Lumix S 24-105 mm f4 : avis et test terrain complet

par Nadia et Benoit

C’est avec l’objectif Lumix S 24-105 mm f4 Macro OIS, fixé sur le Panasonic S1, que nous sommes entrés dans le monde du plein format, il y a plus d’un an. Avec sa large plage focale, voilà une optique idéale pour le voyage. Pour autant, il m’a convaincu aussi au quotidien à bien des égards ! Même après de longs mois d’utilisation, je suis régulièrement bluffée par la qualité des photos qu’on obtient. Avec sa grande polyvalence, il a été de tous les évènements marquants de notre quotidien comme de nos voyages. Voilà pourquoi il me tenait à coeur de rédiger ce test terrain afin de partager mon avis et retour d’expérience. Car c’est un superbe zoom polyvalent en monture L que j’ai entre les mains.

Lumix S 24-105 mm f4 Panasonic

Prise en main du Lumix S 24-105 mm f4

Le Lumix S 24-105 mm f4 est un objectif qui respire la qualité et la robustesse dès sa prise en main. Si sa finition est en plastique, je n’ai jamais eu la sensation d’avoir une optique bas de gamme, bien au contraire. Et je dois dire qu’en toute subjectivité, j’adore son look. Qu’il soit fixé sur un Lumix S1 ou un Lumix S5, j’aime beaucoup le style qu’il donne quand j’ai un de mes boitiers autour du cou. C’est tout à fait futile mais quit à acheter du matériel, surtout à ce prix, autant que ça plaise.

Avec son gabarit « imposant », n’espérez pas être discret. Il pèse en effet 680 grammes et mesure 118 mm de long. Il est bien moins lourd que le S 24-70 mm f2.8. Mais quand même, fixé avec un Panasonic S1, le duo pèse dans les 1,6 kilos : quand on aime on ne compte pas. Car ce n’est pas une optique que l’on choisit pour son poids mais pour sa qualité. De ce point de vue, il y a beaucoup à dire. Et puis, son encombrement ne m’a pas empêché de partir en randonnées en montagne ou encore marcher pendant de longues heures, même avec un enfant en bas âge, parfois dans le dos. Car chez nous, la qualité prime sur la compacité. Et, grâce à sa polyvalence, il permet dans bien des cas de partir avec une seule optique, de quoi gagner de la place dans le sac photo !

Lumix S 24-105 mm f4 test terrain en conditions réelles

A savoir, il est fourni avec un pare-soleil et sa taille de filtre est de φ77 mm. D’ailleurs, nous lui avons toujours fixé un filtre protecteur par précaution. Voilà pour cette entrée en matière.

Une optique construite avec qualité

Ce que j’aime dans l’ergonomie du Lumix S 24-105 mm f4 c’est le parfait équilibre qu’il offre. Que ce soit avec un S1 comme un S5, j’ai une prise parfaitement équilibrée. La main se place naturellement pour accéder aux différentes bagues, celle de zoom comme de mise au point manuelle.

La bague de zoom, justement, se tourne parfaitement. Je n’ai pas rencontré de blocage. Pour photographier rapidement, c’est important. Et en randonnée, quand on a l’appareil photo autour du cou, on peut verrouiller le zoom à l’aide de la touche « LOCK ». Cela évite au zoom de descendre pendant que l’on marche. Bon l’inconvénient, c’est qu’il faut penser à vite déverouiller quand on veut déclencher. Je ne verrouille donc pas tout le temps. La bague de mise au point manuelle tourne aussi très bien. D’ailleurs, un bouton AF/MF permet d’alterner entre les deux modes de focus. Enfin, cet objectif est stabilisé et il est possible de couper la stabilisation via le bouton O.I.S. ON/OFF.

Panasonic Lumix S 24-105 mm f4 fonctions et boutons

Tropicalisé pour voyager l’esprit tranquille

Enfin, il est résistant aux éclaboussures, à la poussière et au gel. Une question que nous nous étions posés lorsque nous l’avons emmené en randonnée en pleine tempête de neige. On peut donc confirmer qu’il est bel et bien tropicalisé. Et c’est tant mieux vu que les Lumix S1 et S5 le sont aussi. (En effet, pour une étanchéité parfaite, il faut que boitier et optique soit tropicalisés).

Lumix S 24-105 mm f4 tropicalisé

Avant même de prendre des photos avec, on a ici une construction de qualité. Ainsi, cet objectif nous accompagne depuis plus d’un an dans toutes nos aventures en famille ! En voyage comme au quotidien, voilà un zoom hyper complet. Grâce à sa stabilisation, on peut filmer à main levée sans tremblement ou faire des poses longues sans emmener le trépied. Et comme c’est une optique tropicalisée, on l’emmène facilement en voyage, notamment en montagne où le temps est capricieux. Bref, voilà encore un objectif robuste comme je les aime. Ceci étant dit, entrons dans le vif du sujet de mon retour d’expérience en photo.

Lumix S 24-105 mm f4 : vive la polyvalence

En photo, voilà un zoom standard polyvalent. Plus exactement, sa plage focale allant de 24 mm à 105 mm permet de couvrir pas mal de pratiques photos.

D’ailleurs, pendant huit mois, il a été notre seul objectif plein format. Moi qui suis habituée à avoir pas mal d’optiques, ça m’a fait tout drôle. Pourtant, durant tout ce temps, jamais je ne me suis sentie limitée dans ma liberté de cadrage. Que ce soit en vacances comme pour nos photos de famille au quotidien, sa puissance de zoom m’a permis de composer mes photos à chaque fois comme je le souhaitais. C’est clairement le premier intérêt de cet objectif : la latitude offerte de composer librement ses photos. Ainsi, c’est pour notre première fête des lumières à Lyon qu’il a été un super compagnon pour photographier facilement cet évènement.

test terrain zoom monture L
53 mm – f4 – 1/20 – ISO 6400

Car n’essayez pas de changer d’optique en plein milieu de la foule compacte lors de ce grand évènement lyonnais. Pour photographier, il faut parfois jouer des coudes et avoir un objectif polyvalent fut indispensable. C’est cette optique qui m’a permis de m’amuser pleinement en terme de photo, en dépit du monde et du froid polaire qui régnait pendant ces quelques jours. Et ce n’est pas la seule occasion qui nécessite une optique polyvalente !

Idéal pour le voyage & le paysage

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a eu notre préférence. Nous qui aimons voyager en France comme à l’étranger, la polyvalence est quelque chose que je recherche pour cette pratique photo. Même si cela ne me dérange pas de changer d’optique, c’est quand même plus facile de cadrer sous différents angles avec le même objectif. D’autant que l’on n’a pas toujours le loisir de changer d’optique, comme lors d’une visite guidée. De même, sur certains terrains, on évite de mettre son capteur à nu en changeant d’objectif.

puissance zoom Lumix S 24-105 mm f4
24 mm – f6.3 – 1/2000 – ISO 100
Lumix S 24-105 mm f4 qualité zoom au max
105 mm – f7.1 – 1/1600 – ISO 100

Cadrez librement !

En vacances, grâce à sa plage focale qui débute à 24 mm, il est parfait pour les photos de paysage. Ainsi, dans bien des cas, on a suffisamment de recul pour photographier l’ensemble d’un lieu. D’ailleurs, en montagne, été comme hiver, il est resté constamment fixé sur le S1. Ce que j’aime avec lui, c’est de pouvoir en quelques secondes exprimer toutes mes envies en terme de composition. Je peux montrer un paysage entier dans toute sa splendeur. Puis zoomer pour cadrer sur un sommet. Il convient donc à tous les photographes qui aiment zoomer sur un détail. Toujours grâce à sa focale débutant à 24 mm, il permet dans bien des cas de prendre des photos en ville, d’architecture sans manquer de recul.

coucher de soleil sur Lyon depuis Fourvière
105 mm – f4 – 1/125 – ISO 100
(photo prise derrière une grille)
test photographie paysage Lumix S 24-105mm f4
85 mm – f4 – 1/100 – ISO 100

Je dois dire que pour ma part, les zooms qui s’arrêtent à 70 mm n’ont pas ma préférence. En effet, j’aime souvent aller au delà de 70 mm ce qui a souvent impliqué d’avoir à côté d’un 24-70 mm, un 70-200 mm. Quand on a deux boitiers, ce n’est pas gênant. Mais quand on n’en a qu’un seul, cela demande plus d’organisation. Avec ce zoom allant jusqu’à 105 mm, je suis donc ravie !

Lumix S 24-105 mm f4 photo de paysage
24 mm – f11 – 1/80 – ISO 100
coucher de soleil sur lac du Bourget avec Lumix S 24-105 mm f4
74 mm – f16 – 1/80 – ISO 160

Lumix S 24-105 mm f4 aussi pour des photos de portraits

Car avec cet objectif, on peut tout faire en terme de photographie. Du paysage, bien sûr mais aussi de la photo de rue. Ou encore du portrait en alternant plusieurs cadrages, sans se déplacer, .

En couvrant plusieurs focales, le Panasonic S 24-105 mm f4 offre donc une vraie facilité de cadrage en portrait. Je peux ainsi prendre des plans larges à 50 mm puis approcher mon sujet sans me déplacer entre 85 mm et 105 mm pour des plans serrés. Grâce à la distance, cela permet aussi de jolis portraits assez naturel. J’ai réussi à avoir de jolies photos de Benoît et notre fils, deux sujets qui n’aiment pas poser. Bref, en vacances, on aime tous photographier de beaux paysages bien sûr. Mais on aime ramener aussi de beaux portraits de notre famille dans ce contexte. Et avec cet objectif, on peut le faire facilement (et avec de superbes résultats).

test photo portrait Lumix S 24-105 mm f4
105 mm – f4 – 1/125 – ISO 160
Lumix S 24-105 mm f4 flou arrière plan et bokeh
69 mm – f4 – 1/320 – ISO 100

Immortalisez facilement les évènements de votre vie

Il nous a également accompagné dans les moments marquants de notre vie de famille ! Car avec lui, je n’ai pas besoin de demander à notre enfant ou aux proches de poser. Je peux capter bien plus facilement des moments naturels entre eux.

Mais surtout, avec sa plage focale, il nous a permis de photographier (et filmer) le premier spectacle de gym de notre fils ! Et pour ce genre d’évènements où nous parents voulons photographier nos enfants, heureusement que nous avions cet objectif. De même pour les premières sorties à vélo de notre garçon. Un moment important qui n’est déjà pas facile à photographier. Ici, la polyvalence de ce zoom nous a rendu bien des services. Bref, vous l’aurez compris, en voyage comme au quotidien, difficile de se passer de lui.

test netteté objectif zoom monture L
82 mm – f4 – 1/100 – ISO 640

Un objectif intéressant pour la macrophotographie

Cet objectif m’a aussi permis de découvrir avec beaucoup de joie : la macro. Quand je photographie, j’aime montrer mon sujet de près, soit en zoomant, soit en m’approchant. J’aime particulièrement prendre des photos de fleurs, notamment au printemps. Oui, c’est un peu cliché mais c’est tellement beau ! C’est aussi l’occasion de capter les abeilles qui butinent ou les papillons.

Lumix S 24-105 f4 test macro
105 mm – f4 – 1/400 – ISO 100

Une distance minimale de mise au point idéale

Et de ce point de vue, le S 24-105 mm f4 fait mouche (sans vilain jeu de mots). En effet, il dispose d’une distance minimale de mise au point de 29 cm sur toute sa plage focale. Ce qui signifie que pour photographier nettement un sujet, ce dernier doit se trouver à 29 cm minimum de l’appareil photo. Dit comme cela, ça ne paraît pas exceptionnel alors qu’en fait, sur ce type de zoom ça l’est ! S’approcher à 29 cm de son sujet à 105 mm, c’est le type de caractéristiques qu’on trouve sur un objectif pour macrophotographie. Et au delà, cela donne beaucoup de liberté dans le cadrage, encore une fois.

Panasonic S 24-105 f4 et macrophotographie
105 mm – f4 – 1/320 – ISO 100

Un excellent rapport qualité/prix

Pour comparaison, sur le S 24-70 mm f2.8, on a une distance minimale de mise au point de 37 cm à 70 mm. Sur le Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art, la distance minimale de mise au point est de 85 cm !

Aussi, pour photographier en gros plan un sujet, telle une fleur, il est le meilleur choix ! Il évite aussi l’achat d’une optique macro, ce qui fait une sacré économie. Voilà pourquoi en plus d’être polyvalent, le Lumix S 24-105 mm f4 est un excellent rapport qualité/prix, même quand on l’achète seul. Autant dire que je m’en suis donnée à coeur joie de m’essayer à la macrophoto de fleurs en tout genre, près de chez nous comme lors de nos vacances à la montagne. Et je compte bien continuer maintenant que le printemps est revenu.

photo de nuit au Lumix S 24-105 mm f4
76 mm – f8 – 1/100 – ISO 250

Lumix S 24-105 mm f4 : la qualité aussi

Des clichés que j’ai depuis eu l’occasion d’agrandir et d’imprimer au format A3 pour constater leur superbe qualité. Car très souvent, qui dit objectif polyvalent dit qualité des images moindre. Souvent en photo, il faut choisir entre qualité et plage focale étendue. Ici, il n’en est rien et c’est ce qui explique que cet objectif nous a énormément convaincu. Car la qualité est notre critère principal, bien plus que le prix ou le poids d’une optique. Pour nos souvenirs de famille, comme nos voyages, nous sommes exigeants.

Ce Panasonic S 24-105 mm f4, c’est aussi et surtout un zoom qui offre une qualité d’image supérieure à un objectif kit traditionnel. Voici une optique avec une ouverture constante de f4. Ainsi, à 24 mm comme à 105 mm, on peut avoir une ouverture minimale de f4. Et en général, un zoom à ouverture constante est gage de qualité. Ici, cette optique ne fait pas exception à la règle. Bien au contraire, les photos qu’on obtient sont à tomber !

photo de paysage du Mont Blanc en été
105 mm – f13 – 1/200 – ISO 100

Des images d’une belle netteté

Plus précisément, au delà de son ouverture intéressante, ce qui me bluffe à chaque fois, c’est la netteté des photos que je prend.

Toutes mes photos sont d’une netteté incroyable. Le sujet est toujours tellement isolé que j’ai l’impression qu’il va sortir de notre écran 5K. Les images sont également très détaillées. Chaque visualisation est l’occasion de trouver un nouveau détail dans l’image que l’on n’avait pas vu. Il en résulte des clichés qui nous plongent dans la scène, l’image est comme en trois dimensions. C’est autant vrai avec les paysages où chaque plan est clairement visible. Comme pour les gros plans où chaque détail sort de la photo. Ainsi, le moindre petit souvenir reste avec éclat dans notre mémoire. Et même avec un capteur 24 Millions de Pixels, on peut recadrer une photo tout en gardant une superbe qualité.

photo de paysage dans les Alpes
63 mm – f13 – 1/100 – ISO 100
L’occasion de faire de beaux tirages photos

D’ailleurs, si cet objectif est polyvalent, pour la photographie de sport ou animalière, sa focale est souvent trop courte. Il n’empêche avec ses qualités optiques, même avec un animal au loin, il vaut mieux parfois se lancer. Ainsi, ce jour là, je me devais de photographier le lion majestueux dans la lumière. Alors, j’ai déclenché. Et quand j’ai re-cadré la photo du lion pour en faire un tirage photo à A3, j’ai pu d’autant plus apprécier à quel point cet objectif est une tuerie.

Lumix S 24-105 mm f4 photo animalière
105 mm – f5 – 1/160- ISO 100
photo de lion  parc tête or Lumix S 24-105 mm f4
105 mm – f5 – 1/160- ISO 100
(photo recadrée sans artifice ni algorithme)

Comme toujours chez Panasonic, on a une restitution de la lumière et des couleurs qui est parfaitement retranscrite avec subtilité. D’ailleurs, je trouve que c’est d’autant plus vrai avec ce zoom. Ceci explique que j’aime particulièrement le ramener de bon matin au parc, en hiver. Je peux ainsi capter les belles lumières que j’adore photographier. Une lumière qui est tout aussi bien retranscrite, même quand on recadre.

hautes herbes à l'heure dorée
105 mm – f4 – 1/160 – ISO 100

Un joli flou d’arrière plan

A côté d’une belle luminosité, en photo, j’aime les beaux flous d’arrière plan. Je parle de bokeh au moins une fois par semaine à la maison tant c’est un effet que je recherche particulièrement. Je l’avoue, je suis une bokeh addict ! Et là encore, je n’ai pas été déçue, bien au contraire.

Car pour les portraits comme les photos en plans serrés, on obtient un superbe flou d’arrière plan. Même avec une ouverture de f4, le sujet se détache très clairement tandis que l’arrière plan est d’un beau flou. Voilà pourquoi sans emmener de focale fixe spécifique, on peut faire des photos de portrait ou de macro, notamment en voyage.

Lumix S 24-105 mm f4 ronds de bokeh
58 mm – f4 – 1/320 – ISO 100
On en parle des fleurs transformées en ronds de bokeh ?

Une optique convaincante !

Voilà ce qui fait la force de cet objectif, c’est sa polyvalence de focale autant que d’usage. Tout en ayant une très belle qualité dans nos photos. D’ailleurs, il n’est pas estampillé Leica. Mais je retrouve dans cette optique tout ce que j’aime du partenariat entre cette célèbre marque et Panasonic. Oui mais sans le prix stratosphérique des Leica !

macro fleur Lumix S 24-105 mm f4
105 mm – f4 – 1/320 – ISO 320

Car avec cet objectif, on profite pleinement des avantages du plein format : des photos avec un très beau rendu. Bien sûr, on n’atteint pas le niveau d’une focale fixe. Il n’empêche qu’il arrive à résoudre une équation difficile en photo polyvalence et qualité. Voilà pourquoi il n’est pas prêt de nous quitter et on trépigne d’impatience de partir avec en voyage. Car même après tout ce temps à l’utiliser, il me bluffe encore régulièrement. En plus, je trouve son positionnement tarifaire plutôt correct quand on sait qu’on s’économise une optique macro en l’achetant.

Que vaut le Lumix S 24-105 mm f4 en vidéo ?

Maintenant, qu’en est-il en vidéo ? J’ai presque envie de dire, c’est tout pareil qu’en photo.

Filmez n’importe quelle scène

Car avec sa plage focale polyvalente, voilà l’objectif qu’on choisit en premier pour nos souvenirs en famille. Ainsi, il a vécu pas mal d’aventures avec nous. A peine acheté, on l’a envoyé dans le froid lyonnais pour la fête des lumières ! Quelques semaines plus tard, ce Lumix S 24-105 mm f4 s’est retrouvé à Chamonix pour notre premier Noël à la montagne. Quelques jours avant, grosse pression, c’est le premier spectacle de gym de notre fils qu’on filmait…Et grâce à sa polyvalence, nous avons réussi à filmer en dépit des difficultés de la scène.

Pour le spectacle de gym, Benoît a pu cadrer tantôt sur l’ensemble de la grande salle de gym avec toute l’installation du parcours pour les enfants. Puis sur les profs et les enfants du cours de notre fils. Avec le recul, ça nous laisse des supers souvenirs des copains et des copines de cette année là ! Et enfin, cadrer en plan serré sur notre fils et moi pour capter ce joli moment mère-fils. Sans la polyvalence de ce zoom, il n’aurait pas pu se sortir aussi facilement de cette situation. Ce qui n’était pas une mince affaire !

Lumix S 24-105 mm f4 : des scènes sublimées

Vacances à la montagne, premiers mots lus par notre fils, descente en luge, spectacle de fin d’année, voyages en famille…Voilà l’optique qui sublime nos plus beaux souvenirs. Avec lui, la 4K 60 images par seconde prend tout son sens. Non seulement les vidéos sont fluides mais elles sont aussi et surtout d’une superbe qualité. Ainsi, nous savons que nos films de famille comme durant nos voyages vont durer éternellement.

Chaque fois que l’on fixe cet objectif sur un de nos hybrides Lumix S, je sais qu’il me donnera entière satisfaction dans le rendu des images filmées. Couplé avec la beauté de la 4K 60 images par seconde, cela donne de belles vidéos qui nous immergent à chaque fois qu’on les visualise à nouveau. Pour filmer de beaux paysages comme un évènement familial, c’est un couteau suisse de luxe. Car la netteté de l’image est bien présente, ce qui nous plonge complètement dans la scène. Et, dans la salle de gym très ensoleillée et très colorée, il a su restituer parfaitement les couleurs et la subtilité de la lumière pour remémorer parfaitement l’ambiance de l’évènement même des mois plus tard.

Et l’autofocus dans tout ça ?

D’ailleurs, sur la mise au point automatique souvent décriée des Panasonic, je répondrais qu’avec cette optique, le Lumix S1 s’est toujours très bien débrouillé.

Au milieu des enfants sautant et courant dans tous les sens, et tandis que Benoît zoomait ou dé-zoomait pour cadrer : pas de focus breathing à signaler. De même quand je filme le chat qui se balade dans l’appartement. Ou encore quand Benoît filme notre fils à vélo. Et je ne parle pas des animaux du parc que nous aimons filmer aussi. Nos premières descentes en luge sont également des souvenirs qu’il nous a permis de garder pour toujours. Et globalement, je n’ai pas eu de problème d’autofocus à signaler.

Vive la stabilisation optique

Pour finir d’en faire un objectif intéressant en vidéo, il faut savoir qu’il est doté de la stabilisation optique. Cette stabilisation se couple avec la stabilisation 5 axes des Lumix S. Ainsi, on a une double stabilisation pour un rendu optimal.

La double stabilisation c’est ce qui permet de tourner des vidéos à main levée sans tremblement de la meilleure des manières. D’autant que les Lumix S sont dotés d’une stabilisation capteur parmi les meilleures. Et quand on connaît le poids des S1 & S1R, c’est un point non négligeable. Car on ne peut pas toujours filmer avec un trépied ou un stabilisateur. Grâce à la double stabilisation, on peut partir « léger » et savoir que nos films ne seront pas tremblant. Éblouie lors de la fête des lumières, c’est ainsi que j’ai pu filmé le tout premier tableau que l’on a vu. De même les jours suivants, chaque spectacle fut l’occasion de filmer. Et bien qu’il soit souvent difficile pour moi de trouver une position stable quand j’ai les bras levés, nos vidéos sont parfaitement stable.

Prix du Lumix S 24-105 mm f4

Il est vendu au tarif de 1349€. Il est disponible sur Amazon, Fnac.com et Digit-Photo. Par ailleurs, il se vend en kit avec le Lumix S1. Vous le trouverez sur Fnac.com et Digit-Photo. Enfin, il est vendu également en kit avec le Lumix S1R sur Fnac.com.

Son prix est élevé sur le papier mais quand on sait tout ce qu’il est possible d’avoir comme usage photo & vidéo avec, on comprend qu’il est un excellent rapport qualité/prix. D’autant qu’il remplace aisément une optique macro ! Bref, un vrai couteau suisse du photographe.

Il réunit tous les critères pour que filmer comme photographier soit tout aussi facile que qualitatif. Avec sa plage focale polyvalente, il permet d’exprimer facilement son regard et sa créativité. Oui mais avec qualité, de quoi convaincre les plus exigeants d’entre nous. Je le répète, bien sûr, il n’arrive pas à la cheville d’une focale fixe ou d’un zoom avec une meilleure ouverture. Mais il se défend très bien en ayant plus d’un tour dans son sac. J’aime notamment sa capacité à se transformer en une optique macro. Bref, s’il y a un objectif zoom standard à conseiller en monture L, c’est bien celui-ci.

lavande au soleil photographiées au Lumix S 24-105 mm f4
101 mm – f4 – 1/400 – ISO 100

En conclusion

Voilà un objectif qui fait beaucoup de choses et les fait bien. Sur toute sa plage focale, de 24 mm à 105 mm on a une superbe netteté de nos images. Le rendu des couleurs comme des lumières sont à tomber. Et je ne parle même pas du flou d’arrière plan, surtout en extérieur, que j’aime beaucoup également. Bref, ce Lumix S 24-105 mm f4 ne m’a jamais limité en plus d’un an et pour des résultats sacrément bluffants.

Face à ses concurrents ?

Je ne sais pas si on peut vraiment parler de concurrents car chaque optique de la monture L a ses caractéristiques. Si vous souhaitez acheter un Lumix S1, voici l’optique à prendre d’office. Si vous hésitez pour un Lumix S5, je pense que le Lumix S 24-105 mm f4 est l’objectif qui vous donnera le plus de satisfaction.

A côté, le S 24-70 mm f2.8 est une optique haut de gamme, très coûteuse et plus lourde. Et aussi, c’est un objectif moins polyvalent qui n’est pas stabilisé. Si vous ne voulez pas de focales fixes en complément tout en ayant une bonne ouverture, il existe le Sigma 24-70 mm f2.8 Art. Néanmoins, la distance minimale de mise au point est plus éloignée. De plus, il n’est pas stabilisé. De même, le Sigma 28-70 mm f2.8 est plus accessible mais n’est pas stabilisé non plus. Pour ma part, je trouve que la plage focale 24-105 mm est idéale pour le voyage. Ce qui ne m’empêche pas d’avoir des focales fixes à côté quand je veux de très belles ouvertures.

Et vous ? Que pensez-vous de cet objectif zoom polyvalent ?

Les photos du boitier ont été prises avec un Lumix G9 + GX Vario 35-100 mm f2.8 et le Leica 42.5 mm f1.2

Nous ne sommes pas rémunérés pour rédiger nos articles. Nous proposons du contenu 100% indépendant, sans partenariat avec les marques et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens Amazon, Fnac.com ou Digit-Photo avant d’acheter. Cela ne vous coûtera pas plus cher mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

Vous pourriez aimer aussi

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez la conservation et la manipulation de vos données sur ce site.

11 commentaires

SAMSON 5 septembre 2022 - 21 h 34 min

bonjour ,félicitation pour vos commentaires et analyses pertinents .
j’ai bien envie d’acheter le LUMIX 24/105 ,j’ai un LUMIX G 80 (cadeau) ce téléobjectif est il compatible avec mon appareil .
merci d’avance cordialement Jean Yves

Répondre
Nadia et Benoit 6 septembre 2022 - 7 h 10 min

Bonjour Jean-Yves,

le Lumix 24-105 mm f4 n’est pas compatible avec le Lumix G80. Il est compatible uniquement avec les Lumix S.

Son équivalent est le Leica 12-60 mm f2.8-4.0.

Je vous conseille de consulter mon guide sur les objectifs pour Lumix G80 afin de profiter pleinement de votre cadeau 😀

Bonne journée,
Nadia.

PS : vous pouvez soutenir notre blog 100% indépendant, sans partenariat avec les marques, en achetant directement via nos liens. Il vous suffit de cliquer sur le vendeur qui vous intéresse juste avant d’acheter. Ça ne vous coute rien mais ce simple geste nous soutient ! Cela nous permet de rédiger des articles de qualités et sincères sur notre temps libre 🙂 Vous pouvez aussi nous faire un don ou utiliser le code BLOGNADIA sur Digit-Photo.

Répondre
Dreux 29 décembre 2021 - 19 h 53 min

Merci ce superbe travail. Très intéressant, cela me conforte pour l achat de cet objectif.

Répondre
Nadia et Benoit 29 décembre 2021 - 20 h 40 min

Bonsoir,

Merci ! Ravie que le blog vous soit utile ! C’est, en effet, une superbe optique 🙂

Bonne soirée et passez de bonnes fêtes,

Nadia.

PS : vous pouvez soutenir notre blog 100% indépendant, sans partenariat avec les marques, en achetant directement via nos liens. Il vous suffit de cliquer sur le vendeur qui vous intéresse juste avant d’acheter. Ça ne vous coute rien mais ce simple geste nous soutient ! Cela nous permet de rédiger des articles de qualités et sincères sur notre temps libre 🙂

Répondre
Séverine 28 mai 2021 - 13 h 17 min

Hello, je vous découvre et lis avec ravissement!
Je possède le Panasonic S1 depuis avril 2019, ce n’est que du bonheur depuis. Impossible de le lâcher et retourner à Canon. Surtout en l’ayant pris avec le kit et le 24-105! Tellement de personnes passent à côté de cette optique polyvalente parce qu’ils lisent f/4.0 alors qu’elle est bien plus que cela. Merci pour cet article bien complet!
Je m’en vais découvrir le reste de votre site (blog peut-être mais si complet que c’en est un de site, oui oui!) qui me paraît bien agréable à la lecture.
Au plaisir de vous lire!

Répondre
Nadia et Benoit 28 mai 2021 - 13 h 53 min

Bonjour Séverine !

Ravie que cette découverte vous plaise ! Oh la la ça fait plaisir de lire ça plutôt que les habituelles railleries sur l’autofocus !! Je ne peux que aller dans votre sens, ce Lumix S 24-105 mm f4 est un bijou ! Rien que pour lui ça vaut le coup d’aller sur la monture L. Je l’adore et ne suis pas prête de le lâcher ! Comme vous dites, il est bien plus qu’un simple zoom qui ouvre à f4…! Je crois que l’article ici le montre du mieux que j’ai pu ^^ J’ai cet objectif depuis l’achat du Lumix S1 en décembre 2019 et encore aujourd’hui, il m’épate !

Merci pour ces gentils compliments ! C’est un blog au sens où les opinions et les images présentées sont 100% personnelles, sans lien avec une quelconque marque ou une activité professionnelle. Mais avec Benoît, nous voulons créer un site au maximum qualitatif !

N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter !

Bonne journée

Nadia.

A bientôt !

Répondre
Séverine 28 mai 2021 - 14 h 05 min

J’étais sur Canon (6D MKI et 7D MKII) mais j’avais envie d’avancer, de pouvoir filmer aussi de meilleure façon. J’ai failli prendre un Panasonic micro 4/3 quand les rumeurs du S1 sont sorties! Et j’ai préféré attendre. Bien m’en a pris! J’ai l’impression d’avoir trouvé LE boîtier qui me convient, même avec de petites mains et son poids qui s’oublie vite lorsqu’on l’utilise.
Et surtout, j’ai un parc d’optiques Sigma ART avec base Canon que je ne voulais pas lâcher. Panasonic était l’évidence avec la bague MC-21 pour rendre tout le monde compatible.

Travailler avec un boîtier + une optique qui sont les deux stabilisés, on ne peut plus revenir en arrière après! C’est pour ça que ce 24-105 est souvent sur mon S1, fidèle compagnon. En concert j’ai de très beaux résultats et heureusement, c’est ce que je fais principalement avec la nature (rien à voir mais j’aime les deux disciplines, astro et macro aussi!).

Maintenant je lorgne sur le Sigma 100-400 pour remplacer mon Sigma 50-500 qui se fait vieux. Côté macro aussi, ils ont de belles choses avec le 70mm ou le dernier 105mm! Juste le compte en banque qui fait grise mine, ça attendra des jours meilleurs. Mon chouchou du moment c’est le Sigma 35mm f/2 qui est magique à l’utilisation, je vais bientôt le rendre il m’a été prêté un moment.

À bientôt et bon après-midi!

Répondre
Nadia et Benoit 28 mai 2021 - 14 h 33 min

Vous avez bien fait d’attendre ! Je viens du micro 4/3 et de l’APS-C pour ma part et la découverte du plein format a été une révélation ! Même si je ne suis qu’une simple amateur, une simple maman jusqu’au boutiste dans la création de ses souvenirs, je ne regrette pas ce choix ! Bien au contraire ! Et ce Lumix S1 a beau être lourd, je ne le changerai pour rien au monde (si ce n’est un mark II ah ah)

Oh j’ai pu tester la bague d’adaptation et en effet c’est très utile pour éviter de changer tout le parc optiques ! Je compte rédiger un test sur ce sujet ! En plus, les objectifs Sigma sont magnifiques, j’en ai plusieurs aussi mais en monture L vu que je ne viens pas du reflex. Et en effet, quand on goûte à la double stabilisation, on y prend goût !

Le Sigma 100-400 mm est sympa mais on perd la double stabilisation 🙁 On l’a testé en randonnées en montagne et j’ai aussi filmé un concert en plein air avec ! Vous pouvez lire notre test du Sigma 100-400 mm si vous ne l’aviez pas vu ! Et prochainement, je vais tester le Lumix S 70-300 mm, je pense qu’il aura ma préférence !

J’ai pu tester aussi le Sigma 35 mm f2, le test arrive et il est super sympa en effet ! Mais moi j’ai craqué sur le Sigma 35 mm f1.4…j’attend de le recevoir pour le tester aussi ! J’ai pas mal d’idées de photos avec…il n’y a plus qu’à ! On ne va pas parler du compte en banque par contre parce que la période n’est pas la meilleure ^^’ !

A bientôt,

Nadia.

Répondre
Séverine 31 mai 2021 - 14 h 52 min

Hello à vous!

J’ai toujours jonglé entre APS-C et FF, sans vraiment avoir de préférence. Sauf pour la macro en FF, car je peux plus m’approcher du sujet 😉

Pareil pour moi, je n’envisage pas de changer de boîtier avant longtemps tellement le S1 me comble en photo et vidéo. Et les mises à jour sont offertes, pour encore plus de réglages et de possibilités

J’avais eu le 100-400mm de Sigma en test en 2018, mais c’était avec mon Canon 7DMKII, avant Panasonic. En vacances en Suède, juste un bonheur à l’utilisation! Alors je n’ose imaginer avec le S1 et en L-mount. J’ai fait un petit test vite fait à des journées Sigma Event (on a ça en Suisse romande, le top du top on essaie tout ce qu’on veut gratuitement sur la journée ou pendant une plage horaire réservé) et depuis il m’intéresse beaucoup! Mais d’avoir le 50-500mm me fait faire la fine bouche car 100 pour débuter c’est loin à mon goût ahahah, surtout que j’ai l’envie d’ajouter une bague allonge x2 avec. Mais c’est de la musique d’avenir, pour l’instant ce que j’ai me suffit amplement dans mon travail de tous les jours (agent artistique et photographe).

Bon après-midi et à bientôt!
Séverine

Thierry LE ROUX 18 avril 2021 - 10 h 42 min

Bonjour, comme vous j’en pense beaucoup de bien. Je l’ai pris en kit avec le S1R au moment de la promo de fin d’année 2020. Après, lorsque j’ai des besoins très spécifiques, je sors avec mon Sigma 16mm 1.4 qui est génial et pour les portraits je dispose du Lumix 85mm 1.8. Mais c’est clair qu’en voyage ou en rando, il est idéal. Restera pour moi à compléter avec un télé et là je préfère attendre certaines sorties comme le 70_200 f2.8 de chez Sigma qui finira bien par sortir, sinon le 100-400 dont avez très bien rendu compte.

Répondre
Nadia et Benoit 18 avril 2021 - 18 h 24 min

Bonjour Thierry,

C’est vrai que comme toi, on a ce Lumix S 24-105 mm f4 et ensuite des focales fixes pour le quotidien. On a, notamment, le merveilleux Sigma 85 mm f1.4 ! Il est magnifique ! Et j’attends un 50 mm et un 35 mm digne de ce nom pour compléter. Ainsi qu’un 70-200 mm f2.8 de Sigma, évidemment 😀

Bonne soirée,

Nadia.

PS : N’hésitez pas à soutenir notre blog que l’on rédige en toute indépendance. Cela nous aidera à continuer !

Répondre

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En Savoir Plus