Accueil Capteur Plein Format Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art : test terrain et avis

Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art : test terrain et avis

par Nadia et Benoit

Détenteurs d’un appareil photo hybride Lumix S depuis presque une année, il y a un type d’objectif que nous attendions d’acheter. En effet, nous étions impatients de nous offrir une focale fixe pour profiter pleinement de notre capteur plein format. Alors quand le Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art a été annoncé, nous n’avons pas attendu bien longtemps avant de craquer. Prix accessible, poids modéré, qualité de construction, sur le papier, il a tout pour plaire. Qu’en est-il à l’usage ? Quel est notre retour d’expérience après plusieurs mois en notre possession ? Voici notre test terrain et avis de cet objectif portrait pour monture L et monture FE (Sony).

Sigma 85 mm f1.4 Monture L

De prime abord, il faut préciser que bien qu’emballés, nos exigences étaient élevées. En effet, cela fait plus de deux ans que nous possédons en micro 4/3 le magnifique Panasonic Leica 42.5 mm f1.2. Depuis plus de deux ans, il nous permet d’immortaliser nos plus beaux souvenirs avec un résultat superbe. Nous avions donc une attente particulièrement élevée pour ce Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art. Et sans suspens, il ne nous a pas déçu, bien au contraire ! Voilà plusieurs semaines maintenant qu’il est l’objectif que l’on fixe d’office sur le tout nouveau Lumix S5. On vous détaille tout cela dans ce nouvel article.

Prise en main du Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art

Avant d’entrer dans le vif du sujet des résultats en photo et vidéo, côté construction, on a un bel objet en main. Et si son style n’est pas le plus tape à l’oeil, il est simple et donne un look que j’adore autant avec le Lumix S1 que le Lumix S5. Il faut dire qu’on n’achète jamais un modèle qui ne nous plait pas et que l’esthétique rentre toujours en ligne de compte.

Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art Monture L

Et surtout, comparé aux équivalents reflex, son gabarit est tout à fait modéré. En effet, il pèse à peine 630 grammes et 94,1 mm de longueur. Et ce poids modéré, ce n’est pas qu’un détail, c’est un réal avantage pour l’emmener facilement partout. C’est d’autant plus vrai chez Panasonic, quant on le fixe avec le Lumix S5. On a alors un duo boitier + optique d’à peine 1,3 kg et pour partir en session photo en extérieur, c’est vraiment appréciable. Notamment quand on est avec un jeune enfant, une draisienne et le tout qu’il faut porter au retour. Il se glisse ainsi facilement dans un petit sac photo. Et on s’en est donné à coeur joie de capter les derniers rayons du soleil et les premières couleurs d’automne avec cet objectif.

Enfin, sa taille de filtre est de φ77 mm et nous l’avons acheté avec un filtre protecteur pour protéger notre nouvelle optique préférée. A savoir, il est également fourni avec un pare-soleil.

Une prise en main agréable

Mais bien sûr le poids ne fait pas tout et ce qu’on apprécie surtout avec ce Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art, c’est la bonne prise en main. L’objectif est construit avec une bague d’ouverture qui permet de passer de f1.4 à f16 directement sur l’optique, et ce, avec beaucoup de fluidité. Si, vous voulez être sûrs que ce réglage ne change pas, un bouton à droite de l’objectif permet de verrouiller l’ouverture. Quant à la bague de mise au point manuelle, elle est également très fluide. Un outil idéal pour être très précis comme l’exige, parfois, ce genre d’objectif.

Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art test

D’ailleurs, un bouton AF/MF permet d’alterner directement sur l’objectif entre mise au point automatique ou mise au point manuelle. Et c’est typiquement le genre d’optique qui pousse à sortir du tout automatique pour faire de plus belles photos encore. Même si, à vrai dire, avec le joystick des Lumix S, on peut tout à fait choisir précisément sa mise au point sans passer par le mode manuel.

Enfin, il faut savoir que sa construction est tropicalisée. De plus, il a le mérite d’être fourni avec une housse de protection qui fait réellement le job. Elle est épaisse, rembourrée et se ferme par une fermeture éclair. Pour le transporter ou le ranger, c’est bien pratique.

Seul bémol, cet objectif n’est pas stabilisé. Mais, de toute façon, cette stabilisation n’aurait pas parfaitement fonctionné en double, avec la stabilisation capteur de nos Lumix.

Sigma 85 mm F1.4 DG DN Art accessoires
La housse fournie avec est très qualitative

Quelle compatibilité avec les Lumix S ?

Avec son prix accessible, son poids modéré et ses véritables qualités, peut être souhaitez vous acquérir cette optique. Pour réaliser de beaux portraits, vous êtes sur le point de craquer ? Mais alors pouvez vous fixer cet objectif sans contraintes ? Les deux fonctionneront-ils de manière optimale ?

Le Sigma 85 mm f1.4 DG Dn Art est une optique en monture L. Comprenez, elle est compatible avec l’hybride plein format Sigma Fp et avec les appareils photos hybrides plein format Lumix S (S1, S1R, S1H et S5). Il existe aussi en monture E et il est alors compatible avec les hybrides Sony Alpha. De part cette alliance sur la monture L, il n’y a pas besoin de bague d’adaptation pour fixer cet objectif avec les Lumix S1, S1R, S1H et S5. D’ailleurs, nous l’avons testé autant avec le Lumix S1 et le Lumix S5.

Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art avis

Un duo boitier + optique équilibré

Dans les deux cas, on a un duo parfaitement équilibré. On a évidemment un petit faible pour le duo S5 + 85 mm f1.4 car l’ensemble est plus léger. Dans les deux cas, la mise au point automatique fonctionne bien. Ainsi, vous gardez la fonction autofocus quand on fixe une optique Sigma sur un hybride Lumix.

Et la stabilisation optique ?

Enfin, pour être parfaitement précis, il faut savoir que la double stabilisation capteur + optique ne fonctionne pas entre Lumix et Sigma. Il faut choisir entre l’une ou l’autre. Mais ici, cela ne nous concerne pas car il n’y a pas de stabilisation optique. Seule la stabilisation capteur fonctionne. On ne perd donc rien à s’offrir ce magnifique objectif qui nous a fait monter d’un cran dans notre pratique de la photo. Si vous hésitez avec le Lumix S 85 mm f1.8, la stabilisation ne peut pas être un argument car cet objectif n’est pas non plus stabilisé.

Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art et compatibilité avec Lumix S

Pour faire court, cet objectif est un beau produit qui s’équilibre autant avec un Lumix S5 plus léger qu’un Lumix S1 souvent comparé ( à tort) à un tank. On apprécie qu’il soit agréable à manipuler et que les bagues se tournent parfaitement. Gros plus, la housse fournie qui est vraiment qualitative et protège vraiment ce beau caillou. Même si à vrai dire, il est constamment fixé sur un des boitiers depuis qu’on l’a, tellement on adore les photos obtenues avec.

Quel usage photo pour le Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art ?

Mais alors, quels types de photos allez vous pouvoir faire avec cet objectif ? Ce beau caillou correspond-il à vos besoins en terme de pratique photo ?

Depuis que nous avons un hybride plein format, j’attendais impatiemment de m’offrir une focale fixe dédiée au portrait. Parents depuis presque quatre ans, nous recherchions un objectif qui nous permettrait de continuer à immortaliser nos plus beaux souvenirs de famille avec la meilleure qualité. Ainsi, avec sa plage focale de 85 mm, on a ici l’optique portrait idéale. De même l’ouverture à f1.4 est un des meilleurs choix pour des flous d’arrière plan à tomber.

Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art test grande ouverture
ISO 100 – ƒ/1.4 – 1/8000

L’optique portrait par excellence

Voici donc un excellent objectif pour réaliser de superbes portraits avec un hybride plein format Lumix ou Sony. Moi qui partait avec beaucoup d’exigences, il a supplanté mon Panasonic Leica 42.5 mm f1.2 pourtant plus cher. Ce que j’aime avec cette optique, c’est tout d’abord la distance que l’on peut avoir avec son sujet. Grâce à sa plage focale de 85 mm, on se tient éloigné. Pour réaliser des portraits plus naturels, c’est un excellent choix.

D’autant plus qu’il a une distance de mise au point de 85 cm. Honnêtement, au début, cela m’a gêné car je trouvais cette distance trop éloignée. Et je peste encore parfois sur ce point. Mais, en fin de compte, elle permet de se faire complètement oublier de son sujet. Un enfant qui joue ne fera plus attention à vous. Pour des portraits naturels c’est une distance idéale. En extérieur, on peut alors alterner entre des plans serrés et des plans plus larges tout en photographiant avec une optique de grande qualité.

C’est d’autant plus vrai quand on veut photographier deux personnes, tel un échange entre maman et enfant. Les deux sujets se concentrent alors bien plus sur leurs interactions pour une complicité bien plus facilement retranscrite.

test objectif Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art en monture L
ISO 100 – ƒ/1.4 – 1/1300
Test & Avis Portrait Objectif Monture L
ISO 100 – ƒ/2.8 – 1/400

Des photos au superbe rendu

Pour autant, cette plage focale ne fait pas tout. Non seulement on se tient à bonne distance de son sujet mais surtout on a un sujet qui ressort magnifiquement.

test Sigma 85 mm f1.4 DG DN art Monture L
ISO 100 – ƒ/1.4 – 1/500

Avec cet objectif, on profite pleinement de la magie du plein format. Plus encore qu’avec tout autre objectif, le sujet est parfaitement isolé au point de donner la sensation qu’il va sortir de l’écran. Les images sont d’une grande profondeur et chaque cliché fait mouche tellement le sujet saute aux yeux. Même un moment banal, une scène peu esthétique ou un souvenir du quotidien devient une belle photo !

Un sujet qui se détache parfaitement

La profondeur, la netteté, ce sont typiquement le genre de résultat que l’on recherchait avec ce genre d’objectif. Et clairement, nous n’avons pas été déçus. C’est même mieux que ce qu’on espérait et on ne se lasse pas d’admirer nos photos ou encore de les développer en format A3. Même en recadrant dans l’image pour zoomer sur notre sujet, on a un résultat net et détaillé. D’ailleurs, cet objectif aime parfois trop les détails, ne comptez pas sur lui pour cacher les petits défauts de la peau !

flou arrière plan objectif monture L
ISO 100 – ƒ/1.4 – 1/400

Clairement, ce Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art dépasse largement nos attentes. Désormais, une séance de peinture, nos balades au parc, nos anniversaires en famille… toute scène de notre vie prend une tournure différente. Nos photos sont d’une superbe netteté que ce soit en les visualisant sur l’ordinateur ou en les développant en A3. J’ai, d’ailleurs, eu l’occasion de développer des photos de mon fils faisant de la peinture et le résultat est bien au delà de mes espérances.

Car bien que totalement amateur, je suis quelqu’un d’exigeant ! J’ai toujours voulu obtenir des photos avec un sujet qui se détache très nettement, avec un beau flou d’arrière plan. Pour mes souvenirs de famille, je veux un résultat digne d’un pro. La vie de parent passe tellement vite que je veux mémoriser ces moments avec une qualité intemporelle. Là, j’ai le résultat dont j’ai toujours rêvé.

avis Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art monture L
ISO 100 – ƒ/1.4 – 1/2000

Le compagnon des amoureux du bokeh

Un beau flou d’arrière plan, c’est ce que je recherche le plus. Au delà de la profondeur, j’aime avoir un beau bokeh dans mes images. C’est pour cela que j’ai une préférence pour les zooms avec une belle ouverture qui permettent de photographier en plan rapproché.

Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art flou arrière plan
ISO 100 – ƒ/1.4 – 1/1600

Là encore, avec son ouverture de f1.4, on a un magnifique bokeh qui permet au sujet de se détacher parfaitement. La douceur du flou d’arrière plan est juste magique. De quoi rendre bien plus esthétique les petits défauts du quotidien. D’ailleurs, j’ai profité de l’approche des fêtes pour tenter des ronds de bokeh comme j’en avais toujours rêvé. Et j’adore le résultat. Je sais déjà qu’il sera le meilleur allié de nos photos des fêtes de fin d’année.

Bref, pour ma part, j’ai trouvé le duo boitier + objectif qui me permet de réaliser les photos que j’ai toujours eu envie d’avoir. Et ça, c’est bien le plus important.

avis bokeh Sigma 85 mm f1.4 DG DN art
ISO 800 – ƒ/1.4 – 1/640
avis rond de bokeh Sigma 85 mm f1.4
ISO 640 – ƒ/1.4 – 1/200

Captez avec magie les plus belles lumières

Ce que j’aime aussi, c’est à quel point les lumières sont parfaitement retranscrites avec cet objectif. L’alliance du capteur plein format, du rendu naturel de chez Lumix avec la qualité de cette optique, cela donne un superbe rendu de la lumière.

objectif portrait plein format Sigma
ISO 100 – ƒ/1.4 – 1/250

Ainsi, sur cette photo de cheval, notamment, chaque niveau de lumière est parfaitement restitué. Chaque nuance de couleur de sa robe également. Moi qui aime prendre le temps de bien me placer en rapport au soleil, qui aime trouver les bonnes heures pour photographier, je suis parfaitement récompensée. Et même en impression A3, je retrouve le même niveau de détail.

L’allié des photos en faible luminosité

Avec son ouverture à f1.4, couplé à la bonne montée en ISO des Lumix S1 & S5, cette focale fixe est alors l’alliée idéale pour les situations de basse lumière. Nous qui avons quitté le monde du Micro 4/3 et de l’APS-C pour cette raison, on est servis. En effet, particulièrement en hiver, pour nos photos de famille, il fallait monter les ISO à 5000/6400 avec notre objectif en f1.2, parfois même plus. Sauf qu’alors mes photos étaient trop bruitées. C’était frustrant d’avoir des photos à la qualité dégradée à une période pourtant importante en terme de souvenirs.

Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art basse lumière
ISO 8000 – ƒ/2.8 – 1/100

Là encore la magie opère ! Le soir, en hiver, à l’appartement avec une très mauvaise lumière, je peux enfin photographier avec des vitesses plus rapide, sans me pré-occuper des ISO. Je ne suis désormais plus limitée quand je veux immortaliser les moments en famille les plus précieux. Avec l’ouverture de f1.4, et la bonne montée en ISO des Lumix S1& S5, le bruit est contenu. Ainsi, j’ai de superbes photos que je peux développer de mon fils comme du chat. Deux sujets régulièrement en mouvement pour lesquels la pose longue ne fonctionne pas ! Bref, c’est un super outil pour les photos en basse lumière.

D’ailleurs, pour ces deux sujets souvent récalcitrants, j’ai dû mettre l’autofocus à rude épreuve.

Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art test bokeh
ISO 1600 – ƒ/1.4 – 1/250

Et l’autofocus dans tout ça ?

Nous le savons, Panasonic n’a pas bonne presse sur la partie mise au point automatique. Et le duo Lumix + objectif Sigma n’a pas bonne réputation non plus. Alors qu’en est-il vraiment ? L’autofocus est-il si catastrophique que ça.

Avant de rentrer dans le détail, je précise que nous avons testé ce Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art avec le Lumix S1 (avant et après mise à jour) ainsi que le Lumix S5. Je l’ai utilisé principalement pour faire des photos de portrait de mon fils, de notre chat mais aussi de point de détail comme une fleur, un pinceau ou encore un feutre.

test autofocus Sigma 85 mm f1.4 en monture L
ISO 160 – ƒ/1.4 – 1/1600

Une mise au point automatique efficace

Sur la détection du visage, de l’oeil, bref de l’humain, je n’ai rencontré quasiment aucune difficulté. D’ailleurs, je n’ai que peu de déchets sur les très très nombreuses photos que nous avons prise. Et avec la mise à jour du Lumix S1, les deux boitiers ont le même niveau de performance donc l’un comme l’autre iront très bien avec. Il a juste un peu de mal avec les lumières du sapin…Mais pour le reste, ça passe. Bref, pour du portrait, cet objectif nous donne satisfaction.

Sur la détection animal, en l’occurence mon chat, des oies ou un cheval. C’est un peu moins efficace. Et surtout quand je travaille avec une ouverture de f1.4, sur les animaux, je préfère utiliser la mise au point avec joystick. En effet, c’est globalement assez rare mais il arrive que la mise au point se fasse sur l’oreille, le nez, bref ailleurs que sur l’oeil de l’animal. Mais globalement, l’ensemble me donne un résultat qui me satisfait.

Test autofocus détection animal
ISO 4000 – ƒ/1.4 – 1/200

Attention à la distance de mise au point

Là où c’est plus compliqué, c’est pour les petits détails, tel un pinceau, un feutre, bref un petit objet. Je suis obligée de me servir du josytcik pour faire la mise au point. En même temps, je suis toujours restée sur la détection humain/animal. Alors que j’aurai dû plutôt utiliser la mise au point zone ou point précis. (Mais comme j’alterne entre portrait et photo d’objet dans une même séance, je ne prend pas forcément le temps de changer ce réglage).

Finalement, ce qui m’a le plus « limitée », c’est cette distance de mise au point de 85 cm. Dans bien des cas, j’ai pesté contre l’appareil alors qu’en fait, je ne respectais pas cette distance. Mais, 85 cm d’éloignement dans un petit appartement, c’est compliqué à trouver. Aussi, si vous voulez photographiez des détails, ou vous approchez bien plus de votre sujet, il faudra plutôt se tourner vers le 105 mm f2.8 DG DN Art Macro avec une distance de mise au point de 30 cm. Pour ma part, j’ai réussi à apprivoiser le Sigma 85 mm pour mon plus grand bonheur.

Test Portrait Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art
ISO 2500 – ƒ/1.4 – 1/100

Aussi, globalement, on a une mise au point automatique satisfaisante en photo. Particulièrement en portrait où la détection de l’oeil fonctionne bien. Sur l’animalier, c’est un peu moins efficace mais en même temps ce n’est pas la vocation première de cette focale. Dans la majorité des cas, je suis revenue avec des photos nettes et réussies !

Que vaut le Sigma 85 mm f1.4 en vidéo ?

Côté vidéo, là encore, nous avons filmé autant avec le Lumix S1 que le S5, en 4K 60 images par seconde avec crop de 1,5 et en 4K 30 images par seconde en plein format. On a aussi testé le mode C4K nouvellement disponible sur le Lumix S5.

Avec son ouverture superbe, on a un magnifique rendu vidéo. Le sujet ressort parfaitement et la qualité d’image est supérieure. Bref, on a une aussi belle qualité en vidéo qu’en photo. Et nos vidéos sont superbes de ce point de vue. Entre sa plage focale de 85 mm et son ouverture de f1.4, on est complètement plongé dans l’image que l’on visualise.

Un beau rendu mais pas de double stabilisation

Néanmoins, je ferai deux reproches à cet objectif pour qui veut filmer beaucoup. Il n’y a pas de possibilité d’avoir une double stabilisation optique + capteur. La stabilisation des Lumix S a beau être qualitative, à cette focale et avec ce poids, à main levée on a quelques tremblements qui se voient à mon goût. Aussi, pour une partie de nos vidéos, nous avons utilisé un stabilisateur.

Il faut dire que j’ai été habituée à la double stabilisation Lumix G9 + Leica 42.5 mm f1.2…! Aussi, l’idéal pour profiter pleinement de cet objectif est de filmer avec l’appareil fixé sur trépied, même un petit. Alors, on exploite pleinement tout le potentiel de ce matériel.

De plus, si vous hésitiez avec le Lumix S 85 mm f1.8, celui-ci n’est pas non plus stabilisé. Cependant, il est moins lourd alors si vous êtes plutôt vidéo que photo, et que votre budget est plus limité, peut-être vaut-il mieux se tourner vers ce choix.

Le test terrain en vidéo !

Mon objectif préféré en monture L

Au delà de tous ces aspects techniques, c’est encore une fois le rendu des photos que j’obtiens qui m’émeut le plus. Et sur ce point, cet objectif frappe en plein coeur. En dépit de mes quelques reproches, le Sigma 85 mm f1.4 a réussi à supplanter complètement le Leica 42.5 mm f1.2 dans ma pratique et dans mon coeur. Au delà du portrait, l’intérêt de cette optique c’est bien de laisser parler son inventivité.

Test Objectif portrait monture L
ISO 100 – ƒ/2.8 – 1/640

J’ai beau avoir du plein format depuis plusieurs mois ou encore posséder des focales fixes depuis plus de deux ans sur micro 4/3, cet objectif a supplanté tous les autres. Même s’il n’est pas parfait à l’usage (distance de mise au point élevée à mon goût), je ne jure que par lui. A vrai dire, tous les matins, je me lève en ayant envie de prendre des photos avec. Et j’attends le week-end avec impatience pour avoir du temps afin de m’exercer, tenter de nouvelles choses ou simplement immortaliser de beaux souvenirs.

A qui s’adresse le Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art ?

Cet objectif conviendra tout d’abord aux professionnels du portrait qui possède un boitier de la gamme Lumix S ou un Sony Alpha. Mais ce n’est pas tout. Amateurs, comme nous, si vous possédez un de ces boitiers, si vous cherchez à immortaliser de beaux souvenirs avec une belle qualité d’image alors vous auriez tort de vous priver de cet objectif.

test objectif portrait pour Lumix S
ISO 100 – ƒ/1.4 – 1/2500

Captez vos plus beaux moments avec le Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art

Une balade au parc, une séance de peinture à la maison, l’ouverture des cadeaux de Noël, un anniversaire, bref n’importe quel souvenir est une excuse parfaite pour sortir ce beau caillou. Même les évènements les plus insignifiants du quotidien, ceux qui feront nos plus beaux souvenirs méritent d’être photographié avec attention.

C’est pour cette raison que nous avons acheté cette focale fixe. Voici l’objectif qui transcende nos souvenirs ! Alors amateurs, si vous en avez le budget, ne faites pas l’impasse sur du matériel de qualité.

Un excellent rapport qualité/prix

D’autant plus qu’on a ici un objectif qui est vendu à un tarif « accessible ». Il est moins cher que notre Panasonic Leica 42.5 mm f1.2 qui est sur micro 4/3. Si on le compare avec le Sony 85 mm f1.4 en monture FE, il est bien moins cher là aussi. Voici donc un objectif de qualité avec un excellent rapport qualité/prix.

Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art monture L test
ISO 100 – ƒ/1.4- 1/400

Prix du Sigma 85 mm f1.4 DG DN Art

Côté tarif, justement, il se vend au prix de 1089€. Il est disponible en monture L sur Fnac.com, Digit-Photo. En monture FE, même tarif, il est disponible sur Amazon, Fnac.com, Digit-Photo.

En conclusion

Pour faire court, c’est notre objectif préféré en monture L. Depuis que nous l’avons acheté, il est constamment fixé sur le Lumix S1 ou le Lumix S5. Si au début sa distance de mise au point m’a un peu gêné, je l’ai vite oublié. Finalement, cela m’a même poussé à sortir de mes petites habitudes photos en mode « plan serré » pour proposer autre chose et exploiter autrement les qualités de mon nouvel objectif. Les photos que j’obtiens sont magiques et j’ai un rendu professionnel comme je le souhaite.

Le seul point négatif est l’absence de double stabilisation optique + capteur. Cela n’empêche pas de réussir ses vidéos mais c’est un plus qui me manque maintenant que j’y suis habituée. Néanmoins, comme c’est un objectif que j’utilise plutôt à la maison ou près de chez nous, je n’hésiterai pas à emmener un petit trépied pour palier à ce manque.

Sigma 85 mm plein format pour Lumix
ISO 100 – ƒ/1.4- 1/1600

Face à ses concurrents ?

En monture L

En Monture L, la concurrence est minime. Seul Lumix commercialise depuis peu un S 85 mm f1.8. Son tarif est assez imbattable car il est de 649€. Il est aussi, bien plus léger avec ses 355 grammes. Cela s’explique par une ouverture un peu moins bonne (f1.8). Mais là aussi, il n’est pas stabilisé et a une distance de mise au point de 80 cm. Alors, si vous êtes très photos de portrait, je vous dirai d’opter pour le Sigma. Si vous êtes plutôt vidéo ou qu’une focale fixe n’est qu’un complément, alors optez pour le modèle de chez Lumix.

En monture E

Côté Sony, il y a déjà un peu plus de modèles existants. A commencer par le Sony 85 mm f1.4 qui coûte une coquette somme. Pour une même ouverture, seul Samyang fait moins cher avec le 85 mm f1.4 AF. Enfin, l’optique Sony la moins chère reste le Sony 85 mm f1.8 qui n’est pas non plus stabilisée.

Pour nous, cela ne fait pas de doute, on a un excellent objectif pour portrait en monture L.

Vous pourriez aimer aussi

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez la conservation et la manipulation de vos données sur ce site.

4 commentaires

dominique 28 décembre 2020 - 21 h 12 min

Merci pour ton retour,
Je me suis fait la même réflexion au niveau de la qualité de l optique il y a certainement plus de finesse dans le rendu de la photo et quand je vois les quelques images que tu as postées en F1.4 dans ton article je me dis qu’ associé au S5 que je vais acquérir prochainement il serait dommage de passer à cote de ce Sigma reste le poids car c est une focal que j utiliserai beaucoup.
Cordialement,
Dominique

Répondre
Nadia et Benoit 29 décembre 2020 - 10 h 29 min

Je t’en prie 🙂

En effet, c’est un superbe duo qu’on ne quitte plus ! Ce fut dur de ne choisir que quelques photos pour illustrer l’article.

Bonne journée,

Nadia.

Répondre
dominique 27 décembre 2020 - 16 h 22 min

Bonjour Nadia,

En terme de photo y a t il une différence notable entre le 85 1.4 et le 85 1.8 ?

Merci pour ce test très intéressant.

Bonnes fêtes de fin d année,

Dominique

Répondre
Nadia et Benoit 28 décembre 2020 - 12 h 10 min

Bonjour Dominique,

J’attendais les demandes de comparaison :p

N’ayant pas acheté le S 85 mm f1.8, je ne peux répondre à cette question. Qui dit f1.8, dit moins bonne ouverture et vu le poids du 85 mm f1.8, on peut imaginer une moins bonne qualité optique. (Mais bon, il est moins cher aussi). Pour moi ce S 85 mm f1.8 c’est un peu l’équivalent d’un moyen de gamme micro 4/3 alors que le Sigma 85 mm f1.4 c’est du plus haut de gamme :). De mon point de vue, bien sûr.

Bonne journée bonnes fêtes également,

Nadia.

Répondre

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En Savoir Plus