Filtres carrés K&F Concept : avis et test terrain

par Nadia et Benoit

Les filtres photo comme vidéo, c’est un vrai casse-tête. Pourquoi ? Parce qu’il en manque toujours un. Quand on possède de nombreux objectifs avec des diamètres différents, on se retrouve très vite à ne jamais avoir la bonne taille de filtre. Et ne vous pensez pas à l’abri, c’est le genre de situation qui arrive très vite. Sur le terrain, pour photographier comme filmer, je m’arrache souvent les cheveux parce que je n’ai jamais le filtre à la taille adéquate. Pourtant, j’ai déjà dépensé pas mal d’argent en filtres ND variables. Alors, cet été, j’ai décidé qu’il était temps de changer de méthode. J’ai choisi de tester une autre solution que les filtres circulaires : les filtres carrés. Je suis partie avec le Système X-Pro de filtres carrés K&F Concept. Voici mon avis à travers un retour d’expérience sur le terrain.

filtres carrés K&F Concept Système Pro

Présentation des filtres carrés K&F Concept et du porte filtre Système Pro

La montagne, c’est chouette, d’autant plus quand il fait beau. Soleil, brise fraîche et paysages magnifiques, que demandez de plus ? Mon appareil photo autour du cou, il n’y a qu’à se concentrer sur le plaisir de prendre des photos. D’autant plus que je suis partie avec deux magnifiques objectifs, le Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art et le Sigma 24 mm f1.4 DG DN Art. J’avais tout pour être heureuse durant nos randonnées en famille. Jusque là, tout va bien !

La galère des filtres circulaires

Jusqu’au moment de photographier en pose longue. Sans filtre ND, impossible de s’adonner à cette pratique en pleine journée. Et jusqu’à présent, mes seuls filtres ND variables circulaires étaient de φ62 mm, φ67 mm et φ77 mm. Pas de chance, je suis partie avec des objectifs ayant une taille de filtre de φ72 mm et φ82 mm. Or, pour filmer, c’est chouette d’avoir des objectifs à très grande ouverture mais sans filtre ND, impossible d’utiliser un tel réglage en journée. Quelle frustration. 400€ de filtres en poche pour qu’aucun ne soit compatible avec mes objectifs du moment.

filtres carrés K&F Concept
Pour une pose longue en journée, le filtre ND est obligatoire.

Pourtant, il existe bien une solution à mon problème : les filtres carrés qui s’adaptent par un système de porte-filtre à toutes les tailles d’objectifs. Mais, pendant longtemps, je ne me sentais pas concernée par cet problématique. Je trouvais que les filtres carrés étaient bien trop chers pour ma pratique. Je me disais qu’un filtre ND variable circulaire me suffirait. Puis j’ai eu besoin d’un deuxième, puis d’un troisième filtre. Et maintenant que j’en ai besoin de bien plus, tout en ayant dépensé déjà beaucoup d’argent en filtres. Je me suis dis que finalement, les filtres carrés ce n’est pas si cher. Une fois acheté, on est tranquille une bonne fois pour toute.

Filtres carrés et tailles de filtres

J’ai donc changé d’avis et opté pour les filtres carrés K&F concept et plus exactement le Système X-Pro qui permet d’adapter des filtres carrés sur tous les objectifs. J’ai pris le pack complet avec un filtre polarisant, trois filtres ND (ND8, ND64 et ND1000) et des bagues d’adaptation pour différentes tailles d’objectifs. C’est un beau coffret qui est parfaitement complet et s’adapte autant à la pratique photo que vidéo. Avec ce pack, je peux utiliser les filtres sur des objectifs avec un diamètre qui va du φ67 mm au φ82 mm. Cela couvre une grande partie de mes objectifs. Et au besoin, je peux toujours acheter une bague d’adaptation supplémentaire pour une autre taille de filtre et ça pour un prix modique.

filtres ND carrés et pose longue en journée
En vidéo aussi, en journée, le filtre ND est encore plus indispensable.

Système de porte-filtre : un investissement long terme

Cette solution est la plus intéressante économiquement dès lors qu’on a plus de deux tailles de filtres. Mais surtout, on n’est plus limité. Cet hiver, pour notre Vlog au Lumix GH6, nous n’avions pas pu effectuer les réglages comme on le souhaitait car nous n’avions pas la bonne taille de filtre ND. Et jusqu’à présent, je me freinais dans ma pratique en me contentant de faire avec ce que j’avais déjà. Cette fois-ci, j’ai pu enfin m’exprimer comme je le souhaitais en photo et en vidéo. Fini les limitations à la créativité.

cours photo Lumix GH

Vous êtes complètement perdus avec le manuel utilisateur de votre Lumix ? Vous débutez en photo ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil ainsi que les réglages photo !

Maintenant que je vous ai brossé le contexte de mon test terrain des filtres carrés K&F Concept, je vais vous présenter la solution avec sa prise en main. Ensuite, je vous partagerai mon retour d’expérience sur la pratique photo et vidéo, notamment sur la partie qualité d’image.

Prise en main des filtres carrés K&F Concept

Je dois dire que c’était la première fois que j’essayais un produit K&F Concept. Jusqu’à présent, j’avais toujours acheté des filtres Hoya. Je ne suis pas trop du genre à sortir des sentiers battues pour mon matériel photo. Je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre. Finalement, dès le début, avec son beau packaging, j’ai été agréablement surprise. En premier lieu, la sacoche de rangement est très élégante. C’est futile mais j’attache beaucoup d’importance à l’esthétisme. La sacoche est si jolie que je l’ai photographié sous toutes les coutures.

Un packaging de qualité et bien pensé

Au delà de son style, cette sacoche est très pratique pour ranger ses filtres et les transporter. Jusqu’à présent, ranger les filtres, c’était un casse-tête. Ils restaient dans leur emballage. Du coup, dès que je voulais les utiliser, sur le terrain, il fallait les retirer de leur boîte en plastique fixée par un scotch… Ici, c’est bien plus simple car ils sont tous ranger au même endroit et je peux les sortir à tout moment facilement. La sacoche est ainsi très bien organisée et le matériel est protégé.

prise en main système pro porte filtre

En montagne, le matériel est mis à rude épreuve entre poussière, orage,… sur les chemins de randonnées, même en étant précautionneux, on ne peut pas pallier à tous les risques. J’étais donc bien contente d’avoir cette sacoche. C’est d’autant plus vrai qu’elle est de bonne qualité. Lors d’une séance photo, la sacoche a pris la pluie. J’ai eu un peu peur pour son revêtement. Finalement, elle ne garde aucune trace de l’intempérie.

Chaque filtres est à sa place

Son dernier atout à cette sacoche, c’est en terme de rangement. On a tout sous la main rapidement et c’est bien organisé. Quand on ouvre la sacoche, on observe à l’avant toutes les bagues d’adaptation pour les différentes tailles d’objectifs. De base, on a des bagues d’adaptations allant de φ67 mm à φ82 mm. Mais on peut ajouter des bagues d’adaptation en supplément et le tarif est très abordable. D’ailleurs, je vais acheter une bague d’adaptation en φ55mm pour le Leica 9 mm f1.7 et une autre bague d’adaptation en φ62 mm pour le Leica 12-60 mm f2.8-4.0. Maintenant que j’ai testé la solution et que j’en suis convaincue, je vais pouvoir avancer sur le sujet des filtres, sereinement.

À côté des bagues d’adaptation, on trouve l’élément principal : le système de porte filtre. Ici, j’ai choisi le système X-Pro de porte-filtre chez K&F Concept. Je voulais quelque chose de robuste pour mes sessions en montagne. Par ailleurs, vu que je photographie en famille, je préfère avoir du matériel dans lequel je peux avoir une totale confiance.

filtres carrés K&F Concept avis
Dans la pochette, tout est parfaitement rangé !

Un pack ultra complet

Le pack que j’ai choisi comporte un filtre polarisant circulaire qui se range parfaitement dans la sacoche. Ensuite, quand on tire sur la languette de la sacoche, on a alors trois filtres carrés ND qui apparaissent. En effet, le pack contient un filtre ND8, un filtre ND64 et un filtre ND1000. C’est un excellent trio qui permet de s’adapter à toutes les conditions de lumières et toutes les envies créatives, autant en photo qu’en vidéo.

Au début, tout ce matériel est un peu intrigant mais je vous rassure, dans la boîte, on trouve une notice explicative de montage. Et point très positif, elle est traduite en français. Si vous vous sentez perdu, vous aurez des explications. Quand j’ai reçu la boîte, le premier soir, j’étais forcément un peu désorientée. Mais je vous rassure, après une ou deux manipulations, on est totalement à l’aise.

filtre polarisant K&F Concept
Le filtre polarisant circulaire

Une installation simple et facile

Très vite, je suis facilement passée d’un filtre à l’autre et d’un objectif à l’autre, c’est très facile d’utilisation. Vous constaterez aussi que c’est bien organisé. Quand on randonne avec plusieurs objectifs et qu’on photographie avec un enfant qui peut réclamer maman à tout moment, l’organisation, ce n’est jamais anecdotique. J’apprécie donc ce sens du détail.

filtre ND8 K&F Concept
Voici le filtre ND8

En pratique, l’installation est aussi facile que rapide. Durant tout ce test terrain, j’ai éprouvé la solution des filtres carrés K&F Concept et son système X-Pro de porte-filtre sur deux objectifs. Je suis passée sans cesse du Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art qui a une taille de filtre de φ82 mm au Sigma 24 mm f1.4 DG DN Art et sa taille de filtre de φ72 mm. Je n’ai pas trouvé cela pesant, bien au contraire.

cours photo Lumix GX

Vous êtes complètement perdus avec le manuel utilisateur de votre Lumix ? Vous débutez en photo ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil ainsi que les réglages photo !

Comment installer les filtres carrés K&F Concept et le système de porte-filtre pro ?

Concrètement, vous devez prendre la bague d’adaptation dans la taille de votre objectif. Ensuite, on la fixe dessus comme n’importe quel filtre circulaire. Une fois que vous avez vissé la bague d’adaptation, on passe à la pièce maîtresse. On va installer le système de porte-filtre en le glissant sur la bague. À l’aide d’une petite roue à l’arrière du porte-filtre, on verrouille le tout.

filtre carré ND64 K&F Concept
Le filtre ND64

Bague d’adaptation et porte-filtre

Dans ce porte-filtre, on peut alors insérer le filtre polarisant circulaire. Le filtre polarisant vous permettra ainsi d’atténuer les hautes lumières. Sur le côté du porte-filtre, on trouve une petite roue qui vous permet de choisir l’angle du filtre polarisant. Personnellement, ce qui m’intéressait le plus dans ce pack, ce sont les filtres ND. Je suis moins adepte du filtre polarisant.

Insérer les filtres carrés K&F Concept à l’avant

À l’avant du porte-filtre, on trouve des glissières pour insérer un ou plusieurs filtres carrés. Pour ma part, j’ai utilisé les trois filtres ND que contient le pack. Un filtre ND8, un filtre ND64 et un filtre ND1000. Ils se glissent très facilement à l’avant du porte-filtre et je suis, encore une fois, passée d’un filtre ND à l’autre en toute simplicité. En pratique, plus le chiffre du filtre ND est grand, plus il assombrit la scène et moins il y a de lumière qui rentre dans le capteur.

filtre carré ND1000 K&F Concept
Le filtre ND1000

Ces trois niveaux de filtres sont une excellente base pour la pose longue et la vidéo en journée à grande ouverture. On a ainsi toute la latitude pour s’adapter aux conditions de lumière et à ses envies en terme de créativité. Moi qui suis habituée au filtre ND variable, je craignais d’être en difficulté avec des filtres ND « fixes ». Il n’en fut rien et je trouve même que je préfère avoir plusieurs niveaux de filtres et jongler entre les trois, plutôt qu’un filtre ND variable.

Résistant à la poussière et à l’humidité

En terme de construction, ces filtres disposent d’un revêtement qui les protègent des rayures. K&F Concept met également en avant le fait qu’ils sont résistant à l’eau. Je le confirme car j’ai pris un orage alors que j’étais en train de photographier. Les filtres ont très bien résisté et je n’ai eu aucun dommage suite à cette mésaventure.

Qualité optique et filtres carrés K&F Concept

En terme de prise en main, c’est donc aussi facile que pratique. Mais bien sûr, quand on met du verre devant du verre de très haute qualité, on a qu’une seule inquiétude : la qualité d’image. D’ailleurs, c’est pour cela que j’avais acheté des filtres ND circulaire Hoya. J’avais choisi une marque réputée pour m’assurer de dégrader le moins possible la qualité de mes images.

Une excellente qualité d’image même au grand angle

Justement, il y a un point très important, le polarisant comme les filtres carrés K&F Concept, sont compatibles avec toutes les focales, y compris un ultra grand angle. Au contraire, un des points de difficultés avec mes filtres circulaires ND variables Hoya, c’est qu’ils ne s’adaptaient pas au grand angle et à l’ultra grand angle. En dessous de 28 mm (en plein format), j’avais une croix qui se formait. C’était précisé avant l’achat mais vu le prix et question pratique, c’est gênant. Je ne pouvais donc pas utiliser d’ultra grand angle avec ces filtres. Or, je suis partie cet été avec deux grand angle. Ainsi, j’étais ravie de la parfaite compatibilité entre filtres carrés K&F Concept et focale grand angle.

filtres carrés K&F Concept et qualité d'image
24 mm – f16 – 6 secondes – ISO 100

Pas de vignettage

Puisque j’étais en plein test terrain des deux objectifs, j’ai été très attentive à la qualité optique. Ainsi, il n’y a pas de vignettage, quand on utilise les filtres carrés K&F Concept, même sur un ultra grand angle. Alors que je photographiais avec des optiques de très haute qualité, je n’ai vu aucune différence sur mes photos entre celles prises avec filtre et celles sans filtre. J’ai exactement la même qualité d’image !

Système X-Pro K&F Concept
24 mm – f16 – 30 secondes – ISO 100

Je n’ai pas non plus eu à déplorer de flare sur mes photos. Attention, c’est à condition qu’il n’y ait pas de poussières sur le filtre ou à l’avant de la lentille. Il faudra donc toujours veiller à bien nettoyer votre matériel. De même, les projections d’eau peuvent amener du flare involontairement. Mais en dehors de ces deux points d’attention, j’ai photographié au grand angle sans aucune difficulté.

Photo en pose longue en pleine journée
24 mm – f16 – 15 secondes – ISO 160

Je suis donc satisfaite d’avoir choisi ce système de filtres car je ne suis plus limitée dans mes envies créatives. Pour autant, je ne rogne pas sur la qualité des photos. Amateurs de poses longues en journée, ces trois filtres ND sont indispensables.

Un filtre polarisant de qualité

Quant au filtre polarisant, on peut l’utiliser seul ou avec les filtres ND. De la même manière, je n’ai pas vu de baisse de qualité de mes photos quand j’utilise le filtre polarisant. Par contre, le filtre polarisant modifie parfois le rendu de la température de couleur. J’ai parfois dû corriger la balance des blancs en post-traitement. Ce n’est pas anormal, il faut juste être très attentif quand on règle le filtre polarisant. Or, en journée, en plein soleil, on ne voit pas forcément très bien. Néanmoins, l’avantage du filtre polarisant c’est qu’il va atténuer les hautes lumières. Par ailleurs, on pourra effectuer des poses encore plus longues quand on le cumule avec un filtre ND. En effet, il diminue aussi la quantité de lumière qui entre dans le capteur.

photo en pose longue et reflets dans lac
20 mm – f16 – 30 secondes – ISO 100

Une parfaite qualité d’image en vidéo aussi

À côté de la pratique photo, j’ai utilisé les filtres ND K&F Concept aussi en vidéo. J’ai envie de dire, surtout en vidéo ! Pour filmer, dès lors que je tourne en extérieur, en journée, je suis obligée de fixer un filtre ND. Aussi, Benoît m’a filmé à l’heure dorée avec un filtre ND64 car j’avais réglé l’ouverture sur f1.4 pour avoir beaucoup de flou. De la même manière, lors du tournage de la prise en main des Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art et 24 mm f1.4 DG DN Art, nous avons également dû fixer le filtre ND64 afin d’utiliser une grande ouverture de f1.2.

Une colorimétrie fidèle

En terme de qualité d’image, alors que nous avons filmé avec les excellents Lumix S5 et Lumix GH6 et des optiques haut de gamme, comme le Leica 42.5 mm f1.2, je dois dire que la qualité d’image en vidéo est parfaite. De la même manière, la colorimétrie est tout aussi belle que fidèle. Moi qui attache beaucoup d’importance au rendu de couleurs, je suis contente.

Alors que je n’ai pas eu la même satisfaction avec mes filtres ND variables que je trouvais finalement compliqué au moment d’effectuer les réglages. Là, en quelques minutes, je choisi le bon filtre ND et j’applique les bons réglages en fonction de mes conditions de lumières et de ma scène. Voilà, je suis prête à tourner. Et encore une fois, je n’ai aucune perte de qualité.

Comme vous l’aurez compris, ce système correspond parfaitement a mon besoin. C’est facile, pratique à l’usage et surtout c’est du matériel de qualité. Je n’ai aucune dégradation de la qualité de mes photos comme de mes vidéos. Je peux donc faire confiance à ces filtres carrés K&F Concept et me concentrer sur la manière dont je veux photographier ou filmer.

Prix des filtres carrés K&F Concept

Niveau tarif, le système de filtre pro avec le pack de trois filtres carrés K&F Concept coûte dans les 300€. Ce prix peut paraître élevé mais il faut dire que c’est le pack le plus complet avec trois filtres ND (8, 64 et 1000), en plus du filtre polarisant. De ce fait, on peut gérer toutes les conditions de lumière et toutes les envies en terme de prise de vue. Au final, c’est un achat une bonne fois pour toutes. Ce pack est disponible sur Amazon. Il existe aussi un pack moins cher avec seulement un filtre ND 1000 et le filtre polarisant, disponible sur Amazon. Enfin, il existe un troisième pack avec un filtre ND 1000, un filtre ND8 gradué et un filtre polarisant. Ce pack est aussi disponible sur Amazon. Enfin, il existe un système de porte-filtre moins onéreux. Le pack contient un filtre ND1000 et est disponible sur Amazon.

Un excellent rapport qualité/prix

En fin de compte, quand je compare au coût d’un seul filtre ND variable circulaire qui n’est compatible qu’avec une seule taille d’objectif, je regrette de ne pas avoir opté pour la solution des filtres carrés dès le début. À la place des 400€ en filtres ND variables, j’aurai économisé du temps et de l’argent à acheter tout de suite des filtres carrés. Il m’aurait alors suffit de débourser 20€ pour acheter une bague d’adaptation supplémentaire en φ62 mm ou en φ55 mm.

Système de porte-filtre X-Pro de K&F Concept
20 mm – f16 – 30 secondes – ISO 100

Autre point que j’apprécie, c’est la flexibilité ! En plus du pack et des trois filtres ND, on trouve de très nombreux filtres compatibles avec le système de porte filtre. Ainsi, j’ai déjà repéré un filtre anti-pollution lumineuse pour les photos de nuits. J’aimerai aussi un filtre gradué ND8 pour les photos en pose longues avec des zones lumineuses et des zones sombres. Bien sûr, c’est le genre d’ajout qu’on acquiert au fur et à mesure. L’avantage, c’est que quelque soit l’objectif que je possède, mes filtres seront compatibles ! Le pack comme les accessoires sont donc très vite rentabilisés.

En conclusion

Finalement, c’est un excellent rapport qualité/prix et j’insiste sur le mot qualité. Je ne suis pas trop du genre à aller vers des marques «moins connues ». Je suis agréablement surprise par la qualité des produits, de l’emballage jusqu’au résultat de mes photos. Pour un prix de départ, certes élevé, mais vite amorti, je vais enfin pouvoir m’amuser plus souvent en pose longue. Fini le temps où je me compliquais la vie à choisir mes objectifs en fonction de leur diamètre plutôt que de mes envies photos. 

En vidéo aussi, c’est carrément une solution qui va me permettre de filmer avec une grande ouverture en pleine journée. C’est d’autant plus vrai que le matériel est résistant et qu’il est facile à manipuler. Je n’ai donc plus de limite dans mes prises de vue en raison d’une forte luminosité, quelque soit l’optique fixée. C’est donc une découverte positive !

Ce test a été rédigé suite à un prêt de matériel non rémunéré de la part de K&F Concept. Cela n’enlève en rien l’objectivité de notre avis. En effet, nous proposons du contenu 100% indépendant, et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens Amazon, Fnac.com ou Digit-Photo avant d’acheter. Cela ne vous coûtera pas plus cher mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

Vous pourriez aimer aussi

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez la conservation et la manipulation de vos données sur ce site.

2 commentaires

JOEL L 16 août 2022 - 11 h 50 min

Bonjour Nadia et Benoît, je ne connaissais pas cette marque il y a deux mois mais j’ai récemment acheté chez eux un trépied en fibre de carbone et je dois dire qu’il est d’excellente qualité pour un prix beaucoup beaucoup moins cher que disons, un Manfrotto… Un équipement compact et léger, donc facile à emporter, mais également solide, c’est exactement ce que je recherchais.
Pour en revenir aux filtres je me aussi décidé a acheter un kit ND 8/64/1000 chez Hoya pour mon objectif principal d’un diamètre de 77 mm. Je n’ai pas encore eu l’occasion de m’essayer aux poses longues par faute de sujet approprié, mais compte tenu du fait que j’ai maintenant des objectifs d’autres diamètres, je ne suis finalement pas certain d’avoir fait le bon choix… Je pense que même en ayant eu connaissance de l’existence de ce produit, j’aurais eu un doute sur la qualité optique, mais je vois avec votre article que K&F est finalement très au point également en optique. Dommage qu’à part sur votre blog on trouve peu d’informations et d’avis sur leurs filtres… sinon, c’est très certainement ce kit là que j’aurais acheté. Compte tenu du prix de ces petits objets, je vais dans l’immédiat me contenter d’une utilisation avec mon Lumix 24-105.

Répondre
Nadia et Benoit 16 août 2022 - 13 h 21 min

Bonjour Joël,

J’ai déjà deux trépieds Manfrotto qui sont en effet lourd. Le premier n’était pas très onéreux mais le second un peu plus ! Pour l’avenir, je vais sûrement aussi réfléchir à ce sujet 😀

Comme vous, j’ai d’abord été chez Hoya, sur du filtre ND variable car en toute honnêteté, je ne connaissais rien aux filtres. Et comme vous avez pu le lire, ce n’est pas pratique et en plus, c’est cher pur un usage trop restreint. Ce n’est pas de la faute d’Hoya, c’est le filtre ND variable circulaire qui veut ça 🙂

Comme vous, je trouvais cette solution trop chère au départ. Mais c’est en faisant qu’on apprend et grâce à mon expérience, j’étais plus à même de tester une autre solution et de l’apprécier ! Je ferai aussi un guide sur les filtres grâce à cela !

Petite astuce, vous pouvez aussi vendre vos filtres ! Je pense que c’est ce que je ferai à terme avec les filtres circulaires ! Après Benoît trouve qu’en milieu citadin, les filtres circulaires sont plus discrets que les filtres carrés.

Je vous souhaite une très bonne journée et vous remercie de nous avoir relaté votre expérience !

Nadia.

PS : vous pouvez soutenir notre blog 100% indépendant, sans partenariat avec les marques, en achetant directement via nos liens. Il vous suffit de cliquer sur le vendeur qui vous intéresse juste avant d’acheter. Ça ne vous coute rien mais ce simple geste nous soutient ! Cela nous permet de rédiger des articles de qualités et sincères sur notre temps libre 🙂 Vous pouvez aussi nous faire un don ou utiliser le code BLOGNADIA sur Digit-Photo.

Répondre

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En Savoir Plus