Lumix GH6 : une caméra dans un appareil photo expert !

par Nadia et Benoit

Ça y est, le grand jour est arrivé ! Le Lumix GH6 a enfin été dévoilé. Après cinq ans d’attente, le successeur du GH5 est là avec de nombreuses évolutions. Il faut dire que sa sortie se faisait attendre tant son prédécesseur a connu un grand succès. Quelles sont les caractéristiques techniques de cet hybride expert en vidéo ? On savait déjà qu’il peut filmer en 4K jusqu’à 120 images/seconde ainsi qu’en 5,7k 60 images/seconde. Mais ce n’est pas tout, évidemment ! D’ailleurs, en photo non plus il n’est pas en reste. Si bien qu’une fois n’est pas coutume pour un GH, c’est aussi un expert en photo ! Quelle est donc sa fiche technique complète ? Quel est mon premier avis sur ce Panasonic GH6, en toute indépendance ? Surtout, quel est son prix et comment se situe t’il par rapport à ses concurrents ?

Lumix GH6

Ergonomie du Lumix GH6 : un sacré morceau !

Pour commencer, je vais aborder son gabarit et son ergonomie car il y a beaucoup à dire. Au premier abord, il est dans la continuité des Lumix GH qui sont des boitiers robustes. Et dans la philosophie des boitiers GH, ne vous attendez pas à une recherche de compacité ! Ici, c’est la performance en vidéo qui prime avant tout et tant pis pour le poids.

Sur ce point, le Lumix GH6 c’est un gros morceau. En effet, il mesure 138,4 x 100,3 x 99,6 mm, il dépasse donc le Panasonic GH5 Mark II ou encore le Lumix S5. Il faut dire aussi que le Panasonic GH6 les surclasse en terme de performances, et notamment en vidéo.

Un gabarit imposant

Côté poids, il faut donc oublier la légèreté. Si l’hybride est souvent gage de poids modéré, ce n’est pas le cas de ce nouveau modèle. En effet, il pèse 739 grammes nu et même 823 grammes avec batterie et carte mémoire. Oui, c’est du lourd ! En comparaison, toujours, le GH5 II pèse 727 grammes avec batterie et carte SD. Quant au Lumix S5, il pèse 714 grammes dans la même configuration. Bref, quand on veut un appareil photo performant en vidéo, on est obligés d’alourdir un peu son sac. On se rapproche plus d’un Lumix S1H que d’un hybride micro 4/3. Cela s’explique par le fait que ce GH s’apparente autant à une caméra qu’un appareil photo.

Je dois avouer que ce poids conséquent m’a tout à fait surprise. Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi costaud. Avec un tel poids, il est difficile de tenir le discours que le micro 4/3 permet du matériel plus léger. On peut alors se demander l’intérêt d’un hybride micro 4/3 de ce poids quand des hybrides APS-C et même plein format sont plus légers ?

Panasonic GH6

Un boitier relativement lourd pour du micro 4/3

Néanmoins, il faut comparer à fiche technique égale ! Et de ce point de vue, le Lumix GH6 n’a pas vraiment d’équivalent. Le concurrent auquel il se rapproche le plus, c’est le Sony a7S III qui pèse 699 grammes. Sauf qu’ils ne font pas vraiment la même chose, notamment sur la partie photo. Et surtout, l’avantage du micro 4/3 tient aussi dans les objectifs compatibles qui sont, pour le coup, plus léger que sur plein format. Si on prend le Leica 12-60 mm f2.8-4.0 vendu en pack, son poids est de 320 grammes quand son quasi équivalent, le Sony 24-105 mm f4 pèse 663 grammes. Donc quand on compare boitier + optique, c’est quand même moins lourd côté micro 4/3. Il n’empêche que cet embonpoint de 100 grammes par rapport au Lumix GH5 peut en refroidir quelques un.

Mais bon, on n’est pas là pour peser les fruits et les légumes. D’autant que personnellement, je n’accorde pas d’importance au poids et à l’encombrement. Il faut dire que je possède un Lumix S1 depuis deux ans dont je loue la fiabilité et les performances. Et ça ne m’empêche pas de randonner en montagne avec, et pourtant, je suis petite.

Une prise en main équilibrée

À mes yeux, le plus important dans l’ergonomie d’un appareil photo, c’est la qualité de prise en main. Et de ce point de vue là, comme d’habitude avec les Lumix GH (ça vaut pour les G et les S aussi), on a une prise en main très équilibrée. Cela, c’est grâce à sa poignée très creusée qui permet de positionner idéalement sa main droite. De ce point de vue, il ressemble encore beaucoup au Lumix S1H. Grâce à ce gabarit qui assure une bonne prise, il s’adapte à toutes les pratiques. En effet, on va pouvoir lui fixer des télé-objectifs tel un Leica 100-400 mm f4-6.3 tout en gardant une prise très équilibrée. Cela permet alors de photographier ou filmer à main levée dans de bonnes conditions. On peut ainsi se passer de trépied ou de stabilisateur. C’est d’autant plus vrai quand on connaît son niveau de stabilisation que j’évoquerai plus bas.

Bref, comme toujours avec Panasonic, l’ergonomie est parfaite et tant pis pour l’embonpoint !

Lumix GH6 fiche technique

Une ligne assez classique pour un Lumix GH

Côté style, Lumix n’a quasiment rien changé ! On retrouve les lignes classiques d’un GH. Ce n’est pas au goût de tout le monde mais moi j’aime beaucoup le look Panasonic. (Bon, en même temps, si ce n’était pas le cas, je n’aurai sûrement pas acheté des boitiers de cette marque). Néanmoins, par petite touche, ce Lumix GH6 a quelques différences par rapport aux GH habituels. D’ailleurs, il reprend pas mal de l’ergonomie des Lumix S. C’est très bien car ces boitiers aussi ont une prise en main parfaite.

À l’avant du boitier, justement, on retrouve trois boutons dont le même bouton rouge que sur le Lumix S1H. Nul doute qu’il s’agit d’un bouton raccourci et j’ai hâte d’essayer.

En haut du boitier, il reprend les codes du Lumix S5, au delà du look, c’est un très bon point car je trouve les molettes très bien placées. Ainsi, à droite on a le déclencheur et le bouton REC rouge pour la vidéo. On accède aussi aux réglages fondamentaux d’ISO, Expo ou encore Balances des blancs. Et petite nouveauté, on a un bouton avec un logo micro son pour accéder directement aux réglages du son. Il n’y a pas d’écran secondaire, ce qui décevra peut-être les photographes. Néanmoins, pour posséder le Lumix S5, on se passe rapidement de l’usage de cet écran. Ici, ce que j’aime surtout, c’est le positionnement de la molette de prise de vue à droite de la griffe du flash.

À noter, il dispose d’une roue avant et d’une roue arrière, ce qui permet d’effectuer facilement les réglages de vitesse et/ou d’ouverture.

prise en main nouveau GH

Modes de prises de vue et raccourcis

Et sur cette molette des modes de prises de vue, on trouve 4 accès à des raccourcis pour se créer ses propres profils de prise de vue, c’est hyper pratique. On trouve aussi l’accès aux réglages vidéos pour passer rapidement de la photo à la vidéo. Car vous allez voir, c’est encore plus marqué que sur son prédécesseur, le Lumix GH6 est tout autant expert en vidéo qu’en photo !

Enfin, à gauche de la griffe du flash, la molette des types de prises de vue permet de choisir entre prise de vue unique, rafale, retardateur et aussi et surtout timelapse ! Oui car on peut faire des timelapses directement dans le boitier avec cet appareil photo.

À l’arrière, on retrouve le style les Lumix S. C’est plus épuré en terme de boutons mais l’essentiel y est toujours. Ainsi, il y a un bouton AF-ON, un Quick Menu, l’accès au menu complet et surtout un joystick. Le joystick, cela permet d’effectuer rapidement une mise au point précise. (N’y voyez pas là une critique de l’autofocus).

Bref, à l’arrière du boitier, on trouve tous les réglages fondamentaux facilement. Pour des prises de vues rapide, c’est idéal. En effet, j’attends de mon matériel photo une grande réactivité pour être efficace car le moment que l’on souhaite capter ne vous attend pas !

viseur OLED nouveau hybride micro 4/3

Viseur OLED de 3,68 Millions de points

Toujours à l’arrière, on trouve évidemment le viseur. Il s’agit d’un viseur OLED de 3,68 Millions de points. Alors, forcément, sur le papier, c’est un peu décevant car c’est le même viseur que le Lumix GH5… J’aurai bien voulu un viseur de 5,76 Millions de points comme sur le Lumix S1. Pour autant, je ne doute pas qu’il sera confortable pour la prise de photo. Je possède, en effet, le Lumix G9 et je n’ai jamais eu à m’en plaindre. Pour comparaison, je trouvais le viseur du Fujifilm X-T3 moins agréable (avec pourtant une même résolution). C’est quand même dommage que Panasonic n’en ait pas profité pour améliorer le viseur. D’autant plus que le Lumix GH6 se place dans le haut de gamme.

Écran tactile et orientable

Côté écran, pas de changement mais en même temps ce n’était pas nécessaire. Son écran est tactile et ce tactile fonctionne parfaitement. D’ailleurs, les écrans Panasonic sont toujours de très bonne qualité. Ce sont ces petits plus qui offrent d’excellentes conditions de prises de vue. L’écran est également orientable. Ainsi, on peut l’orienter face à soi, par exemple pour des prises de vidéos en face caméra. On peut aussi l’orienter sur le côté pour mieux voir quand on filme ou pour cadrer avec des angles de vue plus originaux. Aujourd’hui encore, les autres constructeurs se targue de mettre des écrans sur rotule mais l’écran orientable et tactile, ça existait déjà chez Panasonic en 2015 avec mon vieux Lumix G7.

écran orientable Lumix GH6

Un ventilateur pour dissiper la chaleur

À noter et ça c’est très surprenant, le Lumix GH6 dispose d’un ventilateur… comme sur le Lumix S1H. C’est ce qui participe à me faire dire que ce nouveau GH est autant une caméra qu’un appareil photo. (Je dis bien autant et pas plus !). Évidemment, ce ventilateur est là pour dissiper la chaleur et permet ainsi de filmer en continu. Personne n’a envie de devoir attendre que son boitier refroidisse pour pouvoir reprendre le tournage. Sur ce point, le Canon EOS R5 avait fait grand bruit…en sa défaveur. D’ailleurs, le Canon EOS R5C possède, lui aussi, un ventilateur. En même temps, il faut bien comprendre que la dissipation de chaleur est un point d’attention récurrent des produits électroniques, comme par exemple les ordinateurs. Or, un appareil photo a exactement les mêmes problématiques. Pour filmer en 4K 120 images/seconde ou encore à 5,7 K 60 images par seconde avec des calculs très importants, il est impératif de gérer la chaleur à l’intérieur du boitier. D’où la présence d’un ventilateur pour éviter les risques de surchauffe.

Point important à préciser, il est possible de désactiver le ventilateur, notamment si vous ne voulez pas que cela s’entende au montage final.

érgonomie Panasonic GH6

Prise HDMI, USB-C, casque et micro

Je me dois d’évoquer aussi la partie connectique qui est évidemment un point très important. Ainsi, il dispose d’un port HDMI, de l’USB-C ainsi que d’une prise casque et une prise micro. On peut également connecter cet appareil photo en bluetooth ou en wifi. Vous trouverez aussi une prise télécommande même si les fonctionnalités du Lumix GH6 permettent de se passer de cet accessoire. Il a donc une connectique parfaitement complète.

Par ailleurs, il a un double emplacement pour carte mémoire. Le slot 1 est compatible avec les cartes CFexpress Type B et le slot 2 est compatibles avec les cartes SD y compris les cartes SD UHS-II pour une vitesse d’écriture plus rapide. Alors, on peut être déçus de ne pas avoir deux slots identiques, dans un sens comme dans l’autre. Il se rapproche du Lumix S1 sur ce point. Mais vu les capacités du Lumix GH6 en vidéo comme en photo, il faudra insérer des cartes avec une excellente vitesse d’écriture pour profiter au maximum de ses performances.

connectique Lumix GH6

La même batterie que le GH5 mark II et le S5

Côté batterie, il est compatible avec la Panasonic BLK22, tout comme le Lumix S5 ou encore le Lumix GH5 mark II. Son autonomie est de 360 images environ. On peut monter jusqu’à 750 images en mode économie d’énergie. Pour la partie vidéo, on peut filmer environ 80 minutes en continu avec la même batterie. C’est assez faible quand on compare avec l’autonomie d’un Lumix S1 ou d’un OM System OM-1. Vu le poids du boitier, on aurait pu imaginer qu’il ait la même batterie que le Lumix S1. Bon dans ce cas là, il aurait été encore plus lourd…Personnellement, quelque soit l’autonomie, j’ai toujours une deuxième batterie pour tous mes appareils photo. Et, on peut le brancher sur une batterie externe via USB-C et filmer en même temps. Ça, c’est sacrément pratique.

Résistant à la poussière et aux éclaboussures

Enfin, il a une construction résistante à la poussière et aux éclaboussures. Il peut fonctionner de -10°C à 40°C. Et de ce point de vue là, j’ai toute confiance. Il faut dire que je voyage, notamment en montagne, été comme hiver, depuis 6 ans avec des hybrides Lumix, par tous les temps et ils ne m’ont jamais fait défaut. Même par des températures bien en dessous de -10°C. C’est du matériel robuste, solide et fiable. C’est d’ailleurs ce que j’apprécie chez Panasonic.

Panasonic GH6 fiche technique

Bref, oui, c’est du lourd et ce n’est pas le genre de boitier qu’on achète pour sa compacité. C’est avant tout, en terme d’ergonomie, un des appareils photo avec la meilleure prise en main. Celle-ci est très équilibrée et bien pensée pour un véritable confort durant ses prises de vue. Moi qui possède des hybrides Lumix depuis six ans, je photographie et filme avec quasiment les yeux fermés tant il est facile d’accéder aux réglages les plus importants. Et, à mon avis, c’est bien cela le plus important.

Caractéristiques techniques du Panasonic GH6

Voyons maintenant de plus près sa fiche technique et plus particulièrement les caractéristiques ou fonctionnalités qui peuvent servir en vidéo autant qu’en photographie.

Nouveau capteur de 25 Millions de pixels

Tout d’abord, il est doté d’un nouveau capteur micro 4/3 de 25 Millions de pixels. Comme je l’imaginais, Panasonic n’a pas passé le pas d’un capteur d’au moins 33 Millions de pixels qui aurait permis de filmer en 8K. On passe donc d’un capteur de 20 Millions de pixels à 25 Millions de pixels. Cela permet ainsi une taille d’image plus grande, ce qui n’est jamais négligeable. En plus, on peut monter à 100 Millions de pixels, j’y reviendrai dans la partie photo.

Évidemment, on reste sur un capteur de taille micro 4/3. Cette taille de capteur présente l’intérêt de donner accès à un très large choix d’objectifs, aussi bien chez Panasonic que chez Olympus. La fourchette de prix est très large et toutes les pratiques photos et vidéos sont couvertes avec plusieurs choix possibles pour chacune d’entre elles. En plus, comme je l’évoquais précédemment, les optiques micro 4/3 sont plus légères qu’en plein format. Et quand ce n’est pas le cas, c’est que ce sont des optiques que l’on trouve nulle part ailleurs. Je pense, notamment, au Leica 10-25 mm f1.7 qui est un zoom ultra grand angle incroyable.

capteur micro 4/3 25MP

Nouveau processeur pour le Lumix GH6

Le Lumix GH6 est également doté d’un nouveau processeur Venus Engine qui permet des traitements deux fois plus rapide que le processeur précédent. C’est ce processeur qui permet, en vidéo, des débits binaires plus important pour une meilleure qualité d’enregistrement.

L’habituel autofocus à détection de contraste

Pour la mise au point automatique, il embarque un autofocus à détection de contraste, c’est un grand classique chez Panasonic. La marque met en avant un nouvel autofocus aux performances améliorées. Ce boitier est capable de reconnaître les humains (visage, oeil, corps) mais aussi les animaux. Je regrette, par contre, qu’il n’y ait pas la détection de l’oeil sur les animaux. À noter, le nombre de zone d’autofocus passe à 315 positions, contre 225 sur les derniers modèles.

cours photo Lumix GH

Vous êtes complètement perdus avec le manuel utilisateur de votre Lumix ? Vous débutez en photo ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil ainsi que les réglages photo !

Bon, on ne va pas se mentir, l’autofocus à détection de contraste est très critiqué. Mais en tant que détentrice d’un Lumix S5, d’un Lumix G9 et d’un Lumix S1, je dois dire que l’autofocus convient à ma pratique : photo de portrait, portrait de famille, photo d’animaux domestiques ou encore animaux de montagne.

Néanmoins, c’est un point scruté et je ne manquerai pas de mettre à rude épreuve cet autofocus lors de mon test terrain. Et, comme j’achète mon matériel en toute indépendance, je n’ai rien en avance, je vous invite donc à vous abonner à la newsletter du blog ou encore à ma chaîne YouTube pour être alerté de la sortie de mon retour d’expérience.

Une stabilisation capteur parmi les meilleures

Autre point très important, c’est la stabilisation capteur. Ce Lumix GH6 a une stabilisation 5 axes de 7,5 Stops. C’est une des meilleures stabilisation du marché. Et vu la stabilisation déjà excellente du Lumix G9 qui est de 6,5 Stops, ça devrait être encore mieux. Mais concrètement, la stabilisation capteur, à quoi ça sert ? La stabilisation 5 axes a pour rôle de venir corriger les mouvements de balanciers naturels du photographe comme du vidéaste. Une bonne stabilisation, ça permet de photographier à main levée avec des niveaux de vitesses d’obturation plus lentes. De même, on peut photographier (ou filmer) avec des gros télé-objectifs, sans obtenir une image floue.

Ainsi, dans bien des cas, on peut se passer de trépied. En vidéo, la stabilisation 5 axes permet d’éviter les mouvements de saccade disgracieux qui se voient à l’image. Dans bien des cas, on n’a pas besoin de stabilisateur. Je dois dire que quand on a pris goût à la stabilisation, c’est difficile de s’en passer.

stabilisation 5 axes

Lumix GH6 et la colorimétrie Panasonic

L’autre point qui sera une force du Lumix GH6, c’est la colorimétrie. On parle souvent des couleurs Fujifilm mais celles de Panasonic n’ont rien à leur envier. Je dois dire que j’adore la colorimétrie Panasonic. C’est un des points forts de la marque, à mes yeux. En photo comme en vidéo, ce boitier GH devrait avoir une belle colorimétrie dans la ligne des boitiers Lumix. D’ailleurs, en photo comme en vidéo, on peut choisir de nombreux rendus de couleurs pour obtenir des images avec le style que l’on souhaite. Ça peut paraître anecdotique mais ce sont ces petits détails qui font toute la différence et donne des images avec plus d’impacts.

Nouveau capteur de 25 Millions de pixels, nouveau processeur, ce Lumix GH6 garde aussi ce qui fonctionne très bien dans les boitiers de la marque. J’apprécie particulièrement son niveau de stabilisation qui permet d’obtenir des images nettes même à main levée. Et surtout, je sais qu’il dispose d’une belle colorimétrie en photo comme en vidéo. Il ne me restera qu’à pousser son autofocus pour photographier et filmer le projet que j’ai prévu pour lui. Mais ça, ce sera quand je l’aurai enfin acheté. Bref, le Lumix GH6 en a sous le capot et c’est tant mieux quand on voit ce qu’il est capable de faire en photo et en vidéo.

Lumix GH6 : l’expert de la vidéo

Évidemment, qui dit GH, dit boitier expert en vidéo. Ces hybrides micro 4/3 se sont toujours démarqués en étant de véritables petites caméras. Déjà le Lumix GH4 était présenté comme tel et le Lumix GH5 avait fait grand bruit à sa sortie. Il faut dire que c’était le premier hybride capable de filmer en 4K 60 images par seconde, sans limite d’enregistrement, dès 2017. Certains ne le font que depuis 2020, voire 2022, c’est dire l’avance qu’avait Panasonic sur ce point. Alors, bien sûr sur la partie vidéo, le Lumix GH6 était très attendu. D’autant que depuis, la 8K a débarqué avec le Canon EOS R5, le Nikon Z9 ou encore le Sony Alpha 1.

Lumix GH6 : l’expert en 4K

Malheureusement, la 8K, ce ne sera pas pour cette année car son capteur n’est que de 25 Millions de pixels. Il aurait fallu au moins 33 Millions de pixels. Cela faisait une grosse marche pour un capteur micro 4/3 de passer de 20 Millions de pixels à 33. C’était un gros risque en terme de qualité d’image et de montée en ISO, notamment.

Néanmoins, le Panasonic GH6 permet de filmer en 4K et même en C4K 60 images/seconde en 4:2:2 10 bits en interne. Ce qui n’était pas le cas de son prédécesseur. On peut donc filmer en 4K avec un ratio 16:9 ou un ratio 17:9 qui correspond au ratio cinema (la C4K). On peut également filmer avec une cadence d’images de 60/seconde, ce qui donne des vidéos plus fluides notamment pour les sujets en mouvement. Surtout, c’est possible de le faire en 4:2:2 10 bits, en interne, ce qui offre une richesse de couleurs bien plus importante. (On passe de 16 millions de couleurs en 8 bits à 1 milliard de couleurs en 10 bits).

C4K 60 images par seconde

Apple ProRes en interne

On va également pouvoir filmer en interne en MP4 ou en MOV mais aussi et surtout en Apple ProRes (ProRes 422 HQ et ProRes 422), en interne, ce qui offre une meilleure fluidité au montage en post-production, notamment.

4K 120 images/seconde

L’apport fondamental du Lumix GH6, c’est la possibilité de filmer en 4K 120 images/seconde ! Exit les ralentis uniquement en Full HD, on peut désormais filmer des ralentis en 4K. Et ça, avec un boitier au prix bien plus accessible qu’un Sony a7S III (ou encore qu’un Canon EOS R5), et je ne parle même pas du prix des optiques. Et ça, c’est vraiment un point enthousiasmant de ce nouveau GH. Autant vous dire que je trépigne d’impatience de tourner des prises en 4K 120 images/seconde…en 10 bits évidemment ! En Full HD, on peut même filmer jusqu’à 300 images/seconde.

5,7K en 60 images/seconde

Autre apport, c’est la possibilité de filmer en 5,7K avec une cadence de 60 images/seconde. Alors, bon, 5,7K ça peut paraître étonnant. Qu’est-ce que ça apporte de filmer avec cette qualité d’enregistrement ? Déjà, cela offre une plus grande taille d’image. Car la 4K, ce n’est que 3840×2160, ce qui équivaut en photo à 8 Millions de pixels…on a vu mieux. Une taille d’image plus grande et bien ça permet une meilleure durabilité de vos vidéos. Amusez vous à regarder des vidéos d’il y a 30 ans…vous verrez que c’est un supplice de les regarder. Par ailleurs, filmer en 5,7K en 60 images/seconde et bien ça permet, en post-traitement, de recadrer ses vidéos tout en conservant une qualité 4K. C’est une possibilité que je trouve aussi intéressante.

4K 120 images par seconde

Plage dynamique et vidéo anamorphique

Avec tout ça, on en oublierait presque de préciser qu’il est aussi capable de gérer le format vidéo anamorphique. Et pas dans n’importe quelle qualité d’enregistrement, on peut filmer en anamorphique en 5,8K en 10 bits. Quand je vous dis que c’est une véritable caméra !

Par ailleurs, sa plage dynamique est de 12 Stops (avec profil V-Log) mais Panasonic a inclut une fonction pour booster la plage dynamique et dans ce cas, on passe à 13 Stops (avec profil V-Log).

Des débits vidéos élevés

Mais là où le Lumix GH6 surclasse ses concurrents, c’est sur les débits vidéos. En effet, il monte en 4K 120 images/seconde à 300 Mbps. En 4K 60 images/seconde, il va même jusqu’à 800 Mbps. Si on compare, le Sony a7S III a un débit vidéo de 280 Mbps en 4K 120 images/seconde et 200 Mbps en 60 images/seconde. Quant au Lumix GH5 Mark II, il est a 400 Mbps en 4K 60 ims. La différence est incroyable. Concrètement, de tels débits, ça implique qu’on aura une plus grande richesse d’information et donc une vidéo de meilleure qualité. Par contre, en contre-partie, plus on a d’informations, plus on a un fichier lourd. Il faut donc impérativement une carte XQD pour sa vitesse d’écriture mais également, elle doit avoir une capacité suffisante, soit au moins une carte XQD de 512 Go.

Profil V-Log et HLG

Évidemment, on a la possibilité de filmer avec les profils V-Log ou HLG (HDR compatible SDR). Enfin, on trouve des fonctionnalités pour la visualisation des LUT ainsi qu’une fonction Assistant HLG. Une fonction vectorscope est également disponible pour bien exposer ses vidéos. Et bien sûr, il n’y a pas de limite d’enregistrement avec le Lumix GH6.

Mise à jour du firmware à venir

Un des gros points forts de Panasonic, ce sont les mises à jour tout au long de la vie du matériel. Mon Lumix G9, vieux de 4 ans, est régulièrement mis à jour avec des fonctionnalités qui sont ajoutées ou des fonctions améliorées. Et dès sa sortie, le Lumix GH6 ne coupe pas à la règle. En effet, la marque annonce une mise à jour prochaine. Grâce à celle-ci, il sera possible de filmer en C4K au format ProRes 422 HQ / ProRes 422. Il sera également possible d’enregistrer directement dans un disque dur SSD via USB. Entre autre, vous pourrez aussi filmer en C4K 120 images/seconde en Vidéo RAW via HDMI en branchant un Ninja V+ d’Atomos. Et je ne doute pas qu’il y aura de nombreuses mises à jour tout au long de la vie de ce boitier.

mise à jour Lumix GH6

La caméra ultime dans un hybride

S’il ne fait pas la 8K en vidéo, c’est un des hybrides les plus abouties pour filmer. C’est pourquoi je dis que c’est une véritable petite caméra. La grande nouveauté, c’est la possibilité de tourner des ralentis en 4K 120 images/seconde, en tout cas, c’est celle qui m’enthousiasme le plus. Je ne doute pas non plus que la 5,7K en intéressera certains pour des usages spécifiques. Je dois dire que ces capacités en terme de débits vidéos m’impressionnent également. C’est pourquoi, je suis impatiente de pousser la bête en vidéo. Pour autant, moi qui suis très photo, sa fiche technique photo tout autant poussée qu’en vidéo, est une excellente surprise.

Un boitier expert en photo

Habituellement, quand on a un boitier GH, la partie photo est assez succincte à évoquer. D’ailleurs, en 2017, c’est parce que le Lumix GH5 était plutôt orienté vidéo que nous ne l’avions pas acheté et qu’avec Benoît, on a opté pour le Lumix G9. Et justement, ce Lumix GH6 reprend en photo des fonctionnalités du G9 que j’aime beaucoup. De quoi en faire aussi une expert en photo et ça, ce n’est pas courant pour un GH. Forcément, moi qui suis passionnée de photo, je suis très contente que ce nouveau GH réunisse le meilleur de la vidéo avec le meilleur de la photo.

Vitesse d’obturation jusqu’à 1/32000

Ainsi, le Panasonic GH6 dispose d’un obturateur mécanique ainsi que d’un obturateur électronique. C’est assez classique. Et, cet obturateur électronique permet d’utiliser une vitesse d’obturation jusqu’à 1/32000. Exactement comme sur le Lumix G9 qui est un des rares hybrides Lumix qui permet une telle vitesse. Quant au Lumix GH5, il ne permettait de monter qu’à 1/16000, c’était déjà pas mal. En comparaison, le Lumix S5 ne va que jusqu’à 1/8000, tout comme le Sony a7S III, ça ne fait pas beaucoup… Et vous verrez lors de mon test sur YouTube et sur le blog, que cette possibilité de photographier à une telle vitesse va m’être bien utile.

cours photo Lumix GH

Vous êtes complètement perdus avec le manuel utilisateur de votre Lumix ? Vous débutez en photo ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil ainsi que les réglages photo !

Cadence rafale jusqu’à 75 images/seconde

L’autre information que je regarde toujours avec attention sur une fiche technique, c’est la cadence rafale. Et là, c’est encore une grande nouveauté, on a une cadence rafale élevée. En effet, comme sur le Lumix G9, l’obturateur électronique permet d’avoir une très haute cadence rafale. Plus précisément, on peut aller jusqu’à 75 images/seconde en rafale. Certes, c’est en dessous des 120 images/seconde du OM System OM-1 mais c’est déjà une superbe cadence. Bon, le seul vrai bémol c’est que cette cadence n’est uniquement possible en AF-S…

Néanmoins, ce serait une erreur de cataloguer le Lumix GH6 dans la seule partie vidéo. C’est, en réalité, un hybride très avancé autant en vidéo qu’en photo.

Panasonic Lumix GH6

Un excellent buffer

Mais la cadence rafale ne fait pas tout. Il faut aussi un bon buffer, sinon, vous devez attendre que le boitier ait fini d’écrire les images avant de déclencher une nouvelle rafale. Un mauvais buffer, c’est très chiant. Ici, il est de 200 photos (RAW comme JPEG), ce qui est une excellente chose. En comparaison, le OM-1 a un buffer de 92 RAW. Cette capacité en terme de mémoire tampon me réjouit donc énormément. Il faut dire que j’utilise beaucoup la rafale pour la photo de portrait ou encore animalière. Or, souvent, avec le Lumix S5, qui est plus faible sur ce point, je peste car je dois attendre ! Sauf qu’en photo, l’instant n’attend pas ! Bref, j’ai hâte de m’amuser avec la rafale du Lumix GH6 et pour en profiter pleinement, il faut une carte XQD avec une bonne vitesse d’écriture ou une carte SD UHS-II pour les mêmes raisons.

Lumix GH6, il peut photographier jusqu’à 100 Millions de pixels à main levée

J’ai également évoquer rapidement la possibilité de photographier en 100 Millions de Pixels. Comme sur le Lumix G9 et contrairement au Lumix GH5 et au GH5 Mark II, la fonction haute résolution est disponible sur le Lumix GH6. Ainsi, cela vous donne la possibilité de photographier en 50 Millions de pixels et même en 100 Millions de pixels. Je dois dire que c’est une fonctionnalité que j’adore pour photographier la lune et recadrer en post-traitement sur ses cratères. Je garde ainsi une image avec une bonne taille. Benoît, lui, adore photographier une vue d’une grande ville, en plan large et zoomer ensuite sur les détails. Bref, les possibilités sont infinies.

Ici, la grosse nouveauté, en plus de l’apparition de la haute résolution sur un GH, c’est qu’on peut désormais photographier à main levée. Auparavant, sur un Lumix G9 ou un S5, il faut se mettre sur trépied ! Et bien là, on peut photographier en haute résolution sans trépied et ça, c’est une sacré bonne nouvelle.

Un boitier très complet en photo

J’aime aussi beaucoup la fonction bracketing qui est très complète. On peut, en effet, photographier en bracketing d’exposition, ou de balance des blancs (c’est classique), mais aussi de focus ou encore d’ouverture.

Enfin, on peut, sans passer par une télécommande, directement dans le boitier photographier à intervalles réguliers et même en fin de prise de photo, créer automatiquement une vidéo Timelapse.

Si vous avez rangé le Lumix GH6 dans la case des boitiers vidéos, vous vous êtes trompés ! Il est aussi performant en vidéo qu’en photo ! Plus précisément, j’apprécie sa capacité à photographier avec des vitesses de 1/32000 autant que sa cadence rafale de 75 images/seconde ou encore son buffer. Je n’oublie pas non plus le mode haute résolution sans trépied, les divers bracketing, intervallomètre ou encore la possibilité de créer des Timelapse, pour ne citer que ces fonctions. Bref, c’est la réunion du Lumix GH5 et du Lumix G9, dans un boitier avec des performances de 2022.

Disponibilité et prix du Lumix GH6

Maintenant, passons aux choses sérieuses, son prix ! Il est vendu nu au tarif de 2199€. Vous pouvez déjà le commander sur Amazon, Fnac.com, Digit-Photo et Miss Numerique. Il est vendu en pack avec l’abordable Lumix 12-60 mm f3.5-5.6 pour 2399€. Vous pouvez le commander sur Amazon, Fnac.com et Digit-Photo. Il est vendu aussi avec l’excellent Panasonic Leica 12-60 mm f2.8-4.0 pour 2799€. Vous pouvez déjà le commander sur Amazon, Fnac.com, Digit-Photo et Miss Numerique. Quand on se remémore que le Lumix GH5 était vendu à 2000€ nu à sa sortie, sans le profil V-Log. Il fallait donc débourser 100€ de plus environ pour avoir le mode V-Log. À la lumière de cela, je trouve le prix de ce nouveau GH dans la fourchette de ce que j’attendais. Honnêtement, s’il avait été plus cher, j’aurai râlé !

Bien sûr, c’est toujours trop cher mais il faut mettre son prix en perspective au regard de la concurrence pour comprendre que ce prix va faire mal…à certains concurrents justement. À noter, il devrait être disponible courant mars.

Le Lumix GH6, face à ses concurrents !

Maintenant que vous savez tout de ce nouveau GH, comment se place t’il face à ses concurrents ? Et pour commencer, quels sont ses concurrents ? Où se situe t’il en rapport aux autres hybrides du marché.

Lumix GH6 vs OM System OM-1

En raison de son prix comme de la taille de son capteur, il va être forcément comparer au Olympus OM-1 qui vient tout juste de sortir. Ces deux boitiers ont en commun qu’ils ont tous les deux des fiches techniques très avancées sur la vidéo comme la photo. D’ailleurs, on retrouve des caractéristiques communes comme le mode haute résolution, la vidéo C4K 60 images/seconde en 4:2:2 10 bits ou encore des cadences rafales importantes. Pourtant, à mon avis, leurs points communs s’arrêtent là. En effet, le Lumix GH6 est plus poussé sur la partie vidéo. Et ce, en raison de la 4K 120 images/seconde ou encore la vidéo 5,7K en 60 images/seconde. C’est pourquoi, si leur prix est proche, je ne pense pas qu’ils jouent dans la même cour.

cours photo Lumix GH

Vous êtes complètement perdus avec le manuel utilisateur de votre Lumix ? Vous débutez en photo ?

Apprenez avec moi et découvrez comment vous servir de votre appareil ainsi que les réglages photo !

Lumix GH6 vs Sony A7S III : son véritable concurrent

Il faut bien saisir que le Lumix GH6 est un des très rares appareils photo à permettre de filmer en 4K 120 images/seconde. C’est vraiment un expert de la vidéo 4K. C’est pour cela que je le compare au Sony a7S III, sauf que contrairement à ce dernier, son capteur est de 25 Millions de pixels (contre 12 Millions de pixels pour SONY). 25 Millions de pixels est une taille d’image plus intéressante en photo. Et ce GH a des specs techniques plus avancés en photo. Quant à la vidéo, le Sony a7S III se borne à la 4K (et pas la C4K) quand le GH6 va jusqu’à la 5,7K. Et surtout, entre un A7S III et un GH6, le tarif est sans commune mesure. Un Sony a7S III coûte 4199€ nu, quand le GH6 coûte 2199€ nu. Et je ne parle même pas du prix des optiques.

Le moins cher en 4K 120 images/seconde

Si on veut le même duo optique + boitier, il faudra débourser 1299€ pour un Sony 24-105 mm f4. Le tarif monte alors à 5498€. On est loin des 2799€ du Panasonic GH6 + Leica 12-60 mm f2.8-4.0. C’est, à mon avis, un des gros points forts de ce GH, posséder un boitier expert en vidéo 4K, et également en photo, à un tarif plus abordable que les autres modèles du marché.

Actuellement, seuls les Canon EOS R5, Sony Alpha One et Nikon Z9 permettent de filmer en 8K, en plus de la 4K 120 images/seconde, tout en étant des experts en photo comme un vidéo. Mais là encore, en terme de tarif, c’est sans commune mesure par rapport au GH6, que ce soit du côté des boitiers, comme des optiques.

Lumix GH6 expert vidéo

Alors, bien sûr, tout le monde n’a pas besoin de la 4K 120 images/seconde. Il s’agit, seulement, ici de positionner ce nouveau GH dans le marché de l’hybride. Parce qu’on s’y perd vite au milieu des sorties et des caractéristiques techniques !

En conclusion

Pour finir sur cette longue analyse de la fiche technique du Lumix GH6, je conclurai en affirmant que comme on l’attendait, c’est un hybride expert en vidéo que nous avons face à nous. En préparant cet article, j’ai été surtout impressionnée par ses capacités quand on compare à des boitiers bien plus chers comme le Sony a7S III. Je pense notamment au fait qu’il filme en 4K 60 fps 4:2:2 10 bits à 800 Mbps contre 200 Mbps pour l’A7S III.

Dans la continuité des GH

Le Lumix GH5 avait révolutionné l’hybride en étant le premier à filmer en 4K 60 images/seconde. Cette fois-ci, soyons honnête, Panasonic a pris du retard sur le segment de la vidéo. Il n’empêche, le Panasonic GH6 devient l’hybride le plus abordable à filmer en 4K 120 images/seconde. Et ça, je trouve que c’est positif. Je pense aux nombreux vidéastes pour qui le Lumix GH5 a été un vrai outil professionnel à moindre coût et je pense à ceux qui vivront la même chose avec le GH6.

Un appareil photo également

J’apprécie aussi, qu’une fois n’est pas coutume, on a face à nous un GH avec des fonctions avancées en photo. Ça se joue sur des détails, des petites fonctionnalités qui deviennent très importantes quand on est plus exigeants. C’est donc un appareil photo hybride hyper complet que nous a sorti Panasonic. C’est bien pour cela que je considère que c’est une caméra dans un appareil photo. Car on a les deux ! Et comme les pratiques sont de plus en plus polyvalentes, on est nombreux à passer de la photo à la vidéo. C’est donc très bien d’avoir un boitier qui soit la réunion des deux. Il ne me reste plus qu’à l’acheter pour l’avoir entre les mains et le pousser sur le terrain.

Nous ne sommes pas rémunérés pour rédiger nos articles. Nous proposons du contenu 100% indépendant, sans partenariat avec les marques et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens Amazon, Fnac.com ou Digit-Photo avant d’acheter. Cela ne vous coûtera pas plus cher mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

Vous pourriez aimer aussi

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez la conservation et la manipulation de vos données sur ce site.

4 commentaires

Jacquet Michel 22 février 2022 - 18 h 04 min

Réactive et précise, comme d’habitude ! Et on sait que ce n’est pas motivé commercialement, donc sincère. Merci Nadia

Répondre
Nadia et Benoit 22 février 2022 - 18 h 05 min

Bonjour Michel,

Merci pour ce gentil commentaire qui vient encourager une semaine très studieuse et intense pour réussir à vous partager notre avis sincère au sujet de ce Lumix GH6 !

Bien à vous,

Nadia.

Répondre
rico 22 février 2022 - 11 h 15 min

Le problème pour un photographe d’action, c’est autofocus continu, qui ne semble toujours pas être au niveau de la concurrence…
Mais bon Panasonic l’avoue, ils n’ont pas travaillé en priorité sur l’autofocus sur ce boitier, mais sur la qualité d’image (bruit, dynamique, résolution)
Donc moi qui ne fait que de la photo, et notamment parfois de la photo d’action (photo animalière ou sport), j’attends un G9mkII avec cette fois une vraie amélioration sur l’autofocus continu (capteur à détection de phase, ou Time Of Flight ou autre chose). Sinon je me résignerai à prendre un OM-1… 🙁 Pourtant j’adore Panasonic (G9, GX9, GM1)…
Et puis avoir un ventilateur sur un boitier photo, cela n’est pas justifié, donc je suis persuadé qu’un boitier orienté photo arrivera prochainement.

Après pour un vidéaste, ce GH6 est une bombe !

Répondre
Nadia et Benoit 22 février 2022 - 12 h 01 min

Bonjour Rico,

Ah mais évidemment que c’est un boitier très vidéo ! Pour l’autofocus, je ne dirai rien tant que je ne l’aurai pas acheté et tester car je ne crois que mon avis lol ! Et perso, la qualité d’image m’importe beaucoup !

Bien sûr que chacun doit s’acheter le matériel en adéquation avec ses besoins ! Mais je pense que la partie photo du GH6 laisse présager du successeur du G9 et peut-être même du GX9 🙂 !

Bonne journée,

Nadia.

PS : vous pouvez soutenir notre blog 100% indépendant, sans partenariat avec les marques, en achetant directement via nos liens. Il vous suffit de cliquer sur le vendeur qui vous intéresse juste avant d’acheter. Ça ne vous coute rien mais ce simple geste nous soutient ! Cela nous permet de rédiger des articles de qualités et sincères sur notre temps libre 🙂

Répondre

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En Savoir Plus