est idéal pour la photo comme la vidéo de paysage. En effet, à 24mm, on a un champ de vision large afin d’immortaliser les paysages dans leur grandeur. Typiquement, j’apprécierais ce genre d’optique pour mes séjours en montagne. Pour autant, on a tout l’avantage du zoom puisqu’on peut aller jusqu’à 70mm pour un plan plus serré. Certes, ce n’est pas l’objectif le plus polyvalent comparé à un 24-105mm f4 ou un 28-200mm f4-7.1. Mais, il est le seul à offrir une très grande ouverture de f2.8 (j’y reviendrai).

apprendre à photographier un paysage

Vous en avez marre de rater vos photos de paysage ? Vous souhaitez découvrir mes techniques pour obtenir de belles photos partout ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil et les réglages photo pour réussir vos photos de paysages !

Idéal pour l’architecture aussi

Autre pratique ? L’architecture ! En photo comme en vidéo d’architecture, ce Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art se prête parfaitement à ces prises de vue. Là encore, son champ de vision permet de capturer en plan large les édifices. Je pense à la très belle serre du parc de la Tête d’Or à Lyon. Et en allant jusqu’à 70mm, on peut s’intéresser à un détail avec un champ de vision plus serré. La latitude de cadrage est véritablement le point fort de cet objectif.

Sigma 24-70mm f2.8 II avis

Mais vous me direz que d’autres objectifs existent avec des plages focales plus larges qui seront plus intéressantes pour les paysages ou l’architecture. Par exemple, le Lumix 24-105mm f4 a une plage focale plus large. Le Lumix 28-200mm f4-7.1 est bien plus polyvalent encore en terme de plage focale également. Oui mais leur ouverture est plus petite. L’atout du Sigma 24-70mm est aussi son ouverture constante de f2.8.

plage focale 24-70mm

Sigma 24-70mm f2.8 : taillé pour la photographie de portrait aussi

De ce fait, on obtient un superbe flou d’arrière plan. Si bien que cet objectif se prête parfaitement à la photo de portrait : photo de famille, face caméra, portrait de mode, etc. Voilà une optique idéale pour photographier un sujet avec un joli flou d’arrière plan et un beau bokeh. Cette faculté explique qu’on accepte alors de choisir un zoom moins puissant pour une plus grande ouverture. On peut malgré cela varier les champs de vision pour cadrer notre sujet comme on le souhaite. À l’inverse d’une focale fixe.

photographie portrait avis

À qui s’adresse le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art ?

En fin de compte, ce Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art s’adresse à tous ceux qui veulent un seul objectif qui s’adaptent à diverses pratiques. Oui mais en offrant une excellente qualité d’image et la possibilité d’obtenir un flou d’arrière plan marqué. Or, il n’y a que lui qui le permet. Je vais vous prendre un exemple concret avec ma pratique !

Je suis plutôt touche à tout en photo & vidéo. J’adore particulièrement les beaux paysages mais aussi les portraits, notamment de ma famille. Quand j’ai acheté mon premier appareil photo en L-Mount, le Lumix S1, j’ai acheté avec un 24-105mm f4. Il est tout à fait excellent et je l’apprécie pour les voyages, les paysages et l’architecture. Il se prête aussi au portrait mais son ouverture est parfois juste pour le flou d’arrière plan et la basse lumière. En conséquence, j’ai ensuite acheté des focales fixes comme un Lumix 50mm f1.8 et un Lumix 85mm f1.8. J’en suis très contente.

Mais ce choix implique de cumuler les optiques. Comme je voyage en famille, j’ai toujours dans mon sac photo, mon zoom pour les paysages et les focales fixes pour les photos de famille. Quand on veut un seul objectif, alors le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art devient intéressant pour multiplier les pratiques sans cumuler les optiques. Voici à qui s’adresse cet objectif Sigma à mon avis.

Pertinent en photo culinaire et studio aussi

Autre atout du Sigma 24-70mm ? Sa distance minimale de mise au point rapprochée ! À 70mm, la distance minimale de mise au point est de 34cm. Cette caractéristique est pertinente en photo de portrait puisqu’on pourra garder son sujet net même quand il s’approche. J’aime aussi cette distance minimale pour photographier les jolies petites fleurs au bord des chemins. Mais ce n’est pas tout ! Avec cet objectif, je me suis aussi amusée en photo culinaire. Cette distance minimale de mise au point est tout à fait pertinente dans ce cas. C’est d’autant plus vrai que je manque de recul dans ma petite cuisine. Comme je ne peux pas reculer, cette distance m’a permis de photographier sans trop de difficultés.

photographie studio culinaire

À mon avis, ce 24-70mm est une excellente optique avec une qualité d’image superbe, notamment en terme de netteté. Ses atouts sont sa plage focale alliée à une grande ouverture de f2.8. Si bien qu’il se prête à de nombreuses pratiques photo & vidéo : paysage, portrait, architecture et culinaire autant que la prise de vue en studio. Bien sûr, ce choix implique de rogner sur la polyvalence de la plage focale et sur une ouverture qui pourrait être plus grande encore. En contre-partie, on peut sortir avec une seule optique et pas n’importe laquelle !

Disponibilité et prix du Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art

Coté tarif, le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art coûte 1349€. Il sera disponible à compter du 30 mai 2024. En L-Mount, il peut être commandé sur Fnac, Digit-Photo et IPLN. En E-Mount, il peut aussi être commandé sur Fnac, Digit-Photo et IPLN. Son prix peut sembler élevé mais on est bien loin du Lumix 24-70mm disponible sur Amazon, Fnac, Digit-Photo et IPLN. De même, le Sony 24-70mm II coûte bien plus cher. Lui aussi est disponible sur Fnac, Digit-Photo et IPLN. Vous pourrez constater par vous même l’excellent rapport qualité/prix du Sigma.

En conclusion

Comme on en a l’habitude avec la gamme Art, le Sigma 24-70mm f2.8 DG DN II Art est un objectif d’une excellente qualité. En termes de construction, bien sûr et surtout en qualité d’image. À travers ce test terrain, j’ai retrouvé tout ce que j’aime dans mes objectifs de ce constructeur. Un superbe piqué, une netteté irréprochable et de belles couleurs.

Son atout est aussi son prix ! Avec une différence de tarif très conséquence en rapport à Lumix et Sony, s’offrir un zoom standard 24-70mm à ouverture de f2.8 devient accessible à plus de photographes et vidéastes ! De quoi immortaliser vos plus beaux souvenirs ou vos projets les plus importants avec une magnifique optique !

Ce test a été rédigé suite à un prêt de matériel non rémunéré de la part de Sigma Cela n’enlève en rien l’objectivité de notre avis. En effet, nous proposons du contenu 100% indépendant, et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens AmazonFnacDigit-Photo ou IPLN avant d’acheter. Cela ne vous coûtera rien mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

Vous pourriez aimer aussi

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez la conservation et la manipulation de vos données sur ce site.

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En Savoir Plus