Comment photographier les fleurs ?

par Nadia et Benoit

S’il y a une pratique photo que j’adore, c’est bien celle de photographier les fleurs ! Quand vient le printemps, c’est particulièrement agréable d’immortaliser la floraison qui reprend. Chaque sortie photo est l’occasion de revenir avec des images hautes en couleurs. L’avantage, c’est qu’on en trouve partout ! Dans un parterre en bas de chez soi, dans un parc à quelques pas autant qu’en montagne. Chacune a son charme et on peut même les faire pousser dans son jardin ou sur son balcon. En plus, voilà un sujet toujours très calme et pourtant, il se passe toujours quelque chose. Les fleurs sont une excellente thématique pour apprendre le photo. Alors, comment prendre de belles photos de fleurs ? Quels sont les réglages à connaître ? Quel matériel photo choisir ? Et surtout, comment cadrer et composer ? Toutes mes astuces & conseils pour vous en sortir avec ce beau sujet !

Sommaire :

photographier les fleurs tutoriel

Quels réglages pour photographier les fleurs ?

Pour ce type de photos, il est tout à fait possible de rester en mode Automatique. C’est plus simple et rassurant quand on débute. Mais, en contre-partie, le résultat que l’on obtient n’est pas toujours à la hauteur des attentes. Et j’imagine que si vous êtes sur cet article, c’est que justement, vous ne voulez pas rester en automatique !

L’ouverture : pour une belle profondeur de champ

Pour réussir mes photos de plantes, je me mets dans le mode de prise de vue « Ouverture ». Il est représenté par un A ou Av, selon les modèles d’appareil photo. Car c’est l’ouverture qui est le réglage principal à choisir. En effet, pour photographier les fleurs, on recherche une petite profondeur de champ pour un flou d’arrière plan marqué.

apprendre à photographier les fleurs

Une grande ouverture pour un beau flou d’arrière plan

Comme je l’ai dis plus haut, quand on photographie des fleurs, on recherche une petite profondeur de champ. En clair, cela signifie qu’on va essayer d’avoir une photo très nette sur une petite partie et pour le reste de l’image, un flou d’arrière plan. Et c’est l’ouverture qui va permettre de définir l’étendue de la zone de netteté. Pour y arriver, il vaut mieux avoir une ouverture entre f4 et f2.8. Sauf quand je veux photographier un papillon ou une abeille tout près, dans ce cas, j’utilise une ouverture environ f8 pour une plus grande zone de netteté. Cela n’empêche pas pour autant d’avoir un beau flou d’arrière plan. Et là, on obtient des photos qui font mouche ! (Sans jeu de mots)

photographier une abeille qui butine les fleurs

Oui mais voilà, vous avez bien essayé de tourner la molette pour vous mettre sur une ouverture de f4 voire moins mais impossible de descendre plus bas. Vous n’arrivez pas à descendre en dessous de f5.6 ? C’est normal ! Car le niveau d’ouverture que vous pouvez régler dépend de l’objectif que vous avez fixé sur votre boitier. Or, si vous regardez sur votre objectif (autour de la lentille, par exemple), il y a de grandes chances que vous voyez écrit ‘f3.5-5.6‘. Cela signifie que vous ne pourrez pas utiliser un chiffre plus petit en ouverture. Essayez de prendre vos photos de plantes en f5.6, normalement avec une longue focale (au delà de 50 mm), cela devrait suffir. Si le résultat ne vous plaît toujours pas, il faudra peut-être opter pour un objectif plus approprié (lire la partie matériel.).

comment photographier les fleurs

Faites attention à la vitesse de prise de vue !

L’autre réglage à contrôler c’est la vitesse d’obturation (ou temps d’exposition).

C’est un point important quand je veux photographier un papillon, une abeille ou toute autre insecte qui butine. Car si vous utilisez un temps d’exposition trop lent, alors l’insecte sera flou ! C’est pourquoi, dans ce cas là j’utilise une vitesse, minimum de 1/250, voire 1/500 idéalement. Attention également au vent, avec une vitesse trop lente, vous ne figerez pas le mouvement de la plante.

faire des photos des papillons qui butinent au printemps

Si vous passez en mode Manuel, vous constaterez que ce n’est pas toujours facile d’utilisation. Les risques sont grands, quand on débute, de faire un mauvais réglage. Une fois dans ce mode, je vous conseille surtout de toujours visualiser vos photos après chaque prise.

Contrôlez toujours les ISO de vos photos de fleurs

Qui dit vitesse d’obturation, dit attention aux ISO ! Car plus on augmente la vitesse du temps d’exposition, plus il faut avoir de la lumière. A défaut, les ISO augmentent. Il faut savoir que la capacité à monter en ISO sans une trop grande dégradation de l’image dépend de chaque appareil.

En général, à partir de 800 ISO, il faut faire attention. Heureusement, sur de nombreux appareils photos, il est possible de limiter les ISO pour éviter toute mauvaise surprise. Si vous avez un appareil photo hybride entrée/moyen de gamme, je vous conseille de limiter les ISO à 3200. Normalement, avec cette limite, vous serez tranquille. D’autant plus si vous photographiez des fleurs par beau temps, vous n’aurez, en principe, pas à vous pré-occuper des ISO.

comment photographier une abeille sur une plante

Attention à la mise au point pour photographier des fleurs

En photographie, le choix de la mise au point, c’est important. Et pour les fleurs, c’est un élément d’autant plus important qu’on utilise une petite profondeur de champ. Au contraire d’un paysage où dans la majorité des cas, l’ensemble de l’image est nette.

Mise au point automatique

Là, pour jouer sereinement avec la profondeur de champ et donc le flou d’arrière plan, la mise au point doit être parfaite. Pour se faire, deux choix sont possible. Premièrement, la mise au point automatique (AF). C’est l’appareil photo qui choisit où sera la zone de netteté. Vous pouvez aussi choisir la mise au point manuellement (MF). Là, c’est vous qui définissez manuellement la mise au point sur l’image. Cela consiste à définir la zone de netteté à l’aide de la bague de mise au point prévue à cet effet sur votre objectif. La mise au point manuelle apporte une plus grande précision. Néanmoins, il faut faire attention à bien visualiser cette zone de mise au point.

comment prendre des photos des brins de lavande

Avec toutes ces précisions, vous avez en terme de réglages, toutes les cartes en main pour réussir vos photos de fleurs.

Quel matériel photo pour photographier les fleurs ?

Les réglages, c’est chouette mais peut-être n’avez vous même pas l’appareil pour photographier. Si on peut faire des photos avec un téléphone, un compact ou un reflex, selon le matériel choisi, on n’aura pas le même rendu. Il se peut que vous soyez en pleine réflexion autour de votre prochain achat d’appareil photo et que la photographie de fleurs soit un style que vous comptez pratiquer. Justement, voici mes conseils !

Quel appareil photo pour photographier des fleurs ?

Idéalement, il vaut mieux opter pour un appareil qui permet de changer d’objectif. Il existe deux grandes sortes d’appareils photo dit à optiques interchangeables : les reflex et les hybrides. En plus, ils ont des tailles de capteur plus grande et donc une plus belle profondeur de champ. Les appareils photo reflex sont lourds mais ont une autonomie meilleure. Les appareils photo hybrides sont plus légers, plus modernes et permettent de prendre des photos sans bruit. Pour ma pratique, j’ai choisi l’hybride ! Dans les deux cas, pouvoir changer d’objectif, cela signifie que vous pourrez acheter une optique spécifique à la photographie de fleurs (lire lus bas). Si vous comptez choisir un compact ou un bridge, alors prenez en compte l’ouverture de l’objectif intégré.

Appareils photo hybrides pour photographier les fleurs

Vous trouverez ici des appareils photos hybrides que je peux conseiller. Chacun des modèles présentent l’avantage d’avoir un objectif kit de qualité et d’être doté de la stabilisation capteur !

APPAREIL / KITCAPTEURPRIXTEST/AVIS
LUMIX GX9 + VARIO 14-140 MMMICRO 4/3AMAZON / DIGIT-PHOTOVOIR
LUMIX G9 + LEICA 12-60 MM F2.8-4.0MICRO 4/3AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTOVOIR
OLYMPUS E-M5 Mark III + ZUIKO 12-45 MM F4MICRO 4/3AMAZON / DIGIT-PHOTOVOIR
OLYMPUS E-M1 Mark III + ZUIKO 12-40 MM F2.8MICRO 4/3AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTOVOIR
FUJIFILM X-S10 + XF 16-80 MM F4APS-CAMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTOVOIR
FUJIFILM X-T4 + XF 16-80 MM F4APS-CAMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTOVOIR
SONY ALPHA 7C + FE 26-60 MMPLEIN FORMATAMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTOVOIR
LUMIX S5 + S 20-60 MM F3.5-5.6PLEIN FORMATAMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTOVOIR
LUMIX S1 + S 24-105 MM F4PLEIN FORMATFNAC / DIGIT-PHOTOVOIR
photographier les plantes astuce cadrage

Appareils photo compacts pour faire des photos de fleurs

Voici quels compacts dont l’objectif a une bonne ouverture pour de jolis flous d’arrière plan. A noter, les deux derniers de la liste sont les meilleurs choix !

APPAREILCAPTEURPRIX
SONY ZV11″AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
CANON G7X III1″AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
CANON G5X II1″AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
LUMIX LX151″AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
LUMIX LX100 IIMICRO 4/3AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
CANON G1X IIIAPS-CAMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
prendre des photos de coquelicots

Appareils photo bridges pour la photographie de fleurs

Enfin, les bridges sont des compacts avec des zooms très puissants. Néanmoins, la taille de leur capteur est assez petite. A choisir si vous voulez un zoom puissant sans changer d’optique. Ici aussi, j’ai sélectionné des modèles avec une bonne ouverture pour le flou d’arrière plan.

APPAREILCAPTEURPRIX
LUMIX FZ300Inf à 1″AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
LUMIX FZ1000 II1″AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
SONY RX10 IV1″AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO

Les optiques à choisir pour la photo de fleurs

En photo, pour avoir une image de qualité, un bon appareil c’est important mais l’optique ça l’est plus encore ! Il est même conseillé de mettre le plus gros du budget dans l’objectif plutôt que dans le boitier. On l’a évoqué en début d’article, c’est l’optique qui va donner plus ou moins de latitude pour la profondeur de champ. De même, selon sa construction optique, vous n’aurez pas le même résultat en terme de netteté de l’image. Mais pour faire simple, plus c’est cher, plus c’est qualitatif. Si vous avez déjà un ou plusieurs objectifs, optez pour celui avec une puissance de zoom. En effet, il vaut mieux avoir une longue focale pour photographier les fleurs avec un joli flou.

Optez pour un objectif macro

Idéalement, pour la photo de fleurs, on utilise un objectif macro. Une des particularité des objectifs macro c’est de permettre de s’approcher très près de son sujet. Sur des longues focales avec une grande ouverture, cela donne une très très belle profondeur de champ ! Car une longue focale est aussi un choix judicieux pour zoomer sur les fleurs. Voici donc les optiques macro que l’on peut conseiller ! J’ai classé par type de capteur et marque d’appareil.

OBJECTIFCOMPATIBILITÉPRIX
OLYMPUS 60 MM F2.8 Panasonic & Olympus (Hybride Micro 4/3)FNAC / DIGIT-PHOTO
FUJI XF 80 MM F2.8FUJIFILM (Hybride APS-C)AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
SONY E 30 MM F3.5SONY (Hybride APS-C)AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
CANON EF-M 28 MM F3.5CANON (Hybride APS-C)AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
NIKON AF-S 60 MM F2.8NIKON (Reflex APS-C)AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
NIKON AF-S 105 MM F2.8NIKON (Reflex Plein Format)AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
CANON EF 100 MM F2.8CANON (Reflex Plein Format)AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
SIGMA 105 MM F2.8LUMIX, SIGMA, LEICA (Hybride Plein Format)FNAC / DIGIT-PHOTO
CANON RF 100 MM F2.8CANON (Hybride Plein Format)FNAC / DIGIT-PHOTO
SONY FE 90 MM F2.8SONY (Hybride Plein Format)AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
appareil photo et objectif pour photographier les fleurs

Les accessoires photos pour photographier les plantes en extérieur

Le trépied

Du côté des accessoires photos, le trépied est bien souvent nécessaire pour la photo de fleurs. Cela évite, en effet, les flous de tremblements du photographe. C’est d’autant plus vrai si vous n’avez pas de stabilisation (capteur et/ou optique) sur votre appareil. Sachez que vous n’êtes pas obligés d’emmener un gros trépied. Il existe des petits trépieds, très légers et peu encombrants. Le trépied est aussi très utile pour photographier les plantes tout en gérant un autre accessoire important.

Le réflecteur de lumière

De même, s’agissant d’une pratique en extérieur, il est impossible de contrôler la lumière. Si le soleil donne envie de sortir faire des photos, il complique aussi la vie du photographe. Pour avoir les avantages du beau temps et ceux du mauvais temps, on utilise alors un réflecteur de lumière. Il permet alors d’éclairer la plante de manière uniforme en le positionnant au dessus d’elle. Cela permet ainsi de la protéger du soleil. Voilà pourquoi le trépied est très utile. En effet, quand on prend des photos seul, il faut alors tenir le réflecteur de lumière avec le bon angle. C’est donc avec le retardateur ou en déclenchement à distance (via le téléphone sur de nombreux hybrides) qu’il faudra procéder.

Le pulvérisateur d’eau

Dernier accessoire indispensable pour photographier les fleurs : le pulvérisateur d’eau. Qui n’a jamais eu envie de faire des photos de gouttes d’eau sur une fleur ? Vous, j’en suis sûre ! Pour y arriver, on peut se lever tôt et partir de bon matin à la recherche de rosée pour capter ce magnifique moment que nous offre la nature. Mais quand la photo est un loisir et que le temps libre est rare, il y a une autre solution. Plutôt que d’espérer la rosée et la goutte d’eau sur la plante idéale, j’emmène un pulvérisateur d’eau. Ainsi, pas besoin de se lever à l’aube !

prendre en photo des fleurs de pissenlit

Astuces et conseils pour composer et cadrer ses photos de fleurs

Les réglages, c’est bon, le matériel, c’est bon aussi ! Maintenant, entrons dans le vif du sujet ! Le plus important dans une photo, c’est avant tout le cadrage et la composition.

Le cadrage revient à choisir ce que vous montrez sur votre image. Quelle partie de votre sujet vous souhaitez présenter. Quant à la composition, c’est la mise en scène. Comment souhaitez vous montrer votre sujet. En photo, et c’est particulièrement vrai pour les plantes, toute personne qui regarde votre cliché doit comprendre d’un coup d’oeil ce que vous avez voulu montrer. C’est pourquoi le gros plan est souvent très efficace sur les fleurs. D’ailleurs, c’est une des thématiques où je me pré-occupe le moins de la règle des tiers.

Essayez différents angles autour d’une même fleur

Quand on photographie des fleurs en extérieur, dans leur environnement naturel, il est impossible de créer une mise en scène de toute pièce. C’est donc à vous de vous adapter à votre sujet. Et ça tombe bien, c’est un bon exercice pour apprendre. Pour commencer, l’idéal est de photographier près de chez soi dans un parc, par exemple que l’on connaît bien. Je ne sors jamais tout de suite mon appareil photo. Je prend le temps d’observer et d’apprécier avant toute chose.

macrophotographie de plantes

Plan serré pour montrer la beauté de la plante mais pas seulement !

Une fois que j’ai repéré une plante qui me plaît, je commence toujours par faire une photo en plan serré. Photographier les fleurs c’est montrer leur beauté dans toute leur splendeur, le gros plan fonctionne donc très bien. Je n’hésite pas à m’approcher très près (en respectant la plante et la distance de mise au point de l’objectif) pour un rendu plus macrophotographie encore. Mais il ne faut pas s’arrêter là. La photo prend du temps et demande de la patience. Autant que possible, je tourne autour de la plante. Ainsi, en changeant d’angle, on obtient une meilleure lumière, un arrière plan plus esthétique. N’oubliez pas non plus de lever les yeux au ciel ! Au printemps, les fleurs sont aussi dans les arbres et en choisissant un angle vers le ciel, on obtient une photo bien plus originale.

Enfin, j’alterne les différents cadrages entre plan serré et plans larges. Le plan large c’est l’occasion de montrer la fleur parmi les fleurs ! Ou dans un environnement qui la met en valeur comme ce parterre de plantes très coloré en avant plan d’une serre.

comment cadrer photos de fleurs

N’ayez pas peur de vous baisser pour photographier les fleurs

Dans toutes les autres situations, il vaut mieux au contraire se positionner à ras de terre. En se baissant au niveau de la fleur, on obtient une sensation d’être envahi parmi elles. Plutôt que de prendre du recul en photographiant à hauteur d’humain, on montre la plante dans son environnement, avec son regard ! D’ailleurs, c’est souvent en partant en balade photo avec mon fils de 4 ans, que je trouve des angles originaux en me mettant à son niveau. Et, cette sensation d’immersion va accentuer la profondeur de l’image et rendre plus beau encore le cliché. De même, cela évite des détails peu esthétiques qui viendront fausser le message que vous voulez partager. Bref, se baisser pour photographier les fleurs, c’est indispensable.

conseil composition photographie de fleurs

Soignez le choix de l’arrière plan pour photographier les fleurs

Bien qu’il soit supposé être flou, l’arrière plan est primordial en photographie de plantes. Si on n’y prend pas garde, un arrière plan peu esthétique et c’est la photo qui est complètement déséquilibrée. Vous aurez beau faire les meilleurs réglages, le meilleur cadrage, si l’arrière plan n’est pas beau, votre cliché ne le sera pas non plus.

Je le choisis donc toujours avec soin, notamment en terme de couleurs. J’aime beaucoup les arrières plans très vert, grâce aux herbes et tiges des autres fleurs, pour souligner la couleur de la plante. Très souvent, les autres fleurs sont aussi un joli cadre naturel pour mettre en avant celle que vous avez choisi. Mais il faut alors prendre garde à ce que le flou d’arrière plan soit suffisamment marqué pour ne pas brouiller le message. Idéalement, je photographie une fleur isolée, dans des herbes vertes et je la prend en gros plan. Avec une longue focale et une grande ouverture, c’est une belle profondeur de champ quasi assurée !

tutoriel pour apprendre à photographier les fleurs

Jouez avec la lumière pour de jolies photos de fleurs

Pour s’adonner à la photo de plantes en extérieur, le beau temps c’est quand même plus sympa. Je ne suis pas trop adepte des photos par temps gris. Les belles lumières naturelles, c’est ce que je préfère.

Seulement, au printemps et surtout en été, la lumière du soleil complique souvent la tâche du photographe. Une fleur trop éclairée par les rayons du soleil ne donnera pas un joli rendu. J’aime beaucoup choisir une fleur à peine éclairée et avec une lumière bien placée en arrière plan, je peux même obtenir de joli ronds de bokeh. Pour ma part, j’aime aussi les lumières de fin de journée d’été autant que les après-midis ensoleillés d’hiver, ce sont mes deux moments préférés.

prendre des photos de fleurs avec des ronds de bokeh

Soyez attentifs aux ombres

Dernier point sur la lumière, qui dit soleil, dit ombre ! Et il faut y faire attention. Le sujet ne doit pas être à l’ombre, l’arrière plan non plus. A moins de vouloir jouer avec les ombres. Je me souviens d’une fleur du Jardin Botanique près de chez moi. Son ombre reflétait sur le mur derrière, j’ai donc voulu photographier cette scène. En parlant de reflet et d’ombre, attention aussi à ne pas prendre en photo la vôtre en vous penchant !

hautes herbes en fin de journée d'été

Conclusion

S’il y a bien un style photo très plaisant, c’est la photographie de fleurs ! J’attends chaque année le printemps avec impatience pour les immortaliser. D’ailleurs, à cette période de l’année, la nature change très vite ! En quelques jours, certaines plantes peuvent avoir faner. Je vous conseille donc de sortir chaque jour avec votre appareil photo. Plantes et arbres en fleurs sont alors magnifiques.

Mais n’oubliez pas qu’on peut photographier les plantes en toute saison également ! Hiver, automne et été sont l’occasion de capter des couleurs et des lumières très différentes.

Et vous, quels sont vos conseils ?

Nous ne sommes pas rémunérés pour rédiger nos articles. Nous proposons du contenu 100% indépendant, sans partenariats avec les marques et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens Amazon, Fnac.com ou Digit-Photo avant d’acheter. Cela ne vous coûtera pas plus cher mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

Vous pourriez aimer aussi

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez la conservation et la manipulation de vos données sur ce site.

4 commentaires

Patrick 24 mai 2021 - 16 h 33 min

Bonjour Nadia,

Encore un article plaisant à lire et indispensable. Vos photos sont superbes.
Dès le beau temps venu (en région parisienne nous l’attendons toujours!) Je sortirai mon G9 et mon meilleur objectif (j’opte pour l’Olympus 60mm f2.8 en macro ou le Leica 12-60 focale 2.8/4.0). J’attends mon 42.5mm f1.2 pour de plus jolis bokeh, mais en attendant ces ceux-là seront parfaits!
Encore merci de si bien entretenir votre blog et de nous faire partager votre passion (qui est aussi devenue la mienne).

Patrick

Répondre
Nadia et Benoit 25 mai 2021 - 13 h 23 min

Bonjour Patrick,

merci pour ce commentaire qui nous encourage à mettre tout notre coeur dans ce blog !

Nous aussi on attend le beau temps ! Oh la la, de nombreuses photos que vous semblez apprécier ont été prise avec le 42.5 mm f1.2 😉 Je vous souhaite une arrivée rapide du beau temps pour enfin en profiter ! J’espère pouvoir photographier bientôt des coquelicots…s’ils ne fanent pas d’ici là à cause des grandes eaux 🙁

Je suis ravie de partager cette jolie passion en toute simplicité 🙂 !

Bonne journée,

Nadia.

PS : Nous sommes un blog 100% indépendants des marques et créons du contenu sur notre temps libre. N’hésitez pas à nous soutenir pour nous permettre de continuer.

Répondre
DAGRON 18 mai 2021 - 14 h 39 min

« En effet, pour photographier les fleurs, on recherche une grande profondeur de champ pour un flou d’arrière plan marqué.  » Ce ne serait pas plutôt une faible profondeur de champ ?
Merci et bravo pour votre blog toujours que je lis régulièrement.

Répondre
Nadia et Benoit 18 mai 2021 - 15 h 49 min

Bonjour,

Oh mais oui ! J’avoue que dans l’article, je parlais au début exclusivement de grande ouverture et en relisant j’ai ajouté la profondeur de champ en laissant des coquilles ^^’ C’est corrigé ! Merci pour cette lecture attentive et ce commentaire constructif 🙂

Merci pour votre fidélité !

A bientôt,

Nadia.

Répondre

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En Savoir Plus