Journée Photo Animalière au Parc Zoologique de Paris

par Nadia et Benoit

À l’occasion d’un week-end à Paris, nous avons visité le Zoo de Vincennes en famille. De prime abord, cette sortie avait pour but de faire plaisir à notre fils. Pour autant, c’est aussi une visite idéale pour les passionnés de photographie animalière. Je suis donc partie avec un télé-objectif pour seule optique afin de photographier les animaux du Zoo. Par une belle journée ensoleillée, profitant des lumières d’automne, j’ai pris un grand plaisir durant cette journée photo animalière au Parc Zoologique de Paris. Cela faisait des années que je m’y étais rendue et c’est un paradis pour photographe. Bien que nous étions dimanche, une journée propice aux familles, j’ai totalement pu exprimer ce que je voulais en images. Evidemment, pour arriver à ses fins, il faut de la patience, de la persévérance et provoquer votre chance. C’est ce que je vais vous raconter dans cet article avec mes astuces pour photographier les animaux d’un zoo.

photo animalière tutoriel
Jouer avec la lumière et les flamands roses…

Comment organiser une journée photo animalière au Zoo de Vincennes ?

La première étape pour préparer une visite du Zoo de Paris ainsi que pour photographier les animaux, c’est l’achat des billets. Plutôt que de faire la queue sur place, nous avons préféré acheter les billets en ligne. Ainsi, à peine arrivés, nous étions déjà dans le Parc ! Quand on photographie en famille, il n’y a rien de mieux que d’éviter une attente trop longue aux jeunes enfants. Et même si vous êtes seuls, ne perdez pas de temps !

En effet, les animaux sont plus actifs en début et en fin de journée. Je vous conseille donc d’entrer dans le zoo le plus tôt possible afin de démarrer votre journée photo animalière sous les meilleurs auspices. Et prévoyez une bonne paire de baskets car cette journée va être longue, surtout si vous venez en été.

comment prendre des photos animalières

Quand se rendre au Parc Zoologique de Paris pour une journée photo animalière ?

Il faut savoir que les horaires varient en fonction de la saison. En automne, le Parc Zoologique de Paris est ouvert de 09h30 à 18h la semaine et de 09h30 à 19h30 le week-end. Les horaires d’automne sont valables du 1er septembre au 09 octobre. Nous avons visité le Zoo de Vincennes à cette période de l’ouverture jusqu’à la fermeture. Ainsi, en fin de journée, j’ai pu profiter d’une très belle lumière pour photographier les animaux. J’étais euphorique. À partir du 10 octobre jusqu’au 26 mars, le zoo passe aux horaires d’hiver. À ces dates, vous ne pourrez visiter qu’entre 10h et 17h. Le Parc Zoologique de Paris est fermé du 02 janvier au 22 janvier.

Les horaires du Zoo de Vincennes selon la saison

Viennent ensuite les horaires de printemps et là, le Zoo est ouvert, en semaine, entre 09h30 et 18h et le week-end entre 09h30 et 19h30. Les horaires de printemps sont valables du 27 mars au 30 avril. Enfin, l’été, le Zoo de Paris est ouvert de 09h30 à 20h30 avec des nocturnes les jeudis soirs de mi-juin à mi-août. Quand on sait que la majorité des animaux deviennent très actifs le soir, c’est une bonne nouvelle que de pouvoir les photographier aussi tard. À noter, les horaires d’été vont du 1er mai au 31 août.

photographier les animaux au zoo

Alors, entre toutes ces périodes, quand visiter le Zoo de Paris pour photographier les animaux ? Pour les belles lumières, je pense que l’automne et le printemps sont les meilleurs moments. Ce week-end, les couleurs d’automne étaient magnifiques. De plus, on n’a ni trop chaud, ni trop froid. En dehors des vacances scolaires, il y a aussi moins d’affluence. Si vous devez visiter le zoo en été, allez-y en début d’été, pour profiter des nocturnes au mois de juin, quand le soleil se couche tard. Je pense qu’à toute saison, le Zoo de Paris doit avoir son charme. Ceux qui vivent à proximité et qui peuvent acheter un abonnement à l’année ont bien de la chance.

Comment se rendre au Zoo de Paris ?

Justement, pour vous rendre au Parc Zoologique de Paris, le moyen de transport idéal est le métro. La station la plus proche est la Porte Dorée sur la ligne 8. À savoir, si l’anciennement nommé Zoo de Vincennes est dans le bois de Vincennes, situé sur la commune de Vincennes, il appartient à Paris, d’où son appellation.

photographier au parc zoologique de Paris

Quel matériel pour photographier les animaux au Parc Zoologique de Paris ?

Bien avant de nous rendre à Paris pour le Salon de la Photo, je savais que notre dimanche se passerait au Zoo de Vincennes. Alors, j’avais glissé dans mon sac photo, mon appareil photo hybride, évidemment et plus particulièrement mon Lumix S5. Pour la photographie, quand je veux exprimer toute ma palette créative, j’ai une préférence pour son capteur plein format. Niveau objectif, je n’ai pas hésité longtemps et je n’ai emporté avec moi que le seul Lumix S 70-300 mm f4.5-5.6, un télé-objectif qui permet de zoomer sur un sujet éloigné. Ce n’est pas le zoom le plus puissant mais il a l’avantage d’avoir un poids modéré.

Zoom puissant et photographie animalière ?

En effet, pour photographier les animaux d’un Zoo, il vaut mieux posséder un appareil photo avec un zoom puissant. D’ailleurs, j’ai croisé de nombreux bridge, tel le Lumix FZ300 dans les allées du Parc Zoologique. Si vous possédez un compact ou un bridge, vous ne pouvez pas changer d’optique, il faudra faire avec la puissance de zoom de votre matériel. Mais un conseil : n’utilisez pas le zoom numérique qui dégrade la qualité d’image. Il vaut mieux vous contenter du zoom optique et recadrer en post-traitement une fois chez vous, au besoin.

cours photo Lumix S

Vous êtes complètement perdu avec le manuel utilisateur de votre Lumix ? Vous débutez en photo avec ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil et les réglages photo !

Quel objectif pour photographier les animaux ?

Si vous êtes détenteurs d’un reflex ou d’un hybride, l’avantage c’est que vous pourrez fixer un télé-objectif pour l’occasion. Si vous ne voulez pas vous encombrer d’un télé-objectif, car ces optiques sont plus lourdes, alors il vaut mieux avoir le zoom polyvalent le plus puissant possible. Lors de notre visite au Zoo, la mère de Benoît avait un zoom standard polyvalent. Si elle a pu obtenir de belles photos, elle aurait aimé zoomer plus pour obtenir des gros plans des animaux. Si vous avez un peu de temps afin de préparer votre journée photo animalière dans un zoo, voici les télé-objectifs que je vous conseille en fonction de votre boitier.

Tableau des télé-objectifs pas chers pour la photo animalière

MODÈLECOMPATIBILITÉPRIX
LUMIX 100-300 MM F4-5.6LUMIX G, GX ET GH (MICRO 4/3)AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
OLYMPUS 75-300 MM F4.8-6.7OLYMPUS (MICRO 4/3)AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
FUJIFILM 70-300 MM F4-5.6FUJIFILM X-MOUNTAMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
SONY 70-350 MM F4.5-6.3SONY E-MOUNT (APS-C)AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
CANON 70-300 MM F4-5.6REFLEX CANON EF AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
CANON RF 100-400 MM F5.6-8HYBRIDE CANON RFAMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
NIKON 70-300 MM F4.5-5.6REFLEX NIKONDIGIT-PHOTO
NIKON Z 100-400 MM F4.5-5.6HYBRIDE NIKON ZFNAC / DIGIT-PHOTO
LUMIX S 70-300 MM F4.5-5.6LUMIX S (PLEIN FORMAT)AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO
SONY 70-300 MM F4.5-5.6SONY E-MOUNT (PLEIN FORMAT)AMAZON / FNAC / DIGIT-PHOTO

Niveau matériel, si vous le pouvez, emmenez votre zoom standard et un télé-objectif, vous serez ainsi plus serein dans votre prise de photo. Fixez de base le télé-objectif et optez pour le zoom standard pour des cadrages de près quand votre zoom s’avère trop puissant.

Ma journée photo animalière au Parc Zoologique de Paris

Une fois le sac à dos prêt avec mon télé-objectif, mes trois batteries chargées, les billets achetés en avance, il était temps de visiter ce magnifique zoo. J’ai eu de la chance d’avoir ce jour-là une magnifique journée ensoleillée. Moi qui aime les lumières d’automne, j’étais ravie. De bon matin, l’affluence était faible, ce qui nous a permis de découvrir le Parc Zoologique dans le calme.

photo animalière Parc Zoologique de Paris

Pour réussir vos photos animalières, optez pour le RAW

À l’arrivée, la visite commence par la Patagonie, avec l’enclos des ganacos et des vigognes. La visite est totalement libre et il n’y a pas de sens à respecter. Dans ces enclos, il n’y a ni grillages, ni vitres, ce qui permet de photographier assez facilement. De bon matin, la lumière était encore douce et j’ai donc pris le soin de photographier les animaux au soleil. La difficulté avec les animaux, c’est qu’on ne peut pas les diriger. Il faut donc de la patience. J’ai passé de longs instants à attendre que l’un d’entre eux se place à la lumière ou dans un cadre que je trouvais esthétique. Par ailleurs, avant de démarrer cette journée photo, j’avais bien vérifié que je photographiais en RAW. Ainsi, j’ai eu plus de latitude en post-traitement pour me sortir d’une situation difficile.

Photographie animalière et cadrage

À côté des vigognes et des ganacos, dans le même enclos, nous avons découvert les maras, qui ressemblent à des lièvres. Ces petites bêtes ne s’approchent pas facilement du bord de l’enclos, il faut donc s’armer de patience encore une fois. Autre difficulté avec les animaux : faire en sorte qu’ils regardent vers vous. Il n’y a aucun intérêt à photographier un animal de dos ou avec la tête tournée. Dans ce cas là, il n’y a pas de secret, il faut attendre. Tenez vous prêt à photographier ! Préparez vos réglages, votre cadrage. Ne quittez pas l’animal des yeux depuis votre écran ou votre viseur. Quand il tourne la tête, déclenchez ! Souvent, c’est quand on se déconcentre, que l’animal bouge…!

Choisissez les moments de nourrissage avec les soigneurs

Très rapidement, j’ai rejoins le bassin des otaries, des animaux marins très impressionnants. C’était le moment où les soigneurs les nourrissent en poissons. C’est un des meilleurs moments pour réussir des photos des animaux en mouvement. En effet, dans les zoos, les animaux sont souvent très calmes, voire endormis. C’est forcément frustrant pour les photographes. Là, du fait des poissons qu’on leur envoyait, les otaries étaient en pleine forme ! Avec des vitesses d’obturation rapide, j’ai figé les éclaboussures d’eau ou encore le poisson qui leur arrive dans la gueule…

photographier les animaux dans un zoo
Clic clac, attrapé !

Le plus dur en photo animalière : saisir l’instant !

Par la suite, les otaries ont continué leur show en nageant et sautant dans l’eau. Photographier les otaries qui sautent hors de l’eau n’est pas une mince affaire. Impossible de la suivre, vous ne savez pas quand et où elle va sauter…J’ai donc dû choisir un cadrage, préparer ma mise au point et m’y tenir… Ce qui est difficile quand elle saute partout sauf dans votre cadre… Il m’a aussi fallu un soupçon de chance pour que tout à coup elle apparaisse dans mon écran et que je déclenche.

photographier une otarie en plein saut

On peut aussi photographier les otaries à travers les vitres quand elles sont dans le bassins. Mais cette pratique est difficile à cause des reflets…Il vaudra mieux opter pour un grand angle et se coller à la vitre. Avec mon télé-objectif, je n’ai pas pu les photographier sous l’eau. Mais vu les belles photos que j’ai prise en lumière naturelle, ce n’est pas bien grave. Dans l’autre bassin, on trouve les manchots. Là aussi, on peut les apercevoir à travers des vitres. Heureusement, ils sont également visibles au dessus des vitres car ils passent beaucoup de temps en dehors de l’eau.

tuto photographie animalière

Comment photographier les animaux derrière une vitre ?

En continuant la partie Patagonie, on peut observer le puma. Les félins sont des animaux bien plus difficiles à photographier. Tout d’abord, ils sont dans des enclos fermés derrière une vitre, qui dit vitre, dit reflets…De plus, les félins passent beaucoup de temps à dormir…Vu que nous avons un chat, nous sommes bien placés pour le savoir. Il est donc difficile de les photographier en action. Alors, tant pis pour les photos en mouvement. Niveau vitre, il n’y a pas 36 solutions, il faut vous coller à celle-ci. Et, essayez de trouver le meilleur cadrage avec un morceau de vitre qui ne soit ni rayé, ni sale. Pour l’un des puma, on ne voit presque pas que je l’ai photographié derrière une vitre, pour l’autre, même avec un travail de post-traitement, le rendu n’est pas parfait.

comment photographier derrière une vitre au zoo
comment photographier les animaux

Une fois que l’on quitte la Patagonie, nous voilà en Afrique ! Dans le premier enclos, on découvre rhinocéros, zèbres et un drôle d’oiseau : un calao, sans oublier les addax. Ici, pas de vitres, il est bien plus facile de photographier les animaux…sur le papier ! Ainsi, les rhinocéros m’ont beaucoup occupé ! Au début de ma journée photo animalière, ils étaient de dos… Photographier les fesses de rhinocéros présentent peu d’intérêt… Ensuite, ils restaient collés aux rochers, mes photos manquaient alors de profondeur, à mon goût.

cours photo Lumix GH

Vous êtes complètement perdus avec le manuel utilisateur de votre Lumix ? Vous débutez en photo ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil ainsi que les réglages photo !

La photo animalière demande de la patience…

Mais en faisant le tour de l’enclos, un conseil que je trouve très important, j’ai découvert leur réserve de nourriture. Et surtout, un magnifique cadrage avec des arbres jaunis par l’autonome. Sauf qu’encore une fois, avec les animaux, on ne choisit pas où ils se placent. J’ai eu beau rester longtemps à attendre le bon moment, il n’est jamais venu…Mais une journée photo animalière n’est jamais finie, vous verrez par la suite.

photographier les rhinocéros
À quelques centimètres près, il était dans la lumière…

Avec les zèbres, c’est pareil, tantôt de dos, tantôt trop loin, tantôt collés à l’arrière plan, il a fallu attendre la fin de journée pour obtenir des photos qui sortent du lot. Une journée photo animalière demande de la concentration autant que de la persévérance pour arriver à ses fins. Quant au calao, c’est un sacré farceur : il ne tient pas en place et effectue des rondes constamment. Le matin, il était principalement dans l’ombre durant son tour. Il a fallu m’armer de patience pour le suivre et réussir à le photographier tandis qu’il était à la lumière.

réussir ses photos d'animaux au Zoo
Pas facile d’avoir le calao dans la lumière…

Même configuration avec les girafes, les gazelles et le grand koudou, en l’absence de vitre, il n’y a aucun problème de reflets. L’enclos est large, si bien que même s’il y a de l’affluence, tout le monde peut trouver sa place pour admirer et photographier les animaux. Ainsi, j’ai pu me concentrer sur mon cadrage comme ma composition en toute tranquillité.

comment cadrer les photos d'animaux
photo animalière en zoo

Le grillage, ennemi du photographe animalier

Dans la partie africaine, on trouve aussi les lions qui sont dans un enclos grillagé avec des espaces vitrés pour mieux les voir. En début de visite du Zoo, nous avions appris que les lions étaient nourris en début d’après-midi. Le nourrissage, comme les soigneurs l’appellent, est un excellent moment pour photographier les animaux en action. Aussi, je vous conseille de repérer les horaires de repas des animaux à votre arrivée ! Mais attention, vous ne serez pas seuls. J’ai bien cru que je n’allais pas obtenir la moindre photo…

objectif pour photo animalière
La lionne en plein repas, photographiée au télé-objectif…

Nous avions trouvé un premier spot, derrière un grillage. Puis, on s’est déplacé vers un espace vitré. À cet endroit, impossible de me frayer un chemin et surtout la vitre était sale, toutes mes photos auraient été floues. Ni une, ni deux, nous avons couru jusqu’au spot précédent qui était occupé entre temps. J’ai dû photographier de loin, toujours derrière un grillage, quand j’aurai pu avoir mieux. C’est la difficulté de photographier les animaux au zoo pour la première fois, on ne connaît pas les lieux. J’ai quand même de très beaux clichés du lion comme de la lionne avec les belles couleurs d’automne. En travaillant bien ma mise au point, j’ai ainsi pu les photographier derrière le grillage qui se voit très peu.

astuces pour la photo animalière en zoo
Difficile de croire qu’il y a un grillage devant lui…

De la même manière, j’ai pu photographier en gros plan les vautours. Ce sont des volatiles impressionnants. Grâce au télé-objectif, le gros plan permet de voir avec précision l’oeil de ces rapaces qui n’ont pas l’air commode. Son regard n’en est pas moins captivant. Autre volatile : le perroquet, qui lui est photographié derrière une vitre. Pour autant, en me collant à la vitre, mes photos sont parfaitement nettes.

photographier les animaux derrière un grillage
tuto photographie d'animaux

Attention aux ISO dans les serres

La fin d’après-midi, nous l’avons passé dans la grande serre tropicale. En intérieur, il faut contrôler les ISO qui montent très vite. Heureusement, mon Lumix S5 a une excellente montée en ISO. J’ai ainsi pu photographier l’iguane. Là encore, certains animaux derrière les vitres posent plus de difficultés. Si je ne suis pas très sereine face aux serpents et autres reptiles, je me suis quand même prise au jeu lors de cette journée photo animalière. J’ai même réussi à photographier un caméléon caché derrière une vitre horriblement sale. Même si le zoo est parfaitement entretenu et magnifique, il faut faire avec les conditions de prise de vue.

photo animalière et ISO
photographier les animaux par faible luminosité

La patience tout au long de ma journée photo animalière, enfin récompensée

En fin de journée, la lumière commençait à devenir superbe, je me suis donc prise au jeu d’une séance portrait de mon fils. Et c’est alors que j’ai retrouvé l’enclos des rhinocéros avec le spot que j’avais repéré le matin : les arbres aux feuilles jaunes, la lumière dorée… Tout était là… Sauf le rhinocéros qui tournait le dos. À cet instant, j’avais encore ses fesses dans mon cadre. Et puis tout à coup, ma patience a fini par être récompensée ! À 19 heures, en pleine heure dorée, j’ai enfin pu photographier l’image que j’avais imaginé en début de matinée. Mission accomplie ! Photographier les animaux est une véritable affaire de patience jusqu’au dernier instant.

photo animalière à l'heure dorée

Maintenant, je n’ai qu’une envie : pouvoir y retourner afin d’exprimer différemment mes idées photos !

Mes conseils pour photographier les animaux au Zoo

Si vous devez retenir quelques conseils pour passer une journée photo animalière et revenir avec de belles photos, les voici :

  • Venez tôt le matin et repartez à la fermeture le soir.
  • Optez pour un télé-objectif.
  • Repérez les horaires de nourrissage.
  • Collez vous à la zone vitrée la plus propre.
  • Jouez sur la mise au point et l’ouverture en cas de grillage.
  • Concentrez-vous sur votre cadrage.
  • Faites attention à la mise au point.
  • Ouvrez l’oeil !
conseils pour photographie animalière

En conclusion

La photographie animalière est avant tout une affaire de patience. Cela demande aussi d’être constamment en observation. Durant toute la journée, j’ai été attentive au comportement des animaux, au cadrage, à ma composition, aux couleurs, à la lumière… Je n’ai pas vu le temps passé et la pause déjeuner m’a permis de me reposer avant d’attaquer l’après-midi avec la même intensité. Dans un zoo, il se passe toujours quelque chose et une journée ne suffit pas à explorer sa créativité.

Néanmoins, en étant attentive, j’ai pu revenir avec des photos animalières qui correspondent aux exigences que je m’étais fixé. Si vous cherchez autre chose que des photos souvenirs, vous devez garder en tête qu’il faudra réfléchir à la manière dont vous voulez mettre en image tous ces animaux incroyables.

bien composer ses photos animalières

Nous ne sommes pas rémunérés pour rédiger nos articles. Nous proposons du contenu 100% indépendant, sans partenariat avec les marques et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens Amazon, Fnac.com ou Digit-Photo avant d’acheter. Cela ne vous coûtera pas plus cher mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

Vous pourriez aimer aussi

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez la conservation et la manipulation de vos données sur ce site.

2 commentaires

Julien 24 octobre 2022 - 19 h 57 min

Bonsoir Nadia, j’adore la photo avec le rhinocéros. Le 1er plan jaune et la lumière dorée sont magnifiques. D’une façon générale j’adore le S5 et ses couleurs, et je te suis toujours très reconnaissant de me l’avoir conseillé. J’ai acquis depuis l’objectif dont tu t’es servi au zoo, avec une triple remise à la fnac. J’ai sauté sur l’occasion, et j’ai oublié de passer par ton blog, que je suis pourtant toujours régulièrement. Désolé !
Bref, continue, continuez tous les 2! Vous nous faites plaisir !

Répondre
Nadia et Benoit 24 octobre 2022 - 20 h 45 min

Bonsoir Julien,

Ravie que tu aies noté le travail de composition et de lumière de cette photo. Ça m’a pris la journée pour avoir le bon créneau car à chaque fois que je passais, il n’était pas au bon endroit ! Les animaux n’écoutent pas vraiment, lol !

Je suis très contente de lire que le Lumix S5 te donne entière satisfaction, c’est clair que les couleurs, je ne m’en lasse pas au bout de deux ans. Tu dois bien t’amuser avec dans ta région !

Tu as eu raison d’en profiter, je sais que ce n’est qu’un oubli de ta part 😉

Je continuerai de vous partager d’autres journées photos dans le même style narratif, ça change des tests terrain. Surtout qu’on continue d’utiliser le matériel bien après la publication du test alors on a toujours de nombreuses images à partager !

À bientôt,

Nadia.

Répondre

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En Savoir Plus