Comment bien photographier les fêtes de fin d’année ?

par Nadia et Benoit

Noël comme le Nouvel An approchent ! Cette période est forte en souvenirs et sûrement avez-vous envie de les immortaliser au mieux. Vous voulez garder en image ces moments précieux que sont les réveillons en famille. Que ce soit pour vous souvenir du premier Noël du petit dernier, pour capter les moments précieux avec les grands-parents ou encore cette superbe soirée entre amis…! Toutes les occasions sont bonnes pour sortir son appareil. Oui mais c’est aussi une période qui met à rude épreuve le matériel. Faible lumière, sujet en mouvement, sans compter qu’on n’a pas toujours la tête à ce que l’on fait. Alors, dans ce tutoriel, je vais partager avec vous mes astuces simples pour débutants afin de photographier les fêtes de fin d’année en beauté.

Sommaire :

Quels réglages pour photographier les fêtes de fin d’année ?

Quand le milieu d’automne arrive, que les jours raccourcissent et que la lumière vient à manquer, prendre des photos devient plus difficile. Avant d’entrer dans le détail, oubliez le mode manuel ! Je ne l’utilise jamais lors d’évènements et c’est d’autant plus vrai pour les fêtes. Ce n’est pas le moment d’essayer ce mode si vous n’y êtes pas familier. Entre les coupes de champagnes et les conversations animées, je ne suis pas sûre que vous vous souviendrez longuement de ce que vous avez lu quand le moment du réveillon sera venu.

réussir ses photos des fêtes de fin d'année

Auto, Vitesse, Ouverture, Manuel ? Quel mode de prise de vue choisir ?

Globalement, je n’utilise le mode manuel que dans quelques rares cas. Et à la condition que j’ai le temps de pouvoir me concentrer sur ce que je fais. C’est déjà compliqué en voyage avec un jeune enfant, alors, je vous laisse imaginer le soir du réveillon entre les enfants et les adultes autour de soi qui accaparent notre attention. Autre conseil, ne changez toujours qu’un seul réglage, soit la vitesse, soit l’ouverture, soit les ISO. Jamais tout en même temps. Ainsi, j’alterne toujours entre le mode Vitesse (S) et le mode Ouverture (A), en général.

Plus que régler par vous-même, vous devez vérifier, surveiller les réglages effectués par l’appareil. C’est plus simple ainsi ! Et c’est un bon moyen pour apprendre. Pour se faire, assurez-vous que les données de réglages sont visibles quand vous prenez la photo. C’est à dire que vous devez pouvoir visualiser la vitesse, l’ouverture et les ISO d’un coup d’oeil. Et regardez vos photos rapidement pour les vérifier (mais pas après chaque prise, vous risquez de passer votre soirée le nez dans l’écran de votre appareil).

Attention à la vitesse

Lors des fêtes, les sujets principaux se sont bien souvent nos proches et particulièrement les enfants. Or, ce sont typiquement des sujets en mouvement constant. Il faut donc utiliser une vitesse élevée pour les photographier. Vous l’aurez compris, j’opte donc quasi tout le temps pour le mode Vitesse (S).

Il faut donc régler son appareil sur une vitesse suffisamment rapide (1/125 au minimum). Plus le chiffre est grand mieux c’est. Oui mais voilà, plus on est rapide, moins on a de lumière. Et comme on en a déjà pas beaucoup en décembre, ça coince. C’est pour cela que vous êtes nombreux à avoir des images que vous considérez comme ratée. Ne blâmez ni votre talent, ni votre appareil photo. Cette période est un vrai challenge même pour du matériel qui vaut cher.

quels réglages pour photographier les enfants à Noël
Pour capter ce joli moment, il m’a fallu monter en vitesse (1/100) mais pas trop car les ISO ont grimpé à 8000 !
ISO 8000 – 1/100 – ƒ/2.8

Ainsi, en automatique, votre appareil aura tendance à se mettre sur une vitesse plus faible (1/60). Et là, papy, mamie et petits-enfants risquent d’être flous car ils bougeront trop vite et leurs mouvements n’auront pas été figés.Vous êtes donc obligés d’être le plus rapide possible. Si vous avez une vitesse trop lente, les sujets humains (et animaux) risquent d’être flous.

Si vous passez en mode vitesse, pour compenser le manque de lumière, votre appareil photo aura tendance à monter les ISO, c’est le deuxième réglage à surveiller.

Surveillez les ISO

Les ISO c’est un peu la bête noire quand on fait des photos en hiver de sujets en mouvements. Il faut que le chiffre soit le plus faible possible car plus il est élevé, plus le grain de l’image est dégradé. On dit alors que la photo est bruitée.

Sauf que quand on veut photographier avec une vitesse rapide et peu de lumière, alors les ISO montent très vite ce qui donne des images dégradées. La limite de la montée en ISO dépend de chaque appareil photo. C’est pour cela que je vous conseille de prendre des photos tous le mois de décembre pour tester les limites de votre matériel. Une fois que vous connaitrez les limites de votre appareil, utilisez la fonction qui permet de limiter la montée en ISO à un certain seul. Globalement, au delà de 800 ISO, il faut être très attentif.

D’ailleurs, une bonne montée en ISO, c’était le critère principal quand on a acheté notre dernier appareil photo. Désormais, on peut aller jusqu’à 12800 ISO facilement alors qu’avant on dépassait pas 3200/6400 ISO.Mais il n’est pas question ici de vous dire de changer d’appareil photo. Mais bien de vous donner des conseils pratiques. Avant de changer d’appareil photo, nous avions investit dans des objectifs avec une bonne ouverture. C’est aussi un réglage qui va pouvoir vous aider à avoir une meilleure vitesse.

Jetez un oeil à l’ouverture

Grâce à l’ouverture, il est possible d’avoir une vitesse plus élevée. L’ouverture, c’est le chiffre avec le f. devant. Plus ce chiffre est petit, plus vous aurez un joli flou d’arrière plan. Mais surtout, pour le sujet qui nous intéresse, plus le chiffre est petit, plus votre objectif est lumineux.

Concrètement, plus le chiffre de l’ouverture est petit, plus vous allez compenser le manque de lumière. Ainsi, vous pourrez avoir une vitesse suffisante et une montée en ISO moins catastrophique. C’est pour cela qu’on a investit dans des objectifs entre f1.7 et f1.2 en ouverture. En général, l’ouverture d’un objectif standard est entre f3.5 (zoom au minimum) et f5.6 (zoom au maximum). Si vous avez ce genre d’objectif, pour avoir la meilleure ouverture, il vaut donc mieux mettre son zoom au minimum. Cela permettra aussi de faire des photos esthétiques d’objets et de lumières.

Par contre, pour les photos de groupe, je préfère une ouverture à f4, même si j’ai un objectif qui permet une meilleure ouverture. Ainsi, je suis sûre que tous les protagonistes seront nets.

comment photographier au réveillon
J’ai utilisé un objectif avec une belle ouverture avec le chiffre au plus bas pour avoir un joli flou d’arrière plan.
ISO 800 – 1/60 – ƒ/2.8

En hiver, le soir, avec un éclairage normal et des sujets en mouvements, même avec une superbe ouverture, il faudra quand même surveiller les ISO. Mais c’est mieux que rien. Alors, pour dépasser les limites de votre matériel, quels sont nos astuces ?

Comment avoir plus de lumière ?

La grande difficulté de l’hiver, c’est donc la lumière ! Si nous fêtions Noël en juin, à midi, au soleil lors d’un pique-nique, pas besoin de conseils, ce serait bien plus facile. Ici, la difficulté c’est de trouver comment faire avec peu de lumière et un besoin de vitesse.

Alors, premier conseil : cherchez la lumière ! Sans passer par de l’éclairage spécifique, dans notre salon, on a choisit des ampoules un peu plus puissantes. Vous pouvez ajouter des éclairages ponctuels comme des lampes de bureau ou profitez des guirlandes lumineuses pour ajouter un peu d’éclairage. Mais le réveillon ne se passe pas forcément chez vous. Et ce n’est pas toujours suffisant.

Faites prendre la pose aux invités attablés

Autre conseil : les lumières ont tendance à être au dessus de la table. Prenez donc les convives en photo lorsqu’ils sont attablés, surtout si vous constatez un manque de lumière ailleurs. Troisième conseil : faites leur prendre la pose ! Surtout les adultes ! Pour se faire, les photos de groupe sont utiles ! Vous pourrez un peu baisser la vitesse au besoin (1/60). Pour une photo de groupe, tout le monde aura tendance à être plus statique, surtout à table. Photographiez les en début de soirée, un peu comme sur un navire lors de la soirée du Capitaine. Chacun sera plus à l’écoute qu’à minuit.

comment réussir ses photos de Noël
En restant le plus statique possible, y compris notre fils de deux ans, on a réussi à descendre à une vitesse de 1/20. Nous avions éteint les lumières pour capter celles du sapin.
ISO 6400 – f5.6 – 1/20

Enfin, pour les enfants, chez nous, on remet les cadeaux le 25 au matin. Quand le soleil s’est bien levé ! Vous aurez alors le plus de lumière possible. Cela nous permet d’essayer d’avoir une vitesse le plus rapide possible. On arrive ainsi à monter sur 1/250 avec un objectif en f2.8 et les ISO à 2000. Bien sûr, cela dépend grandement des conditions de lumière de ce jour là.

Voici pour les réglages, pour le reste, je ne touche jamais à la balance des blancs, ni à l’exposition. Je photographie en JPEG mais vous pouvez choisir de prendre vos clichés en RAW pour toucher à la balance des blancs plus tard. Cela permet aussi d’améliorer un peu le bruit dû aux ISO en post traitement. Côté mise au point, je reste en mise au point automatique, réglée sur la détection du visage/yeux. Vérifiez bien que ce réglage est configuré avant le lancement de la soirée.

Comment cadrer pour réussir ses photos des fêtes de fin d’année ?

Pour finir sur la partie réglage, parlons du cadrage. Tout le long de vos prises de vues, vous allez pouvoir osciller entre plans larges et plans serrés. Eloignez vous de votre sujet pour le montrer dans son contexte. Puis intéressez vous aux détails ou suggérez les avec un gros plan sur des éléments propres aux réveillons, discrètement glissés en arrière plan.

Ainsi, je prend toujours la table dans son ensemble avec les invités en plan large. J’apprécie de prendre les convives debout qui commencent à discuter, souvent en début de soirée. En plan large, pour les voir en entier. Puis, j’aime bien zoomer pour faire un plan serré sur un détail de la table (la rangée de verres) ou sur un grand parent qui discute avec un cadrage au niveau du buste ou même sur le visage. De même avec le sapin et les illuminations, tantôt plan large dans son ensemble, tantôt plan serré pour souligner un détail.

Les plans larges sont le moyen de se souvenir telle que la scène se déroulait. Alors que les plans serrés vont vous permettre de rechercher plus d’esthétisme dans vos clichés.

quel objectif pour les photos de fêtes de fin d'année
ISO 6400 – f5.6 – 1/25

Maintenant que vous savez comment régler votre appareil pour photographier les fêtes de fin d’année, intéressons nous au matériel !

test Sigma 35 mm f2

Vous êtes complètement perdu au milieu du manuel utilisateur de votre appareil photo ? Le vocabulaire photo ressemble à une langue étrangère ? Apprenez à vous servir de votre appareil et les réglages de bases pour photographier facilement vos plus beaux souvenirs !

Quel matériel pour photographier les fêtes de fin d’année ?

Qu’est-ce qui pourrait vous aider à améliorer vos prochains clichés lors des réveillons ? Pour la lumière, il existe des éclairages photos. Néanmoins, c’est un bel investissement et de mon point de vue cela enlèverait un peu de charme. De plus, on ne fête pas toujours Noël ou le Nouvel An chez soi.

Sortez le petit trépied

Le trépied, c’est un très bon allié pour la période de la fin d’année. En plus, il existe des petits modèles qui se glissent dans un sac facilement.

Quand on aime la photo, on est rarement sur les clichés ! Et pour les réveillons, c’est un peu dommage ! Grâce au petit trépied, vous allez pouvoir être présent sur les photos de groupe. Le trépied vous aidera également à gagner en stabilité pour vos vidéos, surtout si votre appareil n’a pas de stabilisation capteur. Enfin, pour des photos plus originales des illuminations de Noël, le trépied vous permettra de faire des poses longues (à partir d’1 seconde) et donner des effets filés aux lumières.

Attention, pour faire une pose longue, il faut un sujet statique !

Compact & bridge experts avec bonne ouverture

Sur les compacts et les bridges, on ne peut pas changer d’objectif. Il faut donc choisir dès l’achat un objectif intégré qui soit lumineux. Si c’est important pour vous de photographier les fêtes de fin d’année, deux points sont important : une bonne ouverture et un grand capteur. Mais pas de panique, voici les modèles que l’on conseille.

Quel appareil photo compact pour réussir ses photos des fêtes de fin d’année ?

N’hésitez pas à jeter un oeil à notre guide d’achat sur les compacts au besoin.

Quel bridge pour réussir ses photos à Noël ?

De la même manière, nous avons un guide d’achat sur les bridges, au besoin.

comment faire de belles photos au Réveillon
ISO 6400 – f5.6 – 1/25

Une focale fixe lumineuse pour appareil photo hybride ou reflex

Si vous êtes détenteur d’un reflex ou d’un hybride, peut-être recherchez vous un objectif plus lumineux pour photographier les fêtes de fin d’année. Ici, nous vous conseillerons alors d’opter pour une focale fixe, qui ouvre entre f1.2 et f1.8. Plus le chiffre est petit, plus c’est cher mais lumineux. A mon avis, pour les fêtes, il faut une optique avec une focale assez large pour alterner les cadrages et surtout éviter de manquer de recul. En effet, les réveillons se passent à l’intérieur et on n’a pas toujours le recul nécessaire pour s’approcher du sujet sans aller au delà de la distance de mise au point. Vérifiez donc cette donnée au moment d’acheter.

Ainsi, que ce soit en hybride comme en reflex, voici la focale idéale pour photographier les fêtes de fin d’année. Il s’agit de la focale à 25 mm pour un capteur micro 4/3, 35 mm pour un capteur APS-C et 50 mm pour un capteur plein format. A cette focale, on voit avec l’appareil, au même niveau que l’oeil humain. Elles servent donc autant pour des portraits (en plan large) que des photos de rues…En plus, surtout à f1.8 ou f1.7, c’est un type de focale fixe légère qui coûte peu cher !

Les focales fixes lumineuses et peu onéreuses

Voici des objectifs peu onéreux et lumineux qui pourront vous servir pour réussir vos photos des fêtes de fin d’année. Nous avons mis principalement des objectifs à ouverture f1.8 car ce sont les plus économiques. Mais si vous avez le budget, vous pouvez opter pour des modèles avec ouverture à f1.4 ou f1.2. C’est ce que nous avons à la maison.

Attention, vérifiez bien la compatibilité avec votre appareil, on vous les a classé par type de boitier, taille de capteur et marque.

OBJECTIFCOMPATIBILITÉPRIX
LUMIX 25 MM F1.7Panasonic & Olympus (Hybride Micro 4/3)VOIR
OLYMPUS 25 MM F1.8Panasonic & Olympus (Hybride Micro 4/3)VOIR
FUJI XC 35 MM F2FUJIFILM (Hybride APS-C)VOIR
SONY E 35 MM F1.8SONY (Hybride APS-C)VOIR
CANON EF-M 32 MM f1.4CANON (Hybride APS-C)VOIR
NIKON DX 35 MM F1.8 GNIKON (Reflex APS-C)VOIR
NIKON FX 50 MM F1.8 GNIKON (Reflex Plein Format)VOIR
CANON EF 35 MM F2CANON (Reflex APS-C)VOIR
CANON EF 50 MM F1.8CANON (Reflex Plein Format)VOIR
SIGMA 65 MM F2LUMIX, SIGMA (Hybride Plein FormatVOIR
CANON RF 50 MM F1.8CANON (Hybride Plein Format)VOIR
NIKON Z 35 MM F1.8NIKON (Hybride APS-C)VOIR
NIKON Z 50 MM F1.8NIKON (Hybride Plein Format)VOIR
SONY FE 50 MM F1.8SONY (Hybride Plein Format)VOIR

Quant à nous, avec nos hybrides, on a longtemps alterné entre justement un Lumix 25 mm f1.7 et un Panasonic 42.5 mm f1.2, en micro 4/3. Le premier pour des plans larges et le deuxième pour des plans plus serrés. Et dorénavant, passé au plein format, nous avons un Sigma 45 mm f2.8 et Sigma 85 mm f1.4. Là aussi, le premier est utile pour des plans larges et le second pour des plans serrés mais en intérieur, on manque parfois de recul.

Si le matériel ne fait pas tout, plus le capteur est petit et plus l’objectif a une mauvaise ouverture, plus il est difficile de faire avec le manque de lumière et la nécessité de photographier à des vitesses assez rapide. Ce n’est pas que vous êtes nuls ou que l’appareil est pourri, c’est juste une contrainte physique propre à la photo.

quel matériel pour réussir ses photos des fêtes de fin d'année
ISO 4000 – f2.8 – 1/60

Maintenant, concrètement, qu’est-ce qu’on photographie à cette période de l’année ? Vous allez voir, il y a de nombreuses occasions et sujets à immortaliser. Vous allez donc pouvoir vous entraîner régulièrement avant le jour J.

Inspiration pour photographier les fêtes de fin d’année

Les fêtes ce n’est pas que le soir du 24 et du 31 décembre. Elles commencent bien avant cela. Tout le mois de décembre est l’occasion de partager avec ses proches. Ainsi, pas besoin de se mettre la pression pour faire tout de suite les meilleures photos. Tous les week-end de décembre, vous pouvez tranquillement commencer à capter les préparatifs des fêtes. Prenez le temps de vérifier vos photos sur un ordinateur, vous pourrez faire votre autocritique et voir ce que donne la montée en ISO.

Prenez des photos tout le mois de décembre

Tel un calendrier de l’Avent qui durerait jusqu’au 31, les occasions sont nombreuses de photographier son quotidien avec les fêtes en toile de fond. Cela permet aussi de bien se familiariser avec son appareil avant de se lancer le grand soir.

Captez la magie des fêtes à l’extérieur

Ainsi, les illuminations de Noël comme les marchés éphémères sont un moment incontournable des fêtes. Chaque année, nous aimons découvrir les lumières de notre ville et les photographier. De nombreuses villes, désormais, proposent des minis fêtes des lumières qui sonnent le départ des festivités. Les patinoires éphémères des grandes villes sont aussi l’occasion de faire des photos originales !

Côté conseils, pensez à la pose longue pour les lumières, comme une grande roue éclairée. Cela donnera un effet filé qui fait toujours mouche. Mais attention, il faut un appareil avec une bonne stabilisation capteur ou un petit trépied pour monter à 1 ou 2 seconde de temps de pose. Côté décoration lumineuse, pensez à zoomer sur les guirlandes et faire le point dessus pour quelles ressortent mieux. Et si vous photographiez une patinoire, pensez à faire une pose rapide pour que les patineurs soient nets ! Et à défaut, cherchez le flou artistique !

comment photographier les illuminations de Noël
Grâce à la pose longue de deux secondes, cela donne un vrai effet aux lumières de la grande roue. Et les passants sont en partie effacés.
ISO 100 – f6.3 – 2 secondes

Mais bien sûr, les fêtes sont avant tout des moments en famille. Et il n’y a pas que le soir du réveillon pour le montrer. Décembre est parsemé de moments importants, surtout quand on a des enfants !

L’installation du sapin

L’installation du sapin de Noël est ainsi un moment fondamental qui lui aussi annonce le début des fêtes. Chaque année, on adore photographier notre sapin qui décore et illumine notre salon pendant quelques semaines. De même, parents d’un jeune enfant, nous prenons le temps de photographier la création de la liste au Père-Noël. L’occasion de le photographier en train de découper, coller les images des jouets qui le font rêver ! Pensez à filmer aussi ! Et nous savons que dans quelques années, ces souvenirs seront inestimables. Et cette année, grande première, il a eu son premier calendrier de l’Avent. Nous avons évidemment photographié le jour où il l’a reçu. Chaque matin est l’occasion de photographier la découverte de la surprise du jour.

La liste au Père-Noël

Et voici un conseil de la maman que je suis pour les photos d’enfants quand ils font une activité. Je ne me jette pas tout de suite sur l’appareil photo tandis qu’il se lance dans sa liste au Père-Noël. Sinon, c’est l’échec assuré. Je prend d’abord le temps de jouer avec lui, de démarrer l’activité et ensuite discrètement je sors l’appareil. Cela évite la frustration de ne pas passer un bon moment avec son parent qui serait trop pré-occuper à photographier. Sinon, encore mieux, je sors le petit trépied et on met le retardateur.

réussir ses photos de Noël
Les fêtes sont un des moments les plus magiques pour les enfants !
ISO 1250 – f4 – 1/60

Le sapin de Noël, c’est vraiment un élément essentiel de cette saison. Non seulement on filme/photographie son installation. Mais surtout, il est une superbe toile de fond de nos photos tout au long de ce mois de décembre. Particulièrement le soir, quand il est éclairé, il apporte chaleur et lumière dans notre intérieur.

Ainsi, en prenant des photos tout au long du mois de décembre, vous aurez l’avantage de bien connaître votre appareil. En effet, le soir des réveillons, surtout en avançant dans la soirée, entre les grandes discussions en famille, les quelques verres de vin, on sait tous que vous aurez oublié depuis longtemps vos réglages. Si vous avez photographiez régulièrement, l’utilisation de votre appareil sera plus naturelle.

Comment photographier les fêtes de fin d’année le jour J ?

Sortez votre appareil dès les préparatifs !

Enfant, je me souviens encore des heures précédent le réveillon. Peut-être même plus que le repas ou encore les cadeaux. Je me souviens de cette effervescence avant que tout commence. Je revois encore la joie de chacun de se retrouver et trépigner d’impatience à l’idée de passer du temps ensemble.

Aussi, aujourd’hui, je me ferai petite pour photographier mon grand-père ouvrir les huitres avec mon père et mon oncle. Je me faufilerai dans la cuisine pour garder un souvenir éternel de ma mère préparant le plat principal avec ma grand-mère ou ma tante. Et tant d’autres. Ces instants sont certes clichés mais ils sont ce qu’on aime lors des fêtes de fin d’année. Pas besoin de se la jouer photographe professionnel. Ces photos seront les témoins de l’histoire de votre famille et du temps qui passe. Et, ces souvenirs seront inestimables.

Alors, tant pis si personne n’est prêt et même si certains râlent. On sort l’appareil le 24 ou le 31 dès lors que la préparation est lancée. Ce peut-être votre adolescente qui se maquille, la mamie qui finit les derniers paquets cadeaux ou encore votre petit dernier qui joue avec ses cousins. Ainsi, j’ai de magnifiques photos de mon petit garçon avec ses deux mamies au réveil de la sieste. Il y a de l’espoir et de la magie avant même que le réveillon commence. Cela permet aussi de profiter un peu plus de la soirée.

comment photographier la table du réveillon
Les verres qui attendent d’être remplis !
ISO 800 – f1.7 – 1/60

N’oubliez pas de photographier la table dressée, les verres à champagne qui attendent d’être remplis, puis qui viennent de l’être, les apéritifs posés sur la table. Les réveillons sont des moments esthétiques où l’on peut trouver l’inspiration facilement. Aujourd’hui, je filmerai les nombreuses coupes des convives que l’on sert au fur et à mesure, avec les bulles de champagne qui flottent.

Vive les photos de groupe !

En réunion de famille ou avec des amis, quand on arrive avec un appareil photo, surtout s’il est assez gros, on est tout de suite cataloguer photographe de la soirée. Oui mais voilà, on n’a pas forcément envie d’avoir la pression d’être le seul à immortaliser ces moments si important.

photographier les fêtes de fin d'année tutoriel
ISO 1250 – 1/100 – ƒ/1.4

Imposez-vous !

Et surtout, les fêtes de fin d’année, et bien, c’est dur à photographier ! La lumière manque très souvent et de nombreux appareils photos trouvent leurs limites ! On a des sujets constamment en mouvement que ce soit les enfants ou le grand oncle qui a un petit peu abusé du champagne.

Alors imposez-vous ! Si nos proches veulent de belles photos, ils doivent vous aider ! N’ayez donc pas honte d’être là et profitez de certains temps morts pour prendre des photos de groupe avec un petit trépied. Utilisez le retardateur pour figurer sur les photos ! Il n’y a rien de plus frustrant que de n’apparaître sur aucune photo du réveillon. Je vous conseillerai de prendre le temps de faire des photos de groupe avant l’apéritif et surtout avant le plat principal. Ainsi, cela permettra que les plus jeunes enfants ne soient pas encore couchés. Profitez que tout le monde soit assis à table pour prendre la tablée en entier. (En plus, cela permettra que vos sujets bougent le moins possible). Et faites de même au repas du midi le 25, vous aurez ainsi plus de lumière.

Côté thématique, prenez les enfants avec les grands-parents, les tantes entre elles, la team des tontons ou encore les cousins, puis chaque famille. Il y a de nombreuses déclinaisons possible.

Petite astuce : enlevez les lunettes ! Avec les lumières, on a souvent des reflets dans les lunettes. Et sur les photos ça se voit particulièrement quand on fait une photo de groupe ! Alors pour éviter d’avoir un reflet à la place des yeux, demandez aux porteurs de lunettes de les enlever.

photographier Noël avec créativité
ISO 400 – 1/100 – ƒ/1.4

Captez l’ambiance du réveillon

Le moment que l’on attend tous, c’est bien lui : le repas ! Que ce soit le 24 ou le 31, on met les petits plats dans les grands. N’oubliez donc pas de photographier la table, les plats, les belles bouteilles…

Mais les fêtes de fin d’année, ce sont avant tout les retrouvailles ! La grande tante qui n’a pas vu votre grand-mère depuis longtemps. Les cousins qui jouent ensemble. Bref, à table on est nombreux. Et souvent, on a beaucoup de choses à se raconter. Alors, pendant que tout ce petit monde mange, boit et discute, prenez votre appareil. Montrez vos oncles en grande conversation. Photographiez les enfants qui profitent de l’inattention des parents pour se créer leurs histoires. Bref, les fêtes de fin d’année, c’est photographier les gens et plus particulièrement nos proches. Et pour vous faire discret, pensez à passer votre matériel en mode silencieux.

Pour le soir du 31, prenez une photo de tout le monde avec une coupe de champagne à la main. Vous pouvez aussi proposer à chaque invité de poser dans sa tenue de soirée peu après son arrivée. A côté du sapin, près d’une guirlande ou simplement près de la table. Choisissez un arrière-plan qui montre que l’on est à la période des fêtes. Et ne collez pas votre sujet à cet arrière plan pour donner plus de profondeur à la photo.

tutoriel photo des fêtes de fin d'année
Pour les enfants, le sapin, c’est tellement de tentations !
ISO 1250 – f1.4 – 1/160

Les cadeaux au pied du sapin et le lendemain

Mais bien sûr, les fêtes ont plus de saveur avec les enfants. Ils sont après tout ceux qu’on aime gâter à cette période. Mais ce sont aussi d’adorables sujets en mouvement qu’il est difficile de canaliser. Ils mettent à rude épreuve le matériel photo alors que c’est souvent pour eux qu’on l’achète.

Aussi, pour la remise des cadeaux aux enfants, on préfère le faire le 25 au matin. Cela permet de monter un peu plus en vitesse. Essayez entre 1/200 ou 1/250. Si vous voyez que les ISO montent trop, redescendez jusqu’à 1/125, 1/100, pas moins. N’oubliez pas de filmer aussi ! Les enfants évoluent beaucoup d’une année à l’autre et on s’en rend bien plus compte en vidéo.

Pensez à prendre le sapin avec tous les cadeaux au pied. Essayez de faire poser tous les enfants avec les cadeaux non ouverts. (Bon courage !) Et pensez à vous déplacer pour les photographier. Ils ont tendance à se mettre dos à l’appareil pour ouvrir les cadeaux.

Voici donc pour les idées de photos que j’aime faire à cette période. Pour le reste, suivez votre coeur et ne vous mettez pas trop la pression. On a toute la vie pour apprendre ! Concentrez vous seulement sur les souvenirs !

En conclusion

Pour faire court, niveau réglage, il faut penser vitesse (S) pour figer les mouvements de tout ce petit monde, entre 1/100 et 1/250 en fonction de la lumière dont vous disposez. Mais vu le manque de luminosité, attention aux ISO et à l’ouverture.

Niveau matériel, justement pour votre prochain achat, pensez à bien choisir l’ouverture de l’objectif. Qu’il soit intégré au boitier (compact, bridge) ou qu’il soit fixé sur un hybride ou reflex que vous possédez déjà. Et plus le capteur est grand mieux c’est. Enfin, vérifiez la montée en ISO dont est capable l’appareil. C’était le critère de choix principal quand on a acheté notre dernier boitier.

Pour le reste, la veille, pensez à recharger l’appareil ! Si vous avez deux batteries, c’est mieux. Vider la carte mémoire également pour avoir assez de place. Après avoir sauvegardé ce qu’il y avait dedans, évidemment. Mettez votre appareil en mode silencieux. Vous vous ferez plus facilement oublié de vos convives. Et, filmez, filmez et filmez encore ! Il n’y a rien de mieux pour saisir les beaux instants, surtout avec les enfants.

Enfin, manipulez au maximum votre matériel tout le mois de décembre, vous le connaîtrez ainsi parfaitement. Maintenant, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année !

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour photographier les fêtes de fin d’année ? Quelles sont vos difficultés ?

Les photos ont été prises avec un Lumix S1 et un Lumix S5.

Vous pourriez aimer aussi

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez la conservation et la manipulation de vos données sur ce site.

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En Savoir Plus