Panasonic Leica 25-50 mm f1.7 : une optique magnifique

par Nadia et Benoit

Bonne nouvelle ! Un nouvel objectif micro 4/3 vient de voir le jour ! Panasonic avait déjà fait savoir que le Panasonic Leica 25-50 mm f1.7 arriverait bientôt. On connaît désormais la fiche technique de cette optique ainsi que son prix et sa date de disponibilité. Ici, on est sur du lourd, en terme de poids, de qualité mais aussi de tarif ! Il ne s’agit pas d’opter pour la légèreté mais de choisir un objectif assez unique en son genre. Je vais donc vous donner mon avis sur ce zoom que je qualifierais de « focale fixe multiple ». Une optique exceptionnelle qui promet un magnifique bokeh.

Panasonic Leica 25-50 mm f1.7

Fiche technique du Panasonic Leica 25-50 mm f1.7

Côté caractéristiques techniques, on a ici un objectif qui n’est pas dans la philosophie pure du micro 4/3. Ne vous attendez pas à une optique légère. En effet, elle pèse 645 grammes. Niveau encombrement, on est sur une longueur de 127 mm. Pour la discrétion, on repassera ! Pour la qualité des images, restez donc par ici ! Car, Panasonic, a fait un choix malin, de mon point de vue. La marque japonaise s’est servi des possibilités du micro 4/3 (capteur plus petit) pour proposer un zoom que les autres tailles de capteur ne permettent pas. Un zoom avec une plage focale large tout en ayant une ouverture de f1.7. Incroyable ! En effet, il équivaut à un 50-100 mm f1.7 en plein format. Ce qui serait impossible, en full frame. Mais ça, j’y reviendrai plus bas.

Le roi du bokeh

En terme de construction optique, le Panasonic Leica 25-50 mm f1.7 est composé de 16 éléments répartis en 11 groupes. Il comporte une lentille asphérique et trois lentilles à extra faible dispersion. La marque met en avant que cela permet d’éviter les aberrations chromatiques. Mais surtout, cet objectif est taillé pour le bokeh ! Seul zoom avec une ouverture constante de f1.7, il n’a aucun équivalent, si ce n’est le Leica 10-25 mm f1.7 qui est aussi une optique micro 4/3.

D’ailleurs, si vous possédez déjà ce 10-25 mm f1.7, la taille de filtre des deux optiques est identique. En effet, elle est de φ77 mm. Aussi, vous pourrez partager les filtres, notamment, si comme moi, vous collectionnez les filtres protecteurs.

Panasonic Leica 25-50 mm fiche technique

Un objectif polyvalent photo & vidéo

Dès le premier coup d’oeil, on sait que l’on a ici une optique taillée autant pour la photo que la vidéo. Il faut dire que Panasonic a toujours été un constructeur tagué vidéo. Pour autant, la marque commercialise des hybrides tout aussi compétents en photo. Je pense autant au Lumix G9 qu’au tout nouveau Lumix GH5 II qui vient de sortir. D’ailleurs, on sent que ce zoom Leica est pensé pour ces modèles dits « experts ».

cours photo Lumix GH

Vous êtes complètement perdus avec le manuel utilisateur de votre Lumix ? Vous débutez en photo ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil ainsi que les réglages photo !

Ainsi, le Panasonic Leica 25-50 mm f1.7 comporte une bague d’ouverture. Niveau style, il ressemble énormément au Panasonic Leica 42.5 mm f1.2 que j’adore. Ici, la bague de diaphragme a une particularité. Elle n’est pas crantée. Ainsi, en vidéo, cela permet de modifier l’ouverture, sans que cela s’entende, et sans blocage.

Sous la bague d’ouverture, on trouve la bague de mise au point manuelle. En la tirant vers le bas, elle permet de passer du mode AF au mode MF. D’ailleurs, une échelle de valeur permet de situer son sujet. Personnellement, j’aime beaucoup cette option. Tirer la bague de mise au point pour passer en focus manuel, je trouve cela très classe. Je préfère ça plutôt qu’un bouton AF/MF sur le côté. De plus, l’échelle de distance est un outil très pratique, plus agréable à utiliser que sur un écran.

Panasonic Leica 25-50 mm avis

Niveau autofocus, et parce que cette optique est autant taillée pour la photo que la vidéo, on peut choisir entre autofocus linéaire ou non linéaire. Et, Panasonic met en avant un autofocus rapide et précis d’une vitesse de 240 images/seconde. Bref, voilà une optique pour laquelle la marque japonaise n’a pas fait de compromis. Tout est dans la qualité, rien que la qualité.

Résistante à l’humidité et à la poussière

Toujours sur la qualité de construction, c’est un objectif tropicalisé. Concrètement, il est résistant à la poussière et à l’humidité. Il peut être utilisé de -10°C à 40°C. En ce sens, il s’adapte encore une fois très bien aux Lumix G9, Lumix GH5, etc, qui sont eux aussi tropicalisée. Seul regret, cet objectif n’est pas stabilisé. Pour une optique taguée vidéo, je trouve cela un peu dommage. Même si la stabilisation 5 axes performante des hybrides Lumix devrait suffire. J’imagine que c’est avant tout une question de gabarit qui a poussé Panasonic à faire l’impasse sur la stabilisation optique ici.

Mon premier avis sur le Panasonic Leica 25-50 mm f1.7

Dès son annonce, j’ai été convaincu par cet objectif. Comme je le disais en début d’article, je trouve très malin de la part de Panasonic d’avoir su tirer partie des avantages du micro 4/3 pour proposer une optique qui n’existe pas ailleurs.

Un zoom équivalent à un 50-100 mm en ouverture constante de f1.7, ça n’existe pas ! Et croyez-moi, ça motive à garder ses boitiers micro 4/3. Très souvent, quand on devient exigeant en terme de qualité de ses images, en photo comme en vidéo, on achète des focales fixes avec une grande ouverture. C’est là que l’on obtient une qualité d’image sans pareil en comparaison avec un zoom. Seulement il y a un mais. On perd alors en liberté de cadrage. Avec une focale fixe, c’est au photographe de s’adapter au sujet. À chaque fois, il faut trouver le bon angle, pouvoir se déplacer, etc. Si c’est très formateur, c’est parfois frustrant.

photo zoom f1.7 avec Lumix GH5 II

Un objectif tout en un

Aussi, personnellement, j’ai des focales fixes pour le quotidien et des zooms pour le voyage. En vacances, je dois donc rogner sur la qualité de mes photos. Je n’emporte pas mes focales fixes avec une superbe ouverture. C’est très frustrant.

Avec le Panasonic Leica 25-50 mm f1.7, on a les deux ! Tous les avantages d’un zoom avec les avantages d’une focales fixes. Voilà pourquoi je l’appelle en quelque sorte « focale fixe multiple » car sa plage focale étendue remplace 4 focales fixes : 50 mm / 75 mm / 85 mm et 100 mm (en équivalent plein format). En allant de 25 mm à 50 mm, on a toute la latitude pour cadrer librement son sujet. Ainsi, composer est plus facile. On peut même alterner des angles et des cadrages sans changer d’optique. Cela évite aussi l’option d’avoir un deuxième boitier. En effet, pour les évènements en famille, il m’arrive souvent d’avoir deux focales fixes et donc deux appareils photo autour du cou pour alterner les cadrages. Là, ça fait un sacré gain de poids et d’encombrement (et de budget aussi).

cours photo Lumix G

Vous êtes complètement perdu avec le manuel utilisateur de votre Lumix ? Vous débutez en photo avec ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil et les réglages photo !

Ainsi, plus besoin de faire de compromis ! Avec le Panasonic Leica 25-50 mm f1.7, on a le bokeh, la qualité des images et la polyvalence que permet un zoom. Moi qui dit toujours qu’il faut choisir entre qualité et polyvalence quand on choisit un objectif, ici, on a les deux ! Et je trouve cela assez incroyable et surtout pertinent !

Une distance minimale de mise au point assez proche

Ce qui rend cet objectif un peu plus polyvalent, c’est aussi sa distance de mise au point minimum. En effet, à 25 mm, on a une distance minimale de mise au point de 28 cm. Et surtout, à 50 mm, la distance minimale de mise au point est de seulement 31 cm ! C’est assez exceptionnel ! En comparaison, sur le Panasonic Leica 42.5 mm f1.2, on a une distance minimale de 50 cm.

Bref, mon premier avis concernant le Panasonic Leica 25-50 mm f1.7 est très positif. Je trouve que c’est le genre d’objectif qui est une très bonne idée pour dynamiser le secteur du micro 4/3 et le rendre attrayant. En plus, s’agissant d’une optique Leica, on sait que la qualité d’image ne peut qu’être au rendez-vous.

bokeh et distance mise au point
© Panasonic

À qui s’adresse cet objectif ?

Mais alors qui va avoir l’utilité d’une telle optique ? De mon point de vue, c’est le genre d’objectif qui plaira énormément aux photographes de portrait ! Moi qui aime faire des photos de portraits sur le terrain, en extérieur et particulièrement d’enfants, c’est le genre d’optique idéale.

En effet, les enfants sont parfois difficile à canaliser. Et justement, c’est aussi leur spontanéité que l’on veut capter. Ici, l’avantage d’avoir une plage de zoom, c’est de pouvoir avoir une grande latitude et s’adapter à l’enfant pour sublimer la scène. Les adultes aussi ne sont pas toujours des sujets faciles à faire poser. Pour garder des situations naturelles, des comportements spontanés, c’est justement le genre d’optique que j’ai toujours eu envie d’avoir. C’est d’autant plus vrai qu’au delà de 40 mm, on se situe à bonne distance du sujet.

Je pense qu’un photographe de mariage ou de tout autre évènement familial aurait tout intérêt à avoir cet objectif dans son sac photo. De même pour la vidéo !

photo portrait et flou arrière plan
© Panasonic

Grâce à son ouverture de f1.7, on aura un très beau bokeh. De même, cet ouverture est très utile dans les situations de basse lumière. Bien sûr, pour le paysage aussi, il peut s’avérer utile mais dans ce cas là, je le prendrai en complément du Leica 10-25 mm f1.7…ça fait monter la note.

Disponibilité et prix du Panasonic Leica 25-50 mm f1.7

Justement, niveau tarif, il est vendu au prix de 1999€. Honnêtement, c’est un tarif élevé qui va en refroidir plus d’un. Panasonic avance l’argument qu’il remplace aisément 4 focales fixes. Et c’est vrai ! En divisant le tarif par quatre, cela équivaut à 500€ la focale fixe, ce qui n’existe pas avec de telles qualités optiques. Si vous trouvez une focale fixe Leica à 500€, autre qu’à 25 mm, appelez moi ! En comparaison toujours, un Canon 28-70 mm f2 (14-35 mm f2 en micro 4/3) vaut 3249€. Bref, comme d’habitude, une belle optique, ça chiffre. Niveau disponibilité, il sera expédié à compter du 17 août 2021. Néanmoins, on peut d’ores et déjà le commander sur Amazon, Digit-Photo et Fnac.com.

En conclusion

Vous l’aurez compris, voici un objectif pour lequel Panasonic s’est uniquement concentré sur la qualité. Il n’était pas question, ici, de faire une optique légère pour les baroudeurs. Ce sont les photographes et les vidéastes exigeants que la marque japonaise veut viser, en tirant partie des avantages que permet le micro 4/3. Je trouve cela très malin, encore une fois, d’être sorti des sentiers battus. Jusqu’à présent, en micro 4/3, on trouvait des optiques avec la même plage focale que ce qui existe en APS-C ou en plein format.

Là, comme avec le Leica 10-25 mm f1.7, Panasonic casse les codes et apporte une vrai plus-value aux utilisateurs de cette taille de capteur. Le tout avec une optique qui promet une très belle qualité d’image comme on en a l’habitude avec Leica.

Et vous ? Que pensez vous de ce nouvel objectif ?

Nous ne sommes pas rémunérés pour rédiger nos articles. Nous proposons du contenu 100% indépendant, sans partenariat avec les marques et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens Amazon, Fnac.com ou Digit-Photo avant d’acheter. Cela ne vous coûtera pas plus cher mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

Vous pourriez aimer aussi

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez la conservation et la manipulation de vos données sur ce site.

9 commentaires

Julien 7 avril 2022 - 21 h 56 min

Bonsoir Nadia,
Je vois que tu n’as pas répondu au commentaire ci-dessous: ce sont des remarques qu’on trouve aussi sur d’autres sites. Mais je ne suis pas sûr que ces équivalences soient fiables. A f/1.4 en micro 4/3 on a une très belle ouverture et je doute que cela corresponde à f/2.8 en FF.
Les deux objectifs Lumix Leica DG Vario Summilux 10-25 mm et 25-50mm f/1.7 ASPH semblent très prometteurs, notamment en termes de qualité d’image et de plage focale. Dommage que leur prix soit si élevé! Ils ne sont pas trop accessibles au grand public… C’est surtout le 10-25 qui m’intéresserait, pour pouvoir passer facilement du paysage au portrait, par exemple en rando, tout en gardant la possibilité de faire des photos en faible luminosité, comme en forêt ou au couchant.
Pour ma part j’adore utiliser l’ouverture maximale f/1.4 et f1.7 des 2 objectifs que j’ai achetés. Cela donne de très beaux portraits « lifestyle ». Dimanche j’avais des amis avec leur bébé et ils ont trouvé mes photos magnifiques. Ils m’ont remercié d’avoir fait de si belles photos de leur famille. Cela m’a beaucoup touché.
Et j’ai vu votre vlog dans les Alpes : très chouette! (en ce moment il pleut sur les Alpes: c’est moins bien) J’attends avec impatience que Lumix sorte l’équivalent du GH6 en version orienté photo: tu crois que ça arrivera?
En tout cas le GH6 donne de très belles images. J’ai bien aimé le coucher de soleil notamment!
Merci et bravo pour tout votre travail de passionnés Lumix!
Bonne soirée,
Julien

Répondre
Nadia et Benoit 8 avril 2022 - 21 h 26 min

Bonsoir Julien,

Je ferai moi même mon propre comparatif sur les ouvertures selon la taille du capteur mais les journées sont chargées et les soirées aussi pour faire tout ça 🙂

Il n’empêche que pour alterner entre plein format et micro 4/3 au quotidien, en terme de flou d’arrière plan, je préfère le plein format. C’est du ressenti et cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas faire de belles photos avec le micro 4/3 ! J’ai des photos magnifiques de mon fils dans l’un et l’autre format (mais je préfère quand même le plein format pour les portraits).

Ravie que le vlog t’ait plu ! Vive la montagne et j’espère que le beau temps va revenir ! Mon avis est qu’il y aura un successeur du G9 en fin d’année (je n’ai aucune infos, c’est vraiment un avis) qui embarquera le capteur du GH6 et certaines de ses évolutions ! Voilà pourquoi ce GH6 me semble enthousiasmant aussi ! Et je pense qu’il y aura ensuite un successeur du GX9 qui, j’espère, aura le style du GX8 ! Voilà pour mon point de vue et je croise les doigts d’avoir raison lol !

Bonne soirée et à bientôt,

Nadia.

Répondre
Julien 9 avril 2022 - 9 h 36 min

Bonjour Nadia,
Je te remercie pour ta réponse. Je suis bien conscient des faiblesses du micro 4/3: le flou d’arrière-plan ou les couleurs sont apparemment meilleurs en plein format. C’est pour cela que j’hésite à investir dans de nouveaux objectifs, surtout que le Lumix Leica DG Vario Summilux 10-25 mm f/1.7 est au prix du boîtier du S5! Donc, pour l’instant je tergiverse, d’autant que ce sont des investissements importants. C’est pareil pour le zoom GX Vario 35-100mm f/2.8 que j’envisageais…
Ceci dit les portraits que Panasonic a mis en ligne pour le Lumix Leica DG Vario Summilux 25-50 mm f/1.7 sont vraiment magnifiques: j’adore. C’est sans doute aussi le style et le talent du photographe qui jouent. Et, dans ce domaine, j’ai encore beaucoup à progresser, quels que soient l’appareil et l’objectif!
Je serai heureux de voir le successeur du G9. Je me demande comment il pourra s’appeler. Ce sera sans doute un très bel appareil. Oui je suis sûr que tu auras raison! Enfin, je croise les doigts moi aussi, ou je touche du bois.
Merci encore, bon week-end,
Julien

Répondre
Nadia et Benoit 9 avril 2022 - 10 h 28 min

Bonjour Julien,

Sur les couleurs, on peut faire plein de belles choses en post-traitement et même en JPEG avec les styles photos ! J’ai commencé à faire de la photo studio aussi et dans ce cas là, le micro 4/3 se défend très bien 🙂 Dès que j’ai le temps, je ferai un comparatif avec des exemples concrets, un peu comme l’article RAW vs JPEG. Mais il me faudrait des journées de 48h rien que pour moi lol !

L’objectif joue énormément dans la qualité des photos aussi ! Et de ce que j’ai vu du capteur du GH6, les couleurs sont très belles ! La différence est plutôt dans ce que j’appelle la gestion de la lumière, le capteur des Lumix S permet vraiment de retranscrire certaines lumières difficiles ou subtiles. Je trouve que les photos du Lumix S 50 mm f1.8 en sont un bel exemple. Celles prises avec le Lumix S 24-105 mm f4 aussi. Je n’ai pas encore trouvé ça sur micro 4/3 mais je vais continuer de pousser le GH6 sur ce point 🙂 Car il ne faut pas oublier que les derniers boitiers micro 4/3 de Panasonic ont un capteur qui a 5 ans…il y a eu des progrès, sûrement depuis. J’attends les belles lumières de printemps et d’été pour me faire un avis sur ça ! Car la lumière et les couleurs sont bien plus important que l’autofocus, par ex, à mes yeux !

Comme toi, le 10-25 mm (et le 25-50 mm) me font très envie mais pour le moment ce n’est pas raisonnable ! Ensuite, de mon expérience, les investissements dans un objectif sont l’occasion d’en découvrir plus sur sa pratique et le micro 4/3 se revend vraiment bien en occasion 🙂 J’ai acheté pas mal d’objectifs qui m’ont permis d’apprendre beaucoup de choses et que j’ai revendu par la suite.

Je pense que ce sera le G10 lol ! Panasonic fait rarement dans le mark II, etc. Affaire à suivre mais je croise les doigts aussi car vu ce qu’embarque le GH6 sur la partie photo, si le futur G9 a la même chose, il sera super chouette en photo !

Bon week-end dans les montagnes qui j’espère sera ensoleillé !

Nadia.

Répondre
Alex 30 juillet 2021 - 12 h 21 min

Bonjour Nadia,
attention, en terme de PDC comme en terme de « qualité » (si on tient compte de l’équivalence f/1.4 mFT=f/2.8 FF et 100ISO mFT=400ISO FF), ce 25-50mm est en réalité un 50-100mm f/3.5 en plein format, et là on trouve mieux en FF avec les 24-70 et 70-200 f/2.8 et même dans certaines marques des 24-105 f/4 (presque identique en PDC avec plus de courtes focales pour un poids similaire et un prix inférieur).
Tout comme « impossible en plein format », introuvable oui, impossible non parce que dans l’absolu rien ne les empêche d’en faire excepté ce que ça couterait (aux constructeurs comme aux utilisateurs) et ce que ça pèserait/mesurerait, à l’instar du 28-70mm f/2 de Canon qui contrairement aux idées véhiculées auraient pu être fait sur monture reflex (Sigma a bien fait un 24-35 f/2 sur monture Nikon F encore moins large que celle de Canon), mais quand on voit ce que ça pèse et coute on comprend pourquoi ça se vend au compte-gouttes et pourquoi ils n’en font pas de plus lumineux.

Répondre
raymond zacharski 12 juillet 2021 - 9 h 31 min

Bonjour, pensez vous que le 25-50 1.7 leica ne sera pas trop volumineux pour mon GX9 ?
Merci

Répondre
Nadia et Benoit 12 juillet 2021 - 9 h 59 min

Bonjour Raymond,

Oui, il est volumineux et il faudra sûrement assurer convenablement la prise en main. Mais en soutenant bien l’objectif avec votre main gauche (comme conseillé pour une bonne prise en main), ça devrait le faire.

En tout cas, vu ce dont est capable le GX9 et vu ce beau caillou qu’est le 25-50 mm, c’est dommage de s’en priver ! Pour comparaison, j’ai eu GX9 + 100-300 mm et ça ne gênait pas du tout 😉

Bonne journée,

Nadia.

PS : nous sommes un blog 100% indépendant des marques, n’hésitez pas à nous soutenir pour nous aider à continuer à rédiger des articles sur notre temps libre.

Répondre
raymond zacharski 12 juillet 2021 - 19 h 18 min

Bonsoir Nadia, merci pour votre réponse
J’ai également le 100-300 donc je vois que cela pourra se faire, quoique cet objectif, je ne l’utilise pas souvent. j’emmène souvent le 14-140 ou le 8-18 leica. j’ai également le 25 mm fixe.
c’est pour cette raison, vu le prix du 25-50, je prend le maximun d’infos avant de me lancer
Bonne soirée à vous et merci encore

Répondre
Nadia et Benoit 13 juillet 2021 - 6 h 51 min

Bonjour,

je vous en prie ! C’est bien vous allez pouvoir comparer en terme de gabarit ! 🙂 Oui, le 100-300 mm n’est pas vraiment un objectif du quotidien ! Pour ma part, c’était plus un objectif « montagne » pour photographier les sommets ou les animaux.

Bonne journée,

Nadia.

PS : nous sommes un blog 100% indépendant proposant du contenu rédigé sur notre temps libre. N’hésitez pas à nous soutenir pour nous permettre de continuer.

Répondre

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En Savoir Plus