Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art : magnifique ultra grand angle

par Nadia et Benoit

Voici une superbe focale fixe ultra grand angle ! La sortie du Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art est, désormais, officielle ! Et c’est tant mieux car voilà un très bel objectif compatible en L-Mount (Sigma, Lumix S et Leica) et en E-Mount (Sony) qui a de quoi plaire à de nombreux photographes. Son maître-mot : la qualité sans aucun compromis. Cela commence par sa très grande ouverture de f1.4 qui avait tout pour me plaire. Et cela tombe bien car j’ai pu emmener ce Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art dans les Alpes afin de vous partager mon avis. Au programme, beaucoup de randonnées mais surtout des photos de paysage, du bokeh et une séance d’astrophotographie en pleine montagne ! Il y a fort à dire pour ce long test terrain et nous terminerons par son excellent rapport qualité/prix.

Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art

Ergonomie du Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art

Dès l’ouverture de la boîte, quand j’ai reçu cet objectif, la première chose qui m’a frappé, c’est l’esthétisme de cette optique. Ce n’est pas un objectif comme les autres ! Avant même de le fixer, on ne peut que le trouver clinquant ! Je n’ai pas boudé mon plaisir d’avoir autour du cou un aussi beau caillou. Son style est élégant, j’adore particulièrement son pare-soleil en forme de pétale qui termine parfaitement sa ligne. Et je peux vous dire que vous vous ferez remarquer avec un si bel objet.

Une focale fixe ultra grand angle qui ne passe pas inaperçue

D’ailleurs, lors de notre dernier soir à la montagne, nous avons dîné au restaurant. Grâce à son angle de vue large, j’avais choisi ce 20 mm pour photographier les plats de notre dernière soirée de vacances. Lorsque Benoît m’a photographié, le gérant a tout de suite remarqué notre bel objectif. Il n’y a pas besoin d’être connaisseur pour apprécier au premier coup d’oeil la qualité de construction de cette optique.

Une version DG DN moins lourde que la précédente

Évidemment qui dit qualité, dit poids plus conséquent. Ce Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art ne s’adresse pas à vous si la légèreté est un critère fondamental. En effet, il pèse 635 grammes et mesure 11,12 cm de long. On est loin du gabarit du Sigma 20 mm f2 DG DN Contemporary pesant 355 grammes et qui se glisse facilement dans un sac photo. Mais ce 20 mm en version Art joue dans une toute autre cour. C’est l’excellence en tout point. Par ailleurs, il est plus léger que l’ancienne version DG HSM qui pesait 950 grammes. Il est plus beau aussi mais ça c’est un autre sujet.

Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art L-Mount

Personnellement, malgré de très longues randonnées avec cet objectif, autour du cou, durant des journées entières, et bien, son poids ne m’a pas gêné. Pourtant, j’avais aussi dans mon sac photo le Lumix GH6 ou encore le 24 mm f1.4 DG DN Art. J’aime tellement ces objectifs à f1.4 et leur grande qualité optique que le poids m’importe peu. Vu la beauté des photos prises avec cet objectif, tous les prétextes sont bons pour le sortir et je l’ai très très vite adopté.

Une construction de qualité comme toujours

Au delà de son esthétisme et de son gabarit, le Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art a une formule optique composée de 17 éléments répartis en 15 groupes dont 2 lentilles à faibles dispersions et 3 lentilles asphériques. Quant à son diaphragme, il est composé de 11 lamelles.

Au delà de sa très belle construction optique, c’est aussi un objectif complet en terme de bagues et de boutons. Ainsi, on trouve une bague d’ouverture. De la sorte, vous pouvez choisir votre ouverture directement sur l’objectif. Personnellement, je préfère effectuer ce réglage sur mon boitier. Et justement, on trouve un bouton pour verrouiller la bague d’ouverture. Alors, vous n’aurez pas de risque que la bague d’ouverture tourne toute seule dans votre sac photo. Cela évite de commencer une séance photo avec le mauvais réglage.

test terrain Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art

De même, il est possible de choisir si la bague d’ouverture émet un léger « clic » lorsqu’on la tourne. Quand on photographie, particulièrement au viseur, il est souvent plaisant d’entendre et sentir le cran de chaque niveau d’ouverture. C’est un petit plus agréable pour ressentir ses réglages. Par contre, en vidéo, ce genre de bruit est très mal venu. C’est pourquoi les vidéastes trouveront la possibilité de désactiver le clic. Voici donc un objectif qui s’adapte autant aux photographes qu’aux vidéastes.

Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art ergonomie

Nouveau bouton MFL LOCK

En plus de la bague d’ouverture, on trouve aussi une bague de mise au point manuelle. Cette bague tourne parfaitement. Je peux d’autant plus le dire que j’ai photographié en mise au point manuelle pour le feu d’artifice du 14 Juillet comme lors de ma séance d’astrophoto. D’ailleurs, sur l’objectif, on trouve un bouton LOCK MFL. Quand on l’active, la bague de mise au point manuelle est verrouillée. C’est un bouton très pratique pour éviter de modifier sa mise au point par erreur. Dans la nuit, c’est le genre de désagrément qui peut vite arriver.

Classiquement, on trouve aussi un bouton AF/MF pour passer de la mise au point automatique à la mise au point manuelle directement sur l’objectif. Enfin, dernier bouton, le AFL permet de se créer un raccourci sur l’optique.

Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art boutons

Tous ces éléments de construction montrent bien qu’on est sur un objectif haut de gamme. Par ailleurs, il est fourni avec un pare-soleil en pétale et une housse de protection rembourrée. Pour nos trajets en train ou en car, c’est toujours rassurant d’avoir une housse de protection de qualité pour transporter mon matériel.

Possibilité de fixer des filtres à l’avant et à l’arrière

Quant à sa taille de filtre, elle est de φ82 mm. Sa lentille n’est pas bombée, de sorte qu’on peut lui fixer un filtre protecteur ou encore un filtre ND à l’avant de la lentille. Mais, il faut savoir qu’on peut aussi fixer un filtre à l’arrière de l’objectif. Si vous possédez ce genre de solution, cela vous évitera de vous équiper à nouveau.

avis Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art

Enfin, ce Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art est doté d’une construction résistante à la poussière et à l’humidité. Et j’ai envie de dire, heureusement ! Car, vous ne le verrez pas sur les photos, mais durant notre séjour à la montagne, avec la sécheresse, certaines pistes de randonnées étaient très très poussiéreuses ! J’ai eu des couches de poussières sur mes appareils photo ! De même, grand classique de la randonnée, on s’est également retrouvé sous un orage alors que j’étais en train de prendre des photos. J’ai à peine eu le temps de ranger le matériel qu’on était trempé. Mais plus de peur que de mal, le matériel a survécu !

cours photo Lumix GH

Vous êtes complètement perdus avec le manuel utilisateur de votre Lumix ? Vous débutez en photo ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil ainsi que les réglages photo !

Quel appareil photo est compatible avec le Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art ?

Maintenant que vous savez tout sur les qualités de construction de cet ultra grand angle, avec quel appareil photo est-il compatible ? Ce Sigma 20 mm f1.4 est une focale fixe en L-Mount et en E-Mount. Il est donc compatible avec les appareils photo hybrides Sigma, Lumix S et Leica SL (plein format) d’une part et les hybrides Sony Alpha plein format d’autre part. Ainsi, on peut le fixer avec un Sigma fp L, un Lumix S5, un Sony a7C ou encore un Sony a7 IV.

Une parfaite compatibilité avec les Lumix S

Pour ma part, c’est avec un Lumix S5 que je l’ai vissé. L’ensemble est non seulement équilibré mais aussi très esthétique. J’ai pris beaucoup de plaisir à les photographier sous tous les angles. Grâce à la poignée creusée des Lumix S, la prise en main est parfaite. J’ai pu enchaîner photos à la verticale comme à l’horizontale sans gêne.

Sigma 20 mm f1.4 DG DN prise en main

Ainsi, on peut fixer cet objectif sur les appareils photo hybrides en L-Mount comme en E-Mount. Dans ce cas là, on a une compatibilité parfaite. Cela signifie qu’il n’y a pas besoin d’ajouter une bague d’adaptation. Par ailleurs, l’autofocus fonctionne parfaitement, y compris l’autofocus continu. J’ai d’ailleurs, pris pas mal de photos de portrait avec cet objectif. Et entre nos lunettes de soleil et nos casquettes qui camouflaient nos visages, on ne lui a pas rendu la tâche facile. J’ai donc de jolies photos souvenirs de notre séjour en famille.

Au delà de sa très belle qualité de construction, c’est aussi et surtout un objectif solide. En un mois de test terrain, sur des chemins de randonnées, par tous les temps, j’ai pu faire totalement confiance à ce Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art qui a répondu présent à chaque instant. Mais vous le savez, quand bien même la construction est un critère important, ce qui est fondamental dans un objectif, c’est sa qualité optique et le type de pratique qu’il couvre ! Justement, c’est ce que je vais aborder maintenant.

Une superbe focale fixe ultra grand angle

Ce Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art est donc un ultra grand angle. Comprenez qu’il vous permet d’avoir un angle de vue large. C’est le genre d’objectif qu’on va emporter toutes les fois où on veut gagner en recul. Face à un immense paysage de montagne, devant un édifice grandiose ou dans une ruelle étroite, il y a fort à parier que cet objectif vous intéresse.

Sa particularité ici, c’est que c’est une focale fixe, on voit donc toujours de la même manière, contrairement à un zoom. En contre-partie, il dispose d’une très grande ouverture de f1.4 qui sera très utile dans bien des situations. Enfin, c’est un objectif avec une très haute qualité optique.

Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art qualité image
f7.1 – 1/500 – ISO 100

Qualité d’image du Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art

Aussi, il est digne de la gamme Art, le haut de gamme de chez Sigma. Dans toutes les conditions de prises de vue, je ne lui ai trouvé aucun défaut optique. Je n’ai vu aucun flare ou très très peu et aucune distorsion. À tous les niveaux d’ouverture, à f1.4 comme à f16, j’ai des images d’une très grande qualité. Même à très grande ouverture, je n’ai pas constaté de vignettage. De la même manière, je n’ai pas vu d’aberration chromatique !

Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art vignettage
f1.4 – 1/3200 – ISO 100

Au delà des défauts inexistants, la qualité d’image est en tout point incroyable ! Si vous aimez les images très nettes et détaillées alors voici un ultra grand angle qui va vous plaire. Toutes mes photos sont parfaitement nettes, il est excellent. En ma baladant, j’ai photographié des vaches avec leurs veaux et quand je zoome dans mon image leur pelage est parfaitement détaillé. Pourtant, ils étaient assez éloignés. Cet objectif a beaucoup de piqué et c’est quelque chose que j’aime beaucoup. Bref, sans vilain jeu de mot, le Sigma 20 mm f1.4 DG DN, c’est du grand Art.

Une très grande qualité d’image

vaches d'Abondance dans les Alpes francaises
f1.4 – 1/2500 – ISO 100

De ce fait, tous les prétextes sont bons pour photographier avec et pendant un mois, je m’en suis donnée à coeur joie. Dans les Alpes, j’ai souvent eu envie de me surpasser pour randonner plus longtemps afin de trouver le joli cadre pour faire de belles photos !

photo paysage ultra grand angle petite ouverture
f16 – 1/125 – ISO 100

L’ultra grand angle rêvé pour les photos de paysages

Avec son champ de vision large, l’ultra grand angle est idéal pour la photo de paysage. Lorsque je pars en montagne, c’est un indispensable dans mon sac photo. À vrai dire, entre un zoom standard et un ultra grand angle, si je dois choisir, je vais opter pour l’ultra grand angle pour photographier les paysages alpins.

photographie de paysage de montagne au Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art
f7.1 – 1/250 – ISO 100

La nature est un terrain de jeu incroyable et j’aime montrer son immensité. Avec ce type d’objectif, je peux d’autant plus le faire ! Au sommet d’un col, il est l’allié idéal pour photographier une vue magnifique. Je n’ai jamais eu à pester car je manquais de recul. Et il valait mieux car sur les chemins aussi étroit qu’une crête, on dispose que de très peu de place pour se déplacer et choisir son cadrage, sans risque de chute. Ainsi, du haut du col de Lovatière, j’ai pu photographier dans son ensemble la vue sur les stations de Courchevel (on reconnaît d’ailleurs la piste de l’héliport) ou encore sur Pralognan-la-Vanoise.

vue sur Courchevel depuis La plagne
f7.1 – 1/500 – ISO 100

On ne manque jamais de recul

De même, j’ai pu photographier sans les couper, les lacs Alpins, qu’ils soient naturels ou artificiels. À aucun moment je n’ai manqué de recul, sauf lorsqu’ils étaient vraiment trop grands. J’en ai même profité pour jouer avec les reflets de la montagne dans le lac. Cela faisait des mois que j’attendais de randonner à nouveau dans les Alpes et j’étais bien heureuse d’avoir un si bel ultra grand angle pour exprimer mes envies photos.

Lac des Blanchets et reflets  avec le Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art
f7.1 – 1/125 – ISO 100

Un objectif incroyable pour l’astrophotographie

Ce Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art dispose d’un autre atout en plus de son champ de vision large, c’est sa très grande ouverture de f1.4. Allié à ses grandes qualités optiques, il répond à tous les critères pour pratiquer l’astrophotographie. Justement, l’astrophoto, et particulièrement la voie lactée, j’en rêve depuis un an.

Afin d’y parvenir, cela fait plusieurs fois que j’entraîne ma petite famille en vacances loin de la pollution lumineuse. Mais quand on n’a pas de voiture et qu’on a l’habitude d’être dans une grande ville, les occasions sont rares de photographier la voie lactée. Lors de nos derniers essais, nous avions manqué de chance : température trop fraîche, temps couvert, fatigue de notre petit garçon, etc, bref, nous avons eu que des déceptions. Et je ne parle pas des fois où de toute façon la voie lactée n’était pas visible.

Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art et photo d'étoiles
f1.4 – 5 secondes – ISO 500

Mais quand on part en séjour à la montagne avec un tel objectif, qui gère parfaitement le coma sagittal et capture parfaitement les étoiles comme des points précis, on se surpasse pour réaliser son rêve. Alors, en parents ingénieux, on a utilisé de nombreux stratagèmes pour faire veiller suffisamment tard notre fils. Une fois la nuit tombée, nous voilà partis pour une rapide randonnée afin d’échapper à la lumière de la station.

Arrivés sur le plateau, nous étions couverts jusqu’au cou tandis que toute la France n’avait que le mot canicule à la bouche. On ne le savait pas encore mais nous avions, enfin, rendez-vous avec la voie lactée. Le plus long fut de trouver l’endroit idéal en terme de cadrage car dans la nuit, on ne voit absolument rien et même un lieu que vous connaissez vous paraît étranger.

Photographiez la voie lactée

Au fond de nous, nous savions, nous la sentions, et petit à petit alors que la nuit devenait noire, enfin, on a pu apercevoir, là, devant nous, la voie lactée. Une sensation difficilement explicable mais totalement incroyable. Un moment inoubliable que l’on a passé tous les trois.

Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art astrophotographie
f1.4 – 6 secondes – ISO 1600

Durant de longues minutes, je me suis concentrée sur mes réglages, dans l’obscurité complète, tandis que Benoît et notre fils admiraient le ciel.

J’ai réussi à faire veiller tard notre petit garçon pour partager avec lui un moment incroyable : admirer les étoiles ! Ce n’était pas notre premier essai, cela fait un an que je profite de chaque séjour en montagne pour quitter la pollution lumineuse des villes. Mais avec un enfant en bas âge, une séance photo d’astro n’est jamais une simple affaire. Mais cette fois-ci c’était la bonne. Entre les montagnes, au milieu de millions d’étoiles, la voie lactée avait choisi le plus beau des théâtres pour faire son spectacle.

J’ai enfin réalisé mon rêve de photographier la voie lactée. Et quelle joie d’avoir pu le faire avec sûrement le meilleur objectif pour cette pratique. Ultra grand angle, grande ouverture, qualité optique… Il coche toutes les cases de l’objectif idéal pour l’astrophotographie. Quand on est passionné de cette pratique photo, rien que pour cela, il mérite d’être dans votre sac photo.

cours photo Lumix S

Vous êtes complètement perdu avec le manuel utilisateur de votre Lumix ? Vous débutez en photo avec ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil et les réglages photo !

Une grande ouverture pour un joli bokeh

L’autre atout de sa très grande ouverture, c’est pour le flou d’arrière plan. Personnellement, je suis une fana de bokeh, c’est pour cela que je préfère ce genre d’optique. J’aime m’exprimer avec un flou très marqué. Alors, sur le papier, ce Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art avait de quoi me plaire. Et je n’ai pas été déçue.

Aussi, même si ce n’est pas une utilisation traditionnelle de ce genre d’objectifs, je me suis amusée à prendre des photos de portrait avec. Sur les chemins de randonnées, Benoît comme notre fils, se sont prêtés au jeu. Moi aussi ! D’ailleurs, je me suis même photographiée toute seule tandis qu’ils étaient restés à la location.

photo portrait avec ultra grand angle
f1.4 – 1/8000 – ISO 100
test terrain ultra grand angle L-Mount
f1.4 – 1/1600 – ISO 100 (photo prise toute seule)

Et si je ne m’attendais pas à un flou d’arrière plan aussi marqué qu’avec un 85 mm, je trouve qu’on obtient un joli bokeh qui sublime le sujet. Je suis donc très satisfaite du rendu de cet objectif. D’autant plus qu’il possède une distance minimale de mise au point assez rapprochée de 23 cm. Moi qui aime photographier les fleurs au bord des chemins, j’ai donc pu m’amuser. En plus, j’ai même réussi à approcher un papillon avant qu’il ne s’envole ! Côté bokeh, je valide totalement cet objectif !

fleur des alpes
f2 – 1/3200 – ISO 100
Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art bokeh
f1.4 – 1/800 – ISO 100

Idéal aussi pour la basse lumière

Dernier atout de sa grande ouverture, c’est pour les situations de prises de vue par faible luminosité. Pour les paysages de nuit, c’est une ouverture idéale. Aussi, non seulement, on va pouvoir emporter le Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art pour l’astrophotographie mais pas seulement ! Il ira pour tous les types de photos de nuit ! C’est pourquoi, pour le feu d’artifice du 14 Juillet, c’est lui que j’avais fixé sur mon boitier. J’ai réussi de superbes photos du feu d’artifice au dessus de la station, avec un ciel étoilé ! (Je regrette seulement que le feu d’artifice n’ait pas été tiré plus haut, contrairement aux indications qu’on m’avait donné).

Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art basse lumière
f1.4 – 13 secondes – ISO 100

De même, pour de la photo en intérieur, comme lors de notre dernier soir au restaurant, j’avais opté pour cette focale fixe à grande ouverture pour immortaliser notre dernière soirée avant le départ. C’est donc typiquement le genre d’objectif pertinent pour de la photo en intérieur.

Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art avis
f1.4 – 1/60 – ISO 100

Une focale fixe pour la ville aussi

Il n’y a pas que la montagne dans la vie ! Et justement, au delà des paysages, le Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art est typiquement le genre d’optique que j’emmènerais volontiers pour de la photo d’architecture. Aussi, lorsque j’ai passé quelques heures à Aix en Provence, c’est l’objectif que j’ai choisi de fixer pour photographier les jolies ruelles de la ville.

De même, bien que cela ne soit pas son coeur de pratique, j’ai aussi sorti cette focale fixe pour photographier une jolie maison provençale. Ainsi, il peut s’avérer utile en photo immobilière au besoin.

avis photo architecture Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art
f7.1 – 1/200 – ISO 160
photo immobilière maison Provençale
f7.1 – 1/320 – ISO 100

Que vaut le Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art en vidéo aussi ?

En pratique, je suis plutôt photo. Pour autant, ce Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art conviendra parfaitement aux vidéastes. Tout d’abord, sa lentille n’est pas bombée et on peut tout à fait lui fixer des filtres ND pour s’adapter à toutes les conditions de prise de vue. Sa grande ouverture sera ainsi idéale pour le flou d’arrière plan comme la basse lumière. Quant à son champ de vision large, ce sera parfait pour les paysages comme l’architecture.

Je dois préciser, aussi, que si cet objectif n’est pas stabilisé, c’est tout à fait classique sur un ultra grand angle. Vous ne rognez donc pas sur une stabilisation optique en choisissant cette focale fixe plutôt qu’une autre en vidéo.

photo paysage heure dorée au grand angle
f7.1 – 1/250 – ISO 100

Disponibilité et prix du Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art

Parlons maintenant d’un point fondamental : le prix ! Il coûte 999€ et si ça peut paraître élevé de prime abord, il n’en est rien en comparant les autres ultra grand angle du marché. Tout d’abord, premier point positif, dans un contexte de hausse des prix, il faut savoir que l’ancienne version, DG HSM du 20 mm f1.4, coûte exactement le même prix. Côté Sony, en E-Mount, il existe un Sony 20 mm f1.8 qui coûte 899€ avec une plus petite ouverture. Chez Lumix, il n’y a pas de 20 mm mais seulement un Lumix S 24 mm f1.8 qui coûte 899€ pour un champ de vision moins large et une ouverture moins grande. Bref, ce Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art est un excellent rapport qualité/prix. À noter, il sera disponible à compter de fin août. En L-Mount, vous pouvez d’ores et déjà le précommander sur Fnac.com et sur Digit-Photo. Et, de même, il peut être précommandé sur Fnac.com et sur Digit-Photo en E-Mount.

photo par faible luminosité
f1.4 – 1/4 – ISO 125

Finalement, c’est chez Sigma qu’on va trouver aussi un Sigma 20 mm f2 DG DN Contemporary au tarif de 699€. C’est une focale fixe légère avec le même champ de vision. Son ouverture, par contre, est seulement de f2, et je lui préfère donc le 20 mm f1.4 en version Art car pour ma part car j’adore les très grandes ouvertures pour le flou comme pour la basse lumière.

cours photo Lumix G

Vous êtes complètement perdu avec le manuel utilisateur de votre Lumix ? Vous débutez en photo avec ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil et les réglages photo !

Mon avis sur le Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art

Vous l’aurez compris, mon avis sur ce Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art est très positif. Comme toujours, avec Sigma et encore plus dans la gamme Art, il n’y a pas de mauvaise surprise, que des bonnes impressions.

reflets lac de montagne
f16 – 30 secondes – ISO 100

Sa construction est parfaite, les bagues tournent bien, les boutons sont bien placés et pertinent. Il va parfaitement avec mon Lumix S5 et le pare-soleil fourni est efficace. Évidemment, ce que je retiens le plus, c’est son excellente qualité optique. Ainsi, j’ai pu photographier à tout niveau d’ouverture pour m’exprimer en photo comme je le souhaitais. Sigma rend mon oeil de plus en plus exigeant ! Désormais, Je suis habituée à la qualité.

photo de portrait au Sigma 20 mm f1.4
f1.4 – 1/3200 – ISO 100

Je retiens, avant tout, la séance d’astrophotographie qu’il me tenait à coeur de réussir mais je suis aussi revenue avec de jolis souvenirs de famille. Or, chaque fois que j’ai fais confiance à Sigma pour ces moments précieux, je n’ai jamais été déçue. Quand on passe quelques semaines dans un si beau cadre, on ne peut que se satisfaire de photographier avec le top du top en terme de matériel photo.

À qui s’adresse le Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art ?

Tout ceci étant précisé, après ce long test terrain du Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art, peut-être êtes vous emballés à l’idée de l’acheter ? Pour autant, je dois encore répondre à une question : est-il fait pour vous ? À qui s’adresse cette focale fixe ?

À mon avis, cet objectif s’adresse à vous si vous photographiez ou filmez des paysages en plan large. Avec son champ de vision, il est idéal pour ce genre de prises de vue. Quand on aime photographier les chaînes de montagne ou encore les lacs, c’est le genre d’optique qu’il faut emporter.

Sigma 20 mm f1.4 DG DN ART test terrain
f1.4 – 1/6400 – ISO 100

Ce qui le différencie des autres ultra grand angle, c’est bien sûr sa très grande ouverture de f1.4. C’est pourquoi cette focale fixe s’adresse particulièrement à ceux qui veulent photographier les étoiles et plus particulièrement la voie lactée. Sa grande ouverture est, en effet, idéale pour toutes les situations de basse lumière et notamment pour les paysages et l’architecture de nuit.

photo de la voie lactée au Sigma 20 mm f1.4 DG DN Art
f1.4 – 6 secondes – ISO 3200

En conclusion

Cela va finir par être lassant de le dire mais Sigma nous a encore sorti un très bel objectif ! À vrai dire, je ne m’en plains pas tant j’ai pu exprimer tout ce que j’avais envie avec ce 20 mm f1.4 DG DN Art. La qualité optique et notamment la netteté est incroyable, la prise en main est parfaite et le prix contenu. C’est un vrai bonheur de photographier avec un tel objectif. Je m’y suis très vite attachée et il est restée longtemps fixé à mon Lumix S5, même pour des prises de vues qui ne nécessitaient pas d’ultra grand angle.

Mon seul regret ? Que notre séjour à la montagne ait été trop court tant j’aurai voulu continuer à immortaliser les Alpes avec ce superbe objectif.

Les photos de l’objectif ont été prises avec un Lumix GH6.

Ce test a été rédigé suite à un prêt de matériel non rémunéré de la part de Sigma. Cela n’enlève en rien l’objectivité de notre avis. En effet, nous proposons du contenu 100% indépendant, et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens Amazon, Fnac.com ou Digit-Photo avant d’acheter. Cela ne vous coûtera pas plus cher mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

Vous pourriez aimer aussi

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez la conservation et la manipulation de vos données sur ce site.

2 commentaires

François 1 septembre 2022 - 21 h 16 min

Quel bel article!! Il m’a décidé a acheter cet objectif.Merci

Répondre
Nadia et Benoit 2 septembre 2022 - 6 h 10 min

Bonjour François,

Je suis ravie que l’article vous ait plu 🙂

Sachez que vous pouvez soutenir notre travail en achetant votre matériel photo en passant par les liens du blog. Pour cela, cliquez sur le vendeur de votre choix avant d’acheter. Cela ne vous coûtera rien mais soutiendra notre travail tant rédactionnel que photographique.

Bonne journée,

Nadia.

Répondre

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En Savoir Plus